En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 941.93 PTS
-0.87 %
4 950.5
-0.39 %
SBF 120 PTS
3 977.96
+0.00 %
DAX PTS
11 244.54
-
Dowjones PTS
25 017.44
-1.56 %
6 642.92
+0.00 %
1.146
+0.10 %

Wall Street : encore des records après le PIB !

| Boursier | 418 | Aucun vote sur cette news

Le DJIA monte actuellement de 0,31% à 26.144 pts, le Nasdaq grimpe encore de 0,87% à 8.100 pts, et le S&P500 progresse de 0,57% à 2.914 pts...

Wall Street : encore des records après le PIB !
Credits Reuters

Wall Street reste sur la pente ascendante ce mercredi soir à trois heures de la clôture, sur de nouveaux records pour le Nasdaq et le S&P500. En attendant de nouvelles informations concernant les discussions commerciales entre les Etats-Unis et le Canada, les opérateurs saluent aujourd'hui les chiffres solides de la croissance américaine. Le DJIA monte actuellement de 0,31% à 26.144 pts, le Nasdaq grimpe encore de 0,87% à 8.100 pts, et le S&P500 progresse de 0,57% à 2.914 pts.

Chrystia Freeland, Ministre canadienne aux affaires étrangères, est arrivée hier à Washington. Elle a précisé hier avoir participé à une réunion jugée 'très constructive' à Washington, avec le représentant américain au Commerce Robert Lighthizer. Elle a salué par ailleurs les concessions difficiles acceptées par le Mexique, notamment concernant l'automobile et la main d'oeuvre. Rappelons que le Canada était exclu de la phase récente de discussions, qui s'est conclue par un accord entre Washington et Mexico sur un nouvel accord commercial se substituant à l'Accord de libre-échange nord-américain, en vigueur depuis près d'un quart de siècle entre les USA, le Mexique et le Canada. Freeland, qui a également échangé hier avec les représentants du Mexique, a précisé que des discussions approfondies allaient avoir lieu aujourd'hui. Son homologue mexicain Luis Videgaray a affirmé lui aussi que les trois parties allaient plancher sur un accord commun.

Les chiffres du PIB américain n'ont pas déçu ce mercredi, même si la contribution de la consommation à la croissance est un peu moins forte qu'initialement estimé. Ainsi, pour sa seconde estimation, le PIB des Etats-Unis pour le 2ème trimestre 2018 a été révisé à +4,2%, alors que l'expansion était auparavant évaluée à +4,1%. Le consensus des économistes de la place était de +4%. L'indice des prix rattaché au PIB a grimpé sur un rythme de +3%, en ligne avec le consensus de place et la première estimation. Les dépenses réelles de consommation au second trimestre se sont améliorées de 3,8%, contre +3,9% de consensus et +4% pour leur précédente estimation. L'investissement résidentiel a reculé, mais celui des entreprises s'est affiché en forte progression de plus de 8%. Le rapport gouvernemental montre que la révision en hausse de la croissance reflète en particulier de plus forts investissements des entreprises en logiciels... La lecture dite 'préliminaire' du PIB trimestriel américain est en fait la deuxième de ses trois évaluations.

L'indice des promesses de ventes de logements aux Etats-Unis pour le mois de juillet 2018, mesuré par la National Association of Realtors (NAR), s'est établi en baisse de 0,7% en comparaison du mois antérieur, contre un consensus proche de la stabilité, et après une croissance révisée à +1% pour le mois de juin. L'indice ressort à 106,2, contre 107 un mois plus tôt.

Sur le Nymex, le baril de brut WTI (contrat d'octobre) progresse actuellement de 0,7% à 69$ après le dernier rapport relatif aux stocks américains... D'après le Département américain à l'énergie ce mercredi, les stocks pétroliers domestiques de brut pour la semaine close au 24 août, hors réserve stratégique, se sont établis en retrait de 2,6 millions de barils en comparaison de la semaine antérieure, contre un consensus de -0,7 MB. Les stocks d'essence ont baissé quant à eux de 1,6 million de barils en comparaison de la semaine précédente. Les stocks de produits distillés ont régressé de 0,8 million de barils.

VALEURS A SUIVRE

Nestlé et Starbucks (+1%) ont annoncé la clôture d'une transaction octroyant à Nestlé les droits sur la commercialisation des biens de consommation emballés et des produits de services alimentaires de Starbucks, en dehors des cafés de la société. "Dans le cadre de cette alliance, les deux sociétés travailleront en étroite collaboration sur la gamme actuelle de cafés torréfiés et moulus de Starbucks, ainsi que de cafés en grains, cafés instantanés et cafés en dosettes", explique le communiqué. "Cette alliance capitalisera également sur l'expérience et les capacités des deux sociétés, en vue de travailler sur l'innovation afin d'améliorer son offre de produits pour les amateurs de café à travers le monde". Cet accord renforce significativement la gamme des produits offerts par Nestlé dans le secteur nord-américain des cafés torréfiés, moulus et en dosettes haut de gamme. Il permet également l'expansion mondiale de la marque Starbucks sur le marché de l'épicerie et des services alimentaires, en s'appuyant sur la portée mondiale de Nestlé.

Hewlett Packard Enterprise (+1%). Le groupe de Palo Alto a confirmé son redressement, après sa séparation de HP en 2015. Cette entité HPE, concentrée sur le cloud computing et les logiciels, a réalisé sur le trimestre de juillet (troisième trimestre fiscal) des revenus de 7,76 Mds$ en croissance de 3,5% (+1,2% à devises constantes). Le bénéfice trimestriel ajusté est ressorti à 44 cents, contre 37 cents de consensus. Le bénéfice net s'est établi à 451 M$ soit 29 cents par titre, contre 165 M$ un an avant. HPE table, pour son quatrième trimestre, sur un bpa ajusté allant de 39 à 44 cents.

Alphabet (+1%).D'après nos informations, le broker Morgan Stanley maintient sa recommandation "surpondérer" sur le titre à Wall Street, et rehausse, de 1.325 à 1.515$, son objectif de cours.

Yum China Holdings (+5%) aurait repoussé une offre d'acquisition de 17,6 milliards de dollars provenant d'un groupement mené par la firme d'investissement chinoise Hillhouse Capital Group, si l'on en croit une source de l'agence Reuters. Le consortium mené par Hillhouse, qui comprendrait également Baring Private Equity Asia, aurait exprimé l'intention de racheter Yum China, principale chaîne de fast-food en Chine, pour 46$ par titre, soit une prime d'environ 24% sur le cours de clôture d'hier.

Amazon (+3%). Le lancement du géant américain dans le paiement mobile au Japon fait craindre l'émergence d'un concurrent de poids pour les acteurs des moyens de paiement. Grâce à un partenariat avec Nippon Pay, les japonais peuvent désormais payer leurs achats dans des magasins physiques à l'aide de l'application Amazon Pay.

H&R Block (+3%), géant américain de la préparation fiscale, a annoncé pour le 1er trimestre de l'exercice 2019 une perte nette de 153 M$ soit 74 cents par action, ainsi qu'une perte ajustée par action de 72 cents à comparer à un consensus de 79 cents. Les revenus de la firme ont totalisé 145 M$ (+5%), sur ce trimestre généralement faiblement contributeur.

Salesforce.com (+1%) doit publier ce soir, mercredi 29 août 2018, après la clôture de Wall Street, ses résultats du second trimestre fiscal 2019. Les analystes anticipent en moyenne un bénéfice par action de 0,47$, pour des revenus de 3,2 Mds$. Un an avant, sur la même période, le groupe avait enregistré un bénéfice par action de 0,33$, pour des revenus de 2,56 Mds$. Lors de la publication des comptes du T1, Salesforce avait annoncé viser sur l'exercice des revenus entre 13,075 et 13,125 Mds$, pour un bpa entre 2,29 et 2,31$.

Dick's Sporting Goods (-4%) dévoile ses comptes du second trimestre. Les bénéfices sont de 119,4 M$ (1,20$ par action), contre 112,4 M$ (1,03$ par action) un an avant. Les ventes ressortent à 2,18 Mds$, contre 2,16 Mds$ un an plus tôt. A magasins comparables, les ventes reculent de 4%. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,06$, pour des ventes de 2,2 Mds$ et une baisse de 0,6% des ventes "comparables". Sur l'exercice, le groupe vise désormais un bpa entre 3,02 et 3,20$, contre une précédente fourchette de 2,92/3,12$.

Brown-Forman (stable). Le groupe de Louisville, actif dans les boissons alcoolisées, a annoncé pour le 1er trimestre fiscal un bénéfice net de 200 M$ et 41 cents par titre, pour des revenus de 766 M$ (+6%). Le bénéfice opérationnel a augmenté de 7% à 264 M$ (+10% en base 'sous-jacente'). Le groupe connu pour sa marque Jack Daniel's table désormais sur un bénéfice annuel par action allant de 1,65 à 1,75$, contre une précédente fourchette de 1,75/1,85$.

American Eagle Outfitters (-6%) a annoncé ses comptes du second trimestre. Les profits sont de 60,3 M$ (0,34$ par action), contre 21,2 M$ (0,12$ par action) un an avant. Les revenus s'affichent à 965 M$, contre 845 M$ un an plus tôt. A magasins comparables, les ventes sont en croissance de 9%. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,31$, pour des revenus de 938 M$ et une croissance comparables de plus de 6%. Sur le T3, le groupe vise un bpa logé entre 0,45 et 0,47$ (contre 0,49$ de consensus).

Chico's Fas (-3%) publie ses comptes du second trimestre. Les bénéfices sont de 16,8 M$ (0,13$ par action), contre 22,7 M$ (0,18$ par action) un an avant. Les ventes s'élèvent à 544,7 M$, contre 578,6 M$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,12$, pour des ventes de 541 M$. A magasins comparables, les ventes baissent de -3,2%, contre un consensus de -4,5%.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2018

Par courriers reçus le 19 novembre 2018 par l'AMF, la société anonyme de droit luxembourgeois Vesalius Biocapital Holdings, agissant pour le compte...

Publié le 20/11/2018

DBV Technologies a présenté au Congrès Scientifique Annuel 2018 de l'American College of Allergy, Asthma and Immunology (ACAAI) du 15 au 19 novembre 2018 à Seattle, des données relatives à…

Publié le 20/11/2018

Implanet, société de technologies médicales spécialisée dans les implants vertébraux et les implants de chirurgies du genou, annonce l'obtention du marquage CE pour la solution Jazz Cap System,…

Publié le 20/11/2018

Wallix lance une campagne de recrutement portant sur une cinquantaine de postes. Pour cela, l’éditeur de logiciels de cybersécurité a nommé Delphine Schoffler au poste de Directrice des…

Publié le 20/11/2018

Dans un communiqué laconique, Nexans annonce que son Conseil d’Administration a décidé de nommer Marc Grynberg en qualité de membre du Comité Stratégique et de Développement Durable. Pour…