Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 385.14 PTS
+1.54 %
6 412.50
+2.16 %
SBF 120 PTS
5 007.76
+1.48 %
DAX PTS
15 416.64
+1.43 %
Dow Jones PTS
34 382.13
+1.06 %
13 393.12
+2.17 %
1.214
-0.01 %

Wall Street : green or red may ?

| Boursier | 296 | Aucun vote sur cette news

'Sell in may and go away' ? Le célèbre adage boursier va-t-il être suivi par les investisseurs cette année ? Rien n'est moins sûr alors que le...

Wall Street : green or red may ?
Credits Reuters

'Sell in may and go away' ? Le célèbre adage boursier va-t-il être suivi par les investisseurs cette année ? Rien n'est moins sûr alors que le contexte semble toujours très favorable aux marchés actions. A Wall Street, les trois grands indices ont encore nettement progressé en avril, +2,7% pour le DJIA, +5,2% pour le S&P 500 et +5,4% pour le Nasdaq, et évoluent proches de leurs plus hauts historiques.

Si tous les feux sont au vert, les craintes relatives à une hausse trop rapide de l'inflation restent malgré tout bien présentes en toile de fond comme en atteste l'envolée historique de 21,1% des revenus personnels des ménages en mars, en lien avec les aides directes versées aux ménages dans le cadre du plan Biden, l'"American Rescue Act". L'annonce d'une hausse de 1,8% (en glissement annuel) de l'indice "core PCE", qui est la mesure préférée de la Fed pour mesurer l'inflation, a également rendu les marchés un peu nerveux en fin de semaine passée. De nouveaux signes de tension du côté de l'inflation pourraient en effet contraindre la Réserve fédérale à resserrer plus tôt que prévu sa politique monétaire.

Dans ce sens, Fed Robert Kaplan, patron de la Fed de Dallas, a alimenté les doutes, vendredi, en affirmant (contrairement à Jerome Powell) qu'il serait temps de parler de réduire les achats d'actifs de la Fed... "Les signes d'excès de prises de risque sur les marchés financiers montrent qu'il est temps pour la banque centrale de commencer à débattre d'une réduction de son plan massif d'achat d'obligations d'Etat" (120 milliards de dollars par mois), a-t-il ainsi déclaré. Des propos à nuancer toutefois dans la mesure où M. Kaplan ne dispose pas cette année d'un droit de vote dans le Comité FOMC qui établit la politique monétaire américaine.

Dans ce contexte, l'intervention du président de la Fed, Jerome Powell, lors d'une conférence de la 'National Community Reinvestment Coalition' sera scrutée de près ce soir. En attendant, les opérateurs auront pris connaissance de l'indice PMI manufacturier final d'avril (15h45), de l'indice ISM manufacturier d'avril (16h) et des dépenses de construction en mars (16h). Le point d'orgue de la semaine sur l'agenda macro est prévu vendredi avec le rapport mensuel sur l'emploi.

Sur le front des entreprises, le programme sera encore dense cette semaine, même si plus clairsemé ce lundi. Loews et Avis présenteront notamment leurs trimestriels, avant Pfizer, Activision, ConocoPhillips ou encore T-Mobile US demain.

Sur les marchés obligataires, les taux évoluent peu ce lundi. Le rendement du T-Bond américain à 10 ans pointe à 1,626% (-0,1 point de base) après avoir atteint en séance jeudi un pic de plus de deux semaines à 1,69%. Le rendement du "30 ans" est stable à 2,297%.

Du côté des changes, l'indice du dollar cède 0,1% à 91,1 points face à un panier de devises. L'euro remonte de 0,3% face au billet vert à 1,205$ dans les échanges interbancaires.

Le début de semaine est également calme sur les marchés pétroliers. L'optimisme sur la croissance de la demande de pétrole se heurte toujours aux inquiétudes concernant l'impact de l'augmentation des cas de COVID-19 en Inde, au Japon et au Brésil. Le baril de brut léger américain WTI avance actuellement de 0,3% à 63,8$ sur le Nymex pour le contrat à terme de juin, et le Brent grignote 0,2% à 66,9$ (contrat de juillet).

Enfin, sur le marché des "cryptos", le bitcoin grimpe de 3,7% sur 24h, autour de 58.600$ sur la plateforme Bitfinex.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 mai 2021

CODE OFFRE : FLASH21

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : FLASH21 lors de votre ouverture de compte.

Du 1er au 31 mai 2021

MIEUX QUE GRATUIT ?
"Un ordre de bourse qui vous rapporte"

Tradez gratuitement et recevez 1€ par ordre exécuté
sur tous les produits de la gamme Morgan Stanley*
Valable sur tous les ordres >= à 500€*, offre limitée à 200€

Découvrir l'offre

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Communication à caractère promotionnel. *Voir conditions de l'offre.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/05/2021

Ivalis a ainsi réussi à recouvrer un niveau d'activité proche de celui de l'exercice 2020-21 au cours du second semestre

Publié le 14/05/2021

Videlio a réalisé un chiffre d’affaires de 52,1 millions d’euros au premier trimestre 2021, en repli de 5,9 % à périmètre publié par rapport à celui du premier trimestre 2020 et de 6,9…

Publié le 14/05/2021

Les produits retraités des activités de Touax se sont élevés à 24,6 millions au premier trimestre 2021, en recul de 4,2%. Les activités en propriété ont progressent de 3,2% à 23,06 millions…

Publié le 14/05/2021

A la suite de l’intrusion détectée sur son réseau informatique, Laurent Perrier a annoncé avoir immédiatement engagé toutes les mesures nécessaires pour rétablir son activité dans les…

Publié le 14/05/2021

Touax constate que les effets de la crise sanitaire demeurent limités

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne