5 281.29 PTS
-0.22 %
5 274.00
+0.32 %
SBF 120 PTS
4 220.10
-0.24 %
DAX PTS
12 592.35
-0.17 %
Dowjones PTS
22 349.59
+0.21 %
5 932.32
+0.47 %
Nikkei PTS
20 296.45
+0.52 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Wall Street : hésitation au sommet, malgré le renforcement du pétrole

| Boursier | 212 | Aucun vote sur cette news

Le DJIA gagne 0,03% à 22.165 pts, le Nasdaq recule de 0,23% à 6.445 pts et le S&P500 cède 0,09% à 2.496 pts...

Wall Street : hésitation au sommet, malgré le renforcement du pétrole
Credits Reuters

Wall Street, qui a fini sa course sur de nouveaux records historiques hier soir malgré des prises de bénéfices sur le dossier Apple, hésite actuellement, autour de l'équilibre. L'actualité microéconomique du jour sera notamment marquée ce soir par les résultats trimestriels d'Oracle, après la clôture. Le pétrole poursuit pour sa part son rebond, en repassant au-dessus des 50$ pour le baril WTI (+2% à 50,3$). Sur le front économique US, les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage s'affichent en baisse surprise, tandis que l'indice des prix à la consommation progresse un peu plus que prévu... Le DJIA gagne 0,03% à 22.165 pts, le Nasdaq recule de 0,23% à 6.445 pts et le S&P500 cède 0,09% à 2.496 pts.

Le Département US au Travail vient d'annoncer que les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage, sur un rythme ajusté des variations saisonnières, ont baissé de 14.000 la semaine passée, à 284.000. Le consensus tablait sur 302.000 inscriptions.

L'indice des prix américains à la consommation pour le mois d'août 2017 (CPI) est ressorti en augmentation de +0,4% en comparaison du mois antérieur, contre un consensus de +0,3%. Hors alimentaire et énergie, le CPI a augmenté de +0,2%, en ligne avec le consensus. Le CPI progresse de +1,9% en comparaison de l'an dernier (+1,7% hors alimentation et énergie).

La Banque d'Angleterre a donc maintenu le statu quo sur ses taux et sur son programme de rachat d'actifs, à l'issue de sa réunion du 13 septembre. Sur les huit votants, deux ont encore prôné une hausse de taux d'un quart de point, mais ils n'ont pas été suivis puisque les six autres ont voté pour le maintien à 0,25%. Les décisions sur les programmes de rachat ont été prises à l'unanimité. "La politique monétaire pourrait être durcie d'une manière beaucoup plus importante sur la période de prévisions par rapport aux attentes actuelles du marché", annoncé la BoE provoquant une nette hausse de la livre sterling. La BoE a ajouté que la performance de l'économie était un peu meilleure que ce qu'elle pensait le mois dernier et que l'inflation dépasserait sans doute les 3% en octobre, soit un peu plus que la prévision précédente, après 2,9% en août. Mais elle se pose des questions sur la "durabilité de toute hausse du PIB à moyen terme", s'interrogeant en particulier sur la manière dont les ménages et les entreprises géreront l'après-Brexit.

VALEURS A SUIVRE

United Natural Foods (+9%), le spécialiste américain indépendant de la distribution de produits alimentaires, a publié ses résultats du quatrième trimestre fiscal. Les ventes sont en croissance de 5,7% à 2,34 Mds$. Les bénéfices s'affichent à 38,9 M$ (0,76$ par action), contre 34,7 M$ (0,69$ par action) un an plus tôt. Le bénéfice par action ajusté ressort à 0,72$, contre 0,70$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,69$, pour des revenus de 2,37 Mds$. Sur l'exercice 2018, le groupe vise des ventes comprises entre 9,63 et 9,81 Mds$ (contre 9,27 Mds$ en 2017), pour un bpa entre 2,67 et 2,77$ (contre 2,56$ en 2017).

Apple (stable). La Bourse de New York ne semble pas impressionnée par les multiples annonces de la firme concernant ses nouveaux produits, dont trois iPhones. Mercredi soir à la clôture de Wall Street, l'action de la firme à la pomme a reculé de 0,75% (et a même chuté de 1,1% en séance). Le titre avait déjà cédé 0,4% mardi soir, après la conférence de rentrée d'Apple. Certains analystes évoquaient des prises de bénéfices assez logiques, après un parcours impressionnant cette année, l'action Apple ayant flambé de 37% depuis le 1er janvier. D'autres citaient une relative déception concernant notamment l'iPhone X (prononcer iPhone Ten ou Dix) qui coïncide avec le 10ème anniversaire de la création de l'iPhone.

Oracle (stable) publiera ce soir, après la clôture de Wall Street, les résultats de son premier trimestre fiscal 2018. Les analystes anticipent en moyenne un bénéfice par action de 0,60$, pour des revenus de 9 Mds$. Un an avant, sur la même période, l'éditeur de logiciels d'entreprises avait enregistré un bénéfice par action de 0,55$, et des revenus de 8,6 Mds$.

Facebook (-1%). L'optimisation fiscale pratiquée par les groupes américains Facebook et Google constitue un manque à gagner de taille pour l'Union européenne. Ces mesures ont entraîné une perte de 5,4 milliards d'euros en impôts entre 2013 et 2015, selon le rapport de l'eurodéputé socialiste Paul Tang, qui est favorable à une réforme pour contraindre les "GAFA", ces grands groupes internet, à payer davantage d'impôts. Le document, que dévoile l'agence de presse Reuters, sera publié aujourd'hui, avant la réunion de deux jours des ministres des Finances de l'UE à Tallinn où le sujet sera évoqué.

Tenet healthcare (+4%). D'après les informations de Reuters, le groupe hospitalier aurait mandaté des banques pour l'aider à explorer des options stratégiques, y compris une possible vente.

Pfizer (+1%). Le titre est bien orienté ce jeudi, soutenu par l'atteinte d'un objectif en essai clinique du Xtandi, un traitement du cancer de la prostate.

Boeing (+1%). L'avionneur américain a décidé de porter la production de son 787 à 14 appareils par mois en 2019, contre 12 actuellement. "C'est une étape importante pour nous et un autre signe de la vigueur du marché", a déclaré Dennis Muilenberg, le directeur général de Boeing, au cours d'une conférence Morgan Stanley. Ce projet d'accélérer la production du Dreamliner avait été auparavant suspendu le temps d'évaluer la demande pour les avions à fuselage large. Alors que les ventes de la plupart des gros porteurs ont chuté l'année dernière en raison des bas prix du pétrole et d'un afflux de modèles d'occasion peu coûteux, la demande pour le 787, le premier avion commercial fabriqué principalement à partir de fibres de carbone, est nettement repartie cette année. Boeing a ainsi enregistré 78 commandes nettes pour l'appareil en 2017, soit davantage qu'au cours des trois dernières années.

Netflix (+1%). A l'occasion du renouvellement de l'accord conclu en 2014 pour la distribution de Netflix sur la TV d'Orange en France, Orange et Netflix ont étendu leur partenariat à l'ensemble des pays dans lesquels le Groupe français est présent. Ce partenariat stratégique permettra aux filiales du Groupe en Europe, Afrique et Moyen-Orient de distribuer à l'avenir Netflix et ainsi faire bénéficier leurs clients des contenus riches et exclusifs du service sur leurs différents écrans. Orange distribue déjà Netflix en France depuis 2014 et en Espagne depuis quelques mois. Dans les prochains mois, Netflix sera proposé aux clients d'Orange Pologne au sein de son offre TV. D'autres lancements suivront en 2018.

Amazon (-1%) lance à son tour son service de musique en streaming en France. Dénommé 'Amazon Music Unlimited', l'application est dotée d'un catalogue de plus de 50 millions de titres, ainsi que de centaines de playlists.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 15/09/2017

Les deux principaux indices américains ont fini vendredi à des niveaux record, malgré un nouveau tir de missile par Pyongyang et des "stats" décevantes. Le pétrole a bondi de 5% sur la semaine.

Publié le 02/06/2017

Les indices boursiers américains ont signé de nouveaux records vendredi soir, malgré des créations d'emplois moins nombreuses que prévu en mai aux Etats-Unis. Les marchés estiment que la Fed…

Publié le 10/05/2017

Wall Street, qui terminait la journée en ordre dispersé, non loin de ses sommets historiques hier soir, demeure incertain ce mercredi...

Publié le 18/02/2016

Wall Street hésite quelque peu désormais, après un sursaut soutenu par la remontée des cours du pétrole...

Publié le 15/05/2015

Wall Street consolide à peine ce vendredi, après les records historiques inscrits hier par la cote américaine...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/09/2017

Lors de l’Assemblée Générale Mixte des actionnaires d'Ubisoft, ces derniers ont approuvé toutes les résolutions à l'ordre du jour. Ils ont notamment approuvé le renouvellement des mandats…

Publié le 22/09/2017

La société Edify a conclu la totalité du capital de Thermo Technologies, holding de contrôle de Thermocompact, conformément à sa stratégie d'investissement dans des entreprises de taille…

Publié le 22/09/2017

Trigano a acquis 85% du capital de la société Protej d.o.o, propriétaire du Groupe Adria. Les 15% restants sont conservés par l'équipe de management d'Adria et pourront être acquis par Trigano…

Publié le 22/09/2017

      Information Réglementée                                                              …

Publié le 22/09/2017

Alstom a confirmé l'existence de discussions avec Siemens relatives à un possible rapprochement entre Alstom et la division Mobility de Siemens. "Aucune décision finale n'a été prise, les…

CONTENUS SPONSORISÉS