5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Wall Street hésite après les statistiques

| Boursier | 451 | Aucun vote sur cette news

Wall Street consolide prudemment ce mercredi, après des chiffres convaincants de l'emploi, mais une petite déception du côté de la productivité...

Wall Street hésite après les statistiques

Wall Street consolide prudemment ce mercredi, après des chiffres convaincants de l'emploi, mais une petite déception du côté de la productivité non-agricole américaine. Le DJIA grappille 0,01% à 24.184 pts, alors que le Nasdaq avance de 0,02% à 6.764 pts. Le S&P500 régresse de 0,08% à 2.628 pts.

D'après le rapport d'ADP ce jour, les créations de postes dans le secteur privé aux États-Unis, pour le mois de novembre 2017, sont ressorties au nombre de 190.000, alors que le consensus sur cette période était de 186.000. Les petites entreprises ont généré 50.000 postes en novembre, contre 99.000 pour les moyennes entreprises et 41.000 pour les grandes.

Globalement, les créations étaient au nombre de 235.000 en octobre et 96.000 en septembre.

Selon le rapport gouvernemental du jour aux USA, la croissance de la productivité non-agricole pour le troisième trimestre 2017 est ressortie au rythme de +3%, en ligne avec l'estimation antérieure, alors que le consensus des économistes était quant à lui de +3,2%. Les coûts unitaires du travail ont décliné sur un rythme de 0,2% au troisième trimestre, alors que le consensus était de +0,3%. L'évaluation antérieure des coûts du travail pour le troisième trimestre était de +0,5%.

Sur le Nymex, le baril de brut (contrat de janvier) recule de 1,4% désormais à 56,8$... D'après le dernier rapport hebdomadaire dévoilé par le Département à l'Energie américain, les stocks commerciaux de brut, hors réserve stratégique, ont reculé de 5,6 millions de barils sur la semaine close au 1er décembre, à 448,1 millions de barils. Le consensus tablait sur une baisse de 3,4 millions de barils. Les stocks d'essence ont eux bondi de 6,8 millions de bari, alors que les stocks de produits distillés (gazole et fioul de chauffage) ont augmenté de 1,7 million de barils.

Les discussion devraient débuter très rapidement sur la réforme fiscale, entre le Sénat et la Chambre des représentants aux États-Unis, afin de réconcilier les versions divergentes votées par les deux chambres. Le taux d'imposition des entreprises devrait notamment être ramené de 35 à 20%. Il est probable que le président Donald Trump soit en mesure de promulguer la loi avant la fin de l'année.

VALEURS DU JOUR

Brown-Forman (+4%), l'acteur du marché des boissons alcoolisées basé à Louisville dans le Kentucky, connu pour sa marque Jack Daniel's, a dévoilé ses comptes du second trimestre fiscal. Les bénéfices sont de 239 M$ (0,62$ par action), contre 197 M$ (0,50$ par action) un an avant. Les ventes nettes grimpent de 10% à 914 M$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,53$, pour des revenus de 871 M$. Sur l'exercice, le groupe vise désormais un bpa entre 1,90 et 1,98$, contre une précédente fourchette de 1,85/1,95$.

H&R Block (+7%) a publié ses comptes du second trimestre fiscal. La perte nette ressort à 153,6 M$ (0,74$ par action), contre une perte de 146,2 M$ (0,68$ par action) un an avant. En base ajustée, la perte par action s'élève à 0,71$. Les revenus s'affichent à 140,9 M$, contre 131,3 M$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne une perte par action de 0,72$, pour des revenus de 132 M$.

American Eagle Outfitters (-1%). Sur le trimestre clos, le bénéfice net du détaillant américain est ressorti à 64 M$, en retrait de 16%, pour un bpa de 36 cents. La croissance à comparable a atteint 3%. Les revenus consolidés ont augmenté de 2% à 960 M$. American Eagle table sur un bpa allant de 42 à 44 cents sur le trimestre clos en janvier, alors que le consensus se situe à 39 cents.

Facebook (+1%). Mark Zuckerberg prend son congé parental. Le fondateur et dirigeant du réseau social a ainsi annoncé qu'il allait passer le mois de décembre avec ses filles Max et August. "Vous allez entendre un peu moins parler de moi", a glissé le jeune dirigeant. Rappelons que le réseau social de Menlo Park offre un congé parental de quatre mois pour les mères et les pères salariés de l'entreprise. Zuckerberg, quant à lui, avait précédemment annoncé son intention de prendre un congé de deux mois, scindé en deux. Il avait déjà 'coupé' un mois immédiatement après cette annonce, afin de passer du temps avec Priscilla Chan et ses enfants.

Wal-Mart Stores (stable) change de nom. Le géant américain de la grande distribution devient ainsi 'Walmart', concentré désormais sur son développement dans le commerce en ligne, face à la rude concurrence d'Amazon. Le nom de la chaîne perd ainsi son tiret et sa désignation 'Stores', trop associée bien évidemment aux magasins physiques. Le changement de nom deviendra effectif le 1er février 2018. Le futur Walmart se concentrera donc sur les initiatives digitales, après avoir acquis Jet.com l'an dernier pour 3,3 Mds$...

Home Depot (-2%) vient d'annoncer un programme de rachat d'actions de 15 Mds$. Le distributeur américain fait également état d'un objectif de ventes annuelles allant jusqu'à 119,8 Mds$ à horizon trois ans. La guidance de ventes implique une croissance de 14-19% en comparaison de l'objectif de cette année, fixé à 100,6 Mds$. Le groupe d'Atlanta tient aujourd'hui sa journée investisseurs. Le nouveau programme de rachat d'actions remplace une précédente autorisation de 15 Mds$.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS