Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 517.52 PTS
+0.7 %
6 510.0
+0.59 %
SBF 120 PTS
5 006.87
-0.65 %
DAX PTS
13 573.93
-0.65 %
Dow Jones PTS
32 803.47
+0.23 %
13 207.69
-0.78 %
1.017
-0.04 %

Wall Street : finalement en baisse après l'inflation

| Boursier | 234 | Aucun vote sur cette news

Les marchés américains ont digéré les derniers chiffres de l'inflation...

Wall Street : finalement en baisse après l'inflation
Credits Reuters

Wall Street a encore connu une séance erratique mercredi. Les investisseurs ont digéré la publication des très attendus chiffres de l'inflation aux Etats-Unis au mois de juin, qui ont encore montré une forte accélération des prix à la consommation, à 9,1% en rythme annuel, soit plus qu'attendu par les économistes. De quoi raviver la crainte d'un accroissement du resserrement monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui pourrait plonger l'économie en récession...

A la clôture de Wall Street, le Dow Jones a cédé 0,68% à 30.772 points, et le Standard & Poor's 500 a perdu0,45% à 3.801 points. Le Nasdaq, riche en valeurs technologiques termine sur un repli de 0,15% à 11.247 points.

Les Bourses européennes ont également terminé en baisse après les chiffres de l'inflation aux Etats-Unis. A Paris, le CAC 40 perd 0,73% à 6.000 points, tandis que le Footsie cède 1,08% à Londres et que Francfort enregistre un repli de 1,64%.

L'inflation accélère encore

Les prix à la consommation aux États-Unis ont atteint un nouveau sommet de 40 ans en juin, en hausse de 9,1%, dépassant les prévisions des analystes et exerçant une pression supplémentaire sur la Réserve fédérale pour la pousser à des hausses de taux d'intérêt plus agressives.

Hors alimentaire et énergie, l'indice des prix à la consommation a grimpé de 0,7% par rapport au mois précédent, contre 0,6% de consensus. La hausse hors alimentaire et énergie sur un an atteint 5,9%, contre 5,7% de consensus et 6% un mois avant. Les espoirs des analystes, qui avaient espéré que l'inflation atteindrait un pic, ont donc été douchés, alors que les prix du carburant et des aliments restent élevés.

Ce chiffre brûlant fait craindre un relèvement des taux de la Fed de 75 voire 100 points de base à l'issue de la réunion de politique monétaire de la Fed les 26-27 juillet, alors que la banque centrale considère la lutte contre l'inflation comme sa principale préoccupation.

L'euro brièvement sous la parité

Du côté des devises, le dollar reperd 0,10% face à un panier de devises de référence, tandis que l'euro est tombé brièvement sous la parité avec le billet vert, à 0,9999, pour la première fois depuis décembre 2002. Il remonte de 0,23% ce soir à 1,0059.

Le pétrole "sur la corde raide"

Le marché mondial du pétrole "marche sur une corde raide" entre la rareté de l'offre et la possibilité d'une récession, a déclaré mercredi l'Agence internationale de l'énergie (AIE), la hausse des prix et la détérioration des conditions économiques pesant déjà sur la demande. Ces perspectives se reflètent dans la volatilité des échanges, le Brent a ainsi chuté de 7% mardi pour passer sous la barre des 100 dollars (99,37 euros) le baril, les opérateurs de marché à terme s'inquiétant d'une contraction de l'économie. Il remonte de 0,1% mercredi, sans parvenir à retrouver les 100 dollars (99,53). De son côté, le WTI remonte de 0,3% à 96,17 dollars.

Le FMI revoit en baisse sa prévision de croissance

Le Fonds monétaire international (FMI) a par ailleurs révisé à la baisse sa prévision de croissance de l'économie américaine à 2,3% cette année et à seulement 1,0% l'an prochain.

