En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 860.88 PTS
+0.22 %
5 856.0
+0.15 %
SBF 120 PTS
4 613.14
+0.17 %
DAX PTS
13 146.74
+0.58 %
Dow Jones PTS
27 833.48
-0.17 %
8 374.01
+0.24 %
1.109
-0.01 %

Wall Street hésite, possibles tensions avec la Chine

| Boursier | 437 | 1 par 1 internautes

La cote américaine demeure hésitante ce lundi, consolidant après la récente pluie de records...

Wall Street hésite, possibles tensions avec la Chine
Credits Reuters

La cote américaine demeure hésitante ce lundi, consolidant après la récente pluie de records. Le DJIA grappille 0,02% à 28.011 pts, alors que le S&P500 régresse de 0,05% à 3.119 pts. Le Nasdaq rend 0,13% à 8.530 pts. L'indice dollar abandonne 0,2% à 97,8. Du côté des matières premières, le baril de brut WTI corrige de 0,8% à 57,4$, alors que le Brent abandonne 1% à 62,7$.

Les indices américains viennent d'aligner leur sixième semaine consécutive de hausse, portés essentiellement par les espoirs commerciaux et le soutien monétaire de la Fed dans un contexte d'expansion économique.

Wall Street était initialement attendu dans le vert ce jour, mais s'est retourné suite à un tweet du bureau de Pékin de CNBC décrivant un certain pessimisme concernant la possible levée des tarifs douaniers sino-américains. Ainsi, la Chine pourrait patienter encore, du fait des élections américaines et de la procédure en vue d'une potentielle destitution... La Chine aurait été troublée par les récents commentaires de Donald Trump repoussant pour l'heure l'idée de revenir sur les taxes douanières déjà mises en place sur les importations de produits chinois. Pékin croyait en effet avoir trouvé un accord de principe sur ce sujet.

De son côté, l'agence de presse nationale chinoise Xinhua avait estimé auparavant que la Chine et les USA avaient mené des discussions constructives sur le commerce, lors d'une conversation téléphonique de haut niveau samedi. L'agence n'a toutefois pas fourni beaucoup plus de détails sur la question.

L'agence Reuters a pour sa part indiqué que la Maison blanche allait émettre une extension de 90 jours portant sur une licence permettant aux compagnies américaines de poursuivre leurs relations commerciales avec le controversé groupe télécom chinois Huawei.

Bloomberg, enfin, souligne que le Ministère chinois au Commerce a confirmé des 'discussions constructives' sur le plan commercial. Liu He, le vice-Premier ministre chinois, aurait ainsi évoqué des questions clés en vue de l'accord tant espéré de 'phase 1' avec le Représentant au Commerce Robert Lighthizer et le Secrétaire US au Trésor Steve Mnuchin. Les intervenants entendent maintenir une communication rapprochée.

L'indice du marché immobilier américain de la NAHB - National Association of Home Builders pour le mois de novembre 2019 est ressorti à 70, alors que le consensus était de 71. L'indicateur se situait à 71 au mois d'octobre, soutenu alors par les ventes et le rebond du trafic.

Loretta Mester, présidente de la Fed de Cleveland, s'exprimera durant la soirée.

Les valeurs

HP Inc (-1%) a rejeté une offre d'acquisition de plus de 33 milliards de dollars de Xerox (-1%). Le fabricant américain de PC et d'imprimantes a jugé la proposition à 22$ par titre trop basse, évoquant par ailleurs des inquiétudes à propos de l'endettement de l'entité combinée potentielle ou encore, plus simplement, la position de Xerox dans l'industrie. HP demeure toutefois ouvert à l'exploration d'une fusion, mais, au dire du directeur général du groupe, Enrique Lores, et de son président Chip Bergh, certaines questions fondamentales doivent être discutées. Le management de HP insiste sur l'érosion des revenus de son petit prédateur Xerox depuis 2018, ce qui pèse sur les perspectives d'un possible nouvel ensemble.

HP, groupe californien affichant une position majeure sur le marché des imprimantes, veut obtenir l'accès aux comptes du concepteur de photocopieurs Xerox avant d'aller plus avant sur le sujet. Le groupe du Connecticut Xerox a proposé 17$ en cash et 0,137 action Xerox pour chaque titre HP, soit une valeur totale de transaction de 33,5 milliards de dollars. Carl Icahn, investisseur activiste présent désormais au capital des deux firmes (il a acquis 4,2% de HP), juge HP sous-évalué et soutient un rapprochement... Sur la base des derniers cours cotés, Xerox capitalise 8,4 milliards de dollars contre près de 30 milliards pour HP, ce qui rend l'opération assez paradoxale puisque l'acquéreur potentiel vaut près de quatre fois moins que sa proie.

Boeing (stable). SunExpress prend davantage de 737 MAX 8. La compagnie turque a exercé une option lui permettant d'acquérir 10 appareils supplémentaires auprès de Boeing. L'accord, d'une valeur catalogue de 1,2 milliard de dollars, permettra au transporteur de renouveler sa flotte et de poursuivre son expansion.

T-Mobile US (stable), l'opérateur américain de téléphonie mobile, a annoncé aujourd'hui la démission de son directeur général John Legere, qui prendra effet le 30 avril. Le CEO sera alors remplacé par Mike Sievert.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2019

Air France-KLM a commandé 10 Airbus A350-900 supplémentaires pour Air France. A travers cette décision, le groupe explique poursuivre « sa stratégie de rationalisation et de simplification de la…

Publié le 11/12/2019

Drone Volt a annoncé une nouvelle commande dans l’inspection des lignes électriques en Suède. La commande provient d’une importante société de services spécialisée dans l’inspection de…

Publié le 11/12/2019

Partouche enregistre un chiffre d'affaires annuel de 433,5 ME

Publié le 11/12/2019

Partouche a réalisé mercredi soir son point d’activité pour le quatrième trimestre de son exercice 2019 (août à octobre). Ainsi, l’exploitant de casinos et d’hôtels a réalisé un chiffre…

Publié le 11/12/2019

Vinci Airports, filiale de Vinci, a annoncé mercredi soir avoir livré l'extension de l'aéroport de Salvador Bahia au Brésil, aéroport dont elle est concessionnaire depuis janvier 2018. Le projet,…