5 535.26 PTS
-
5 537.0
-
SBF 120 PTS
4 427.90
-
DAX PTS
13 559.60
+0.71 %
Dowjones PTS
26 210.81
-0.01 %
6 963.46
+0.83 %
Nikkei PTS
24 029.57
-0.39 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Wall Street grimpe, avec l'emploi et les espoirs fiscaux

| Boursier | 198 | Aucun vote sur cette news

Wall Street est orienté en progression ce vendredi, suite aux bons chiffres de l'emploi américain

Wall Street grimpe, avec l'emploi et les espoirs fiscaux
Credits Reuters

Wall Street est orienté en progression ce vendredi, suite aux bons chiffres de l'emploi américain pour le mois de novembre. L'optimiste prévaut, dans l'espoir d'un rapide compromis entre les deux chambres du Congrès américain sur la réforme fiscale... Le DJIA prend actuellement 0,23% à 24.267 pts, alors que le Nasdaq avance de 0,65% à 6.857 pts. Le S&P500 s'accorde 0,35% à 2.646 pts.

Le Congrès a adopté hier une législation pour le financement temporaire du gouvernement jusqu'au 22 décembre. Les Républicains du Sénat ont par ailleurs consenti des discussions avec la Chambre des représentants sur la réforme fiscale. Les deux versions du projet de réforme pourraient donc être réconciliées avant la fin de l'année, permettant à Donald Trump de promulguer la législation.

D'après le Département américain au travail ce vendredi, les créations de postes non-agricoles du mois de novembre 2017 sont ressorties au nombre de 228.000 aux États-Unis, contre un consensus de 190.000 et une lecture révisée (en baisse) à 244.000 pour le mois antérieur. Le taux de chômage américain se maintient quant à lui à 4,1%, en ligne avec les attentes des économistes de la place. Les créations de postes dans le privé sont ressorties au nombre de 221.000 en novembre, dépassant facilement le consensus. Le taux de participation à la force de travail ressort globalement à 62,7%.

L'indice préliminaire du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan pour le mois de décembre 2017 est ressorti à 96,8, contre 98,8 de consensus de place et 98,5 pour sa lecture antérieure.

D'après le rapport gouvernemental du jour aux USA, les stocks de grossistes du mois d'octobre 2017 sont ressortis en recul de 0,5% en comparaison du mois antérieur, contre -0,1% de consensus de place et +0,1% pour la lecture révisée du mois de septembre.

LES VALEURS

Gilead Sciences (+1%) et sa filiale Kite (spécialisée dans les thérapies cellulaires) annoncent un accord pour l'acquisition de Cell Design Labs. Gilead va ainsi mettre la main sur l'ensemble des parts de Cell Design Labs, y compris les 12,2% de parts détenues par Kite. Le montant de la transaction ressort approximativement à 567 M$.

L'opération devrait être finalisée dans les prochaines semaines. Pour mémoire, Giead avait annoncé le rachat de Kite au mois d'août dernier, pour un prix d'environ 11,9 Mds$.

United Natural Foods (+1%) a publié ses comptes du premier trimestre fiscal 2018. Les ventes progressent de 7,9% à 2,46 Mds$. Le bénéfice par action ressort à 0,60$, contre 0,58$ un an plus tôt. Les profits s'élèvent à 30,5 M$, contre 29,2 M$ un avant. Le bpa ajusté est quant à lui de 0,62$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,60$, pour des revenus de 2,4 Mds$.

Sur l'exercice, le groupe vise désormais des ventes comprises entre 9,84 et 10 Mds$ (contre une précédente fourchette de 9,63/9,81 Mds$), pour un bpa entre 2,72 et 2,80$ (contre une précédente fourchette de 2,67/2,77$).

United Continental (+1%). Le transporteur aérien américain a annoncé un plan de rachat d'actions totalisant 3 Mds$, soit environ 17% de sa capitalisation boursière. Rappelons qu'en juillet, United avait déjà approuvé un programme de rachat de 2 Mds$, dont la finalisation est attendue ce mois.

Wells Fargo (+1%). Le président Donald Trump n'envisage pas l'abandon des sanctions financières imposées à la banque Wells Fargo. Trump estime même que les amendes pourraient être 'augmentées substantiellement'. Trump évoque là les sanctions contre Wells relatives à ses pratiques commerciales. "Je vais réduire la régulation mais rendre les pénalités plus sévères", a encore lancé Trump, s'adressant au secteur financier.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2018

Tout faire pour convaincre la Cour d'appel de son bon droit...

Publié le 23/01/2018

Revue collective du dossier réglementaire...

Publié le 23/01/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 23/01/2018

  Atari innove pour accélérer le développement de son catalogue de plus de 200 jeux Accord avec StartEngine pour financer un premier jeu, RollerCoaster Tycoon®, sur la…

Publié le 23/01/2018

"Cet exercice a également été marqué par le franchissement d'étapes majeures sur nos axes prioritaires de développement"...

CONTENUS SPONSORISÉS