Dans les autres indicateurs économiques du jour, l'inflation en juin a été confirmée à 8,2% sur un an en Allemagne et à 6,5% en rythme annuel en France.

La hausse plus forte que prévu de la production industrielle de la zone euro en mai et les statistiques du commerce extérieur chinois, ressorties supérieures aux attentes au premier semestre, avec une croissance de 13,2% sur un an des exportations et une augmentation de 4,8% des importations, ont cependant un peu rassuré les investisseurs.

Les valeurs

Twitter s'adjuge 7,8%, alors que le réseau social a annoncé qu'il poursuivrait Elon Musk pour avoir violé son accord d'achat de la société pour un montant de 44 milliards de dollars. Twitter a lancé une action en justice dans le Delaware, pour obliger l'homme le plus riche du monde à finaliser cette opération, au prix convenu. Par ailleurs, le fonds alternatif Hindenburg Research a révélé avoir pris une participation au capital du réseau social, estimant que la plateforme a un "dossier solide" pour gagner en justice face à Elon Musk.

Delta Air Lines a publié mercredi au titre des trois mois à fin juin des résultats trimestriels inférieurs aux attentes des analystes. Le titre de la compagnie aérienne américaine chute de 4,5%. Delta a dit prévoir un bénéfice "important" pour l'ensemble de l'année grâce à une demande toujours soutenue pour les voyages.

Alphabet cède 2,3%, alors que la maison-mère de Google a déclaré qu'elle ralentirait le rythme des embauches pour le reste de l'année, souffrant de la flambée de l'inflation et des retombées de la crise ukrainienne.

Spirit Airlines (-0,9%) a déclaré mercredi avoir l'intention de reporter au 27 juillet le vote des actionnaires sur son projet de fusion avec Frontier Group Holdings.

Illumina cède 3,6%. Le Tribunal de l'Union européenne a déclaré que la Commission européenne pouvait enquêter sur le rachat par le groupe de sciences de la vie de son compatriote Grail, rejetant ainsi son recours contre cet examen.

KKR perd 1%. Australia and New Zealand Banking Group a confirmé être en négociations avec le groupe de capital-investissement pour le rachat la société de logiciels MYOB Group, dans le cadre d'une opération que les médias locaux ont évaluée à plus de 4,5 milliards de dollars australiens (3,04 milliards d'euros).

Fastenal chute de 6,4%. Le distributeur de produits industriels et de matériaux de construction a fait état de résultats inférieurs aux attentes au deuxième trimestre.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 septembre 2022

CODE OFFRE : SUMMER22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 08/08/2022

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé vendredi, après que les solides données sur l'emploi aux USA ont ravivé les craintes concernant un resserrement rapide de la politique monétaire de…

Publié le 05/08/2022

Wall Street a terminé la séance de vendredi en ordre dispersé...

Publié le 05/08/2022

Wall Street est orienté en baisse ce vendredi, le S&P 500 abandonnant 0,32% à 4...

Publié le 05/08/2022

Wall Street est attendu en forte baisse avant bourse, le S&P 500 abandonnant 1,1%, le Dow Jones 0,7% et le Nasdaq 1,4%...

Publié le 05/08/2022

Dans l’attente du rapport sur le marché du travail américain qui sera publié vendredi à 14H30, la Bourse de New York a fini en ordre dispersée.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 08/08/2022

Euro Ressources a publié ses états financiers intermédiaires non audités, établis conformément au référentiel comptable français (GAAP), ainsi que ses...

Publié le 08/08/2022

Néovacs annonce être entré en négociation avec la société Pharnext (Euronext Growth Paris : ALPHA) afin d'accompagner la société biopharmaceutique à...

Publié le 08/08/2022

Mcphy anticipe une croissance annuelle plus modérée que prévu

Publié le 08/08/2022

Foncière Volta, société foncière cotée sur le compartiment C d'Euronext à Paris, annonce que le Conseil d'administration de Foncière Volta a décidé de...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne