5 399.45 PTS
-
5 385.5
-
SBF 120 PTS
4 304.48
-
DAX PTS
13 125.64
-0.44 %
Dowjones PTS
24 585.43
+0.33 %
6 394.67
+0.17 %
Nikkei PTS
22 761.95
+0.02 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Wall Street : hésitations, en attendant la réforme fiscale

| Boursier | 216 | Aucun vote sur cette news

Wall Street consolide prudemment ce vendredi, en attendant le vote du projet de réforme fiscale outre-Atlantique...

Wall Street : hésitations, en attendant la réforme fiscale

Wall Street consolide prudemment ce vendredi, en attendant le vote du projet de réforme fiscale outre-Atlantique. Hier soir, la cote américaine avait terminé la journée au plus haut historique. Le Dow Jones s'était accordé 1,4%, accélérant après un franchissement des 24.000 pts. Le Nasdaq s'était refait de 0,7%, après sa faiblesse de mercredi... Le DJIA grappille 0,14% ce vendredi à 24.306 pts, alors que le Nasdaq recule de 0,14% à 6.864 pts. Le S&P500 pointe en hausse de 0,06% à 2.649 pts.

L'indice ISM manufacturier américain du mois de novembre s'est établi à 58,2, contre un consensus de 58,4 et un niveau de 58,7 un mois avant. En léger repli, l'indice témoigne tout de même d'une belle expansion de l'activité manufacturière nationale, puisqu'il ressort très largement supérieur à la barre des 50.

L'indice Markit PMI manufacturier américain final du mois de novembre 2017 est ressorti à 53,9, contre 54,5 de consensus de place et 53,8 pour la lecture préliminaire 'flash'.

D'après le rapport gouvernemental du jour aux USA, les dépenses de construction du mois d'octobre 2017 sont ressorties en croissance de 1,4% en comparaison du mois antérieur, contre +0,5% de consensus de place. En glissement annuel, les dépenses de construction d'octobre augmentent de 2,9%.

Big Lots a publié ses comptes trimestriels avant bourse à Wall Street. VMware dévoilait ses résultats hier soir.

Par ailleurs, les investisseurs surveillent toujours l'actualité relative au projet de réforme fiscale aux USA. Les leaders Républicains espèrent faire parvenir la législation au président Donald Trump avant la fin de l'année. Un vote du Sénat, repoussé hier, est programmé ce vendredi après révision du projet. Les législateurs américains débattent maintenant de l'impact de la réforme sur les déficits fédéraux...

Notons également un rebond de plus de 6% du Bitcoin à plus de 10.500$ ce jour, les régulateurs américains de la SEC ayant approuvé la créations de 'futures' sur les marchés CME (Chicago Mercantile Exchange) et CBOE (Chicago Board Options Exchange).

LES VALEURS

VMware (+4%), filiale d'EMC, a publié ses résultats du troisième trimestre. Les revenus montent de 1,98 Md$, en hausse de 11% en glissement annuel. Les bénéfices s'affichent à 443 M$ (1,07$ par action), contre 319 M$ (0,75$ par action) un an avant. Le bpa non-GAAP monte de 17% à 1,34$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,27$, pour des revenus de 1,96 Md$.

Big Lots (-3%) a dépassé les attentes pour le troisième trimestre fiscal. Le groupe de l'Ohio a annoncé un bénéfice de 4 M$ et 10 cents par titre, ainsi qu'un bénéfice ajusté par action de 6 cents. Le détaillant discount a donc dépassé légèrement le consensus de place, qui était de 5 cents sur une base ajustée. Les revenus ont totalisé 1,1 Md$, en ligne avec les prévisions de brokers.

Big Lots anticipe, pour le trimestre entamé, un bénéfice allant de 2,35 à 2,40$ par titre. Ainsi, le bpa annuel est attendu entre 4,23 et 4,28$ par action.

Amazon (stable), le géant de la distribution en ligne, fait encore parler de lui. D'après CNBC, le groupe de Jeff Bezos mènerait des discussions exploratoires avec des concepteurs de... traitements génériques ! Amazon aurait ainsi discuté avec Mylan ou encore Sandoz, envisageant une entrée sur le marché pharmaceutique. Les conversations auraient porté sur un rôle d'acquéreur et de distributeur, qui ferait d'Amazon un rival de McKesson, d'AmerisourceBergen ou de Cardinal Health. Néanmoins, les projets d'Amazon demeureraient imprécis à ce stade.

Ford (+1%) a annoncé avoir vendu 210.771 véhicules aux Etats-Unis au mois de novembre 2017, ce qui représente une progression de 6,7% par rapport à la même période, l'an dernier.

Fiat Chrysler Automobiles (stable) a écoulé 154.919 véhicules aux États-Unis au mois de novembre 2017, ce qui fait ressortir une baisse de 4% par rapport à période comparable de l'année 2016.

General Motors (-1%), le colosse automobile de Detroit, a annoncé avoir vendu 245.387 véhicules aux États-Unis au mois de novembre 2017, contre 252.644 véhicules un an plus tôt.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2017

Question de culture d'entreprise. L'offre ne répond pas aux intérêts de la société, ses métiers, ses employés, ses actionnaires et autres parties prenantes...

Publié le 13/12/2017

"Nous avons désormais les moyens financiers nécessaires à la poursuite de notre plan stratégique"...

Publié le 13/12/2017

Stef se situe à la 3e place des entreprises ayant le pourcentage d'actionnariat salarié le plus élevé...

Publié le 13/12/2017

Le Groupe maintient son objectif de génération de free cash-flows positifs et récurrents à la clôture de mars 2019...

Publié le 13/12/2017

A l'occasion du 30e anniversaire du premier film Predator, Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands intègre aussi du contenu exclusif...

CONTENUS SPONSORISÉS