En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
-
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
+0.00 %

Wall Street en roue libre, Tesla chahuté

| Boursier | 137 | Aucun vote sur cette news

Le DJIA consolide actuellement de 0,47% à 25.872 pts, le Nasdaq gagne 0,10% à 7.929 pts, et le S&P500 perd 0,18% à 2.873 pts...

Wall Street en roue libre, Tesla chahuté
Credits Reuters

Wall Street s'affiche en ordre dispersé ce vendredi soir à trois heures de la clôture, toujours sous pression face aux différents conflits commerciaux en cours... La prudence se confirme par ailleurs, après le rapport mensuel sur la situation de l'emploi aux Etats-Unis; globalement solide, mais qui met en lumière une poussée de l'inflation salariale qui pourrait inciter la Fed à durcir ses positions. Du côté des sociétés, Tesla ressort en forte baisse aujourd'hui. Le DJIA consolide actuellement de 0,47% à 25.872 pts, le Nasdaq gagne 0,10% à 7.929 pts, et le S&P500 perd 0,18% à 2.873 pts.

Les tensions commerciales restent par ailleurs palpables entre les USA et leurs principaux partenaires. Alors que les Etats-Unis et le Canada tentent toujours péniblement de parvenir à un accord commercial renégocié (après le 'deal' bilatéral conclu la semaine dernière avec le Mexique), la période de consultation publique concernant une nouvelle série de prélèvements portant sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises supplémentaires a pris fin hier. Les spécialistes estiment que l'administration Trump devrait rapidement mettre en oeuvre ces nouvelles taxes.

Par ailleurs, Donald Trump a insinué, interrogé par le 'Wall Street Journal', que la prochaine étape pourrait prendre la forme d'un bras de fer commercial avec le Japon. En effet, Trump a jugé bonnes les relations avec le pays, tout en prévenant que les choses pourraient changer. "Cela prendra fin dès que je leur dirai combien ils ont à payer", a indiqué le Président américain.

D'après le Département américain au travail ce vendredi, les créations de postes non-agricoles du mois d'août 2018 sont ressorties au nombre de 201.000, contre 195.000 de consensus de place et 147.000 pour la lecture révisée (en baisse) du mois de juillet. Le taux de chômage américain est ressorti quant à lui stable à 3,9% en août, contre 3,8% de consensus. Les créations de postes dans le secteur privé non-agricole ont été au nombre de 204.000, contre 190.000 de consensus et 153.000 pour la lecture révisée du mois antérieur. Le secteur manufacturier a détruit 3.000 postes en août, après en avoir créé 18.000 en juillet. Le taux de participation à la force de travail s'est établi à 62,7%, contre 62,8% de consensus. Le salaire horaire moyen a grimpé de 0,4% en comparaison du mois antérieur et de 2,9% en comparaison de l'an dernier. Le consensus était respectivement de 0,3% et 2,8%.

La défiance des investisseurs vis-à-vis des pays émergents s'est accentuée ces derniers jours, plongeant les devises et les Bourses de nombreux pays dans une spirale baissière. Cet été, la crise s'est étendue à un nombre croissant de pays, en premier lieu la Turquie, l'Argentine, le Brésil, mais aussi l'Afrique du Sud et plus récemment l'Indonésie. Symptôme de l'inquiétude croissante des investisseurs, l'indice boursier MSCI des pays émergents est entré jeudi en terrain baissier, caractérisé par une chute de plus de 20% par rapport à ses derniers sommets inscrits en janvier 2018. L'indice est désormais revenu à son plus bas niveau depuis le printemps 2017. L'accélération de la déroute de nombreuses devises émergentes face au dollar aggrave les difficultés de ces pays, qui font souvent face à des difficultés intérieures, et possèdent une importante dette, privée et/ou publique, libellée en dollars. La chute des monnaies locales renchérit donc le coût de cette dette, mais aussi celui des importations, avec des conséquences inflationnistes non négligeables...

VALEURS A SUIVRE

Tesla (-6%). La pression monte d'un cran, alors que l'on vient d'apprendre la démission du directeur comptable du groupe californien, Dave Morton. Ce genre de nouvelle ne fait jamais très bon effet. Encore moins quand l'intéressé n'était en fonctions que depuis un mois ! "Depuis que j'ai rejoint Tesla le 6 août, le niveau d'attention du public pour la société et le rythme au sein de la société ont dépassé mes attentes", a déclaré Morton. "En conséquence, cela m'a amené à reconsidérer mon avenir. Je tiens à préciser que je crois fermement à Tesla, à sa mission et à ses perspectives d'avenir, et je ne suis pas en désaccord avec le management de Tesla ou ses rapports financiers", a voulu assurer l'ex-dirigeant comptable du groupe. La directrice des ressources humaines de Tesla, Gabrielle Toledano, quitterait également le groupe selon l'agence Bloomberg. Toledano ne devrait donc pas revenir du congé pris le mois dernier, selon les sources de l'agence. Elle avait rejoint Tesla en mai 2017. Les plaintes s'accumulent par ailleurs contre Tesla et son PDG, depuis l'annonce d'un projet de sortie de la cote aussi vite retiré. Andrew Left, un investisseur connu pour ses positions de vente à découvert et sa lettre boursière Citron Research, a déposé hier une plainte en nom collectif contre le constructeur californien de véhicules électriques et son CEO Elon Musk. Left accuse Musk d'avoir manipulé le cours de bourse de Tesla par de fausses informations. Elon Musk, le patron de Tesla, s'est quant à lui illustré encore hier jeudi. Invité de la 'Joe Rogan Experience', podcast animé par l'acteur et animateur américain Joe Rogan, le CEO du constructeur de véhicules électriques a joué le jeu... au point de tirer brièvement sur un joint proposé par son interlocuteur...

Broadcom (+7%) a publié ses résultats du troisième trimestre fiscal. Les profits sont de 1,2 Md$ (2,71$ par action), contre 481 M$ (1,14$ par action) un an avant. En base ajustée, le bpa ressort à 4,98$, en hausse de 21% en glissement annuel. Les revenus s'élèvent à 5,06 Mds$, contre 4,46 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action de 4,82$, pour des revenus de 5 Mds$. Sur le trimestre actuel, le groupe vise des revenus d'environ 5,4 Mds$. Broadcom rappelle par ailleurs que l'acquisition de CA Technologies devrait être finalisée au cours du quatrième trimestre.

Marvell Technology (stable), qui a finalisé l'acquisition de Cavium Inc le 6 juillet dernier, dévoile ses résultats du second trimestre. Les revenus sont de 665,3 M$, contre 604,7 M$ un an avant. Les profits s'élèvent à 6,76 M$ (0,01$ par action), contre 165,26 M$ (0,32$ par action) un an plus tôt. En non-GAAP, le bénéfice par action s'affiche à 0,28$ (0,35$ sans Cavium), contre 0,30$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action de 0,34$, pour des revenus de 782 M$. Sur le troisième trimestre, le groupe vise des revenus compris entre 825 et 865 M$, pour un bpa logé entre 0,30 et 0,34$.

GameStop (stable) a publié ses résultats du second trimestre. La perte nette ressort à 24,9 M$ (0,24$ par action), contre un bénéfice de 22,2 M$ (0,22$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action ressort à 0,05$, contre 0,15$ un an plus tôt. Les revenus s'élèvent à 1,65 Md$, contre 1,69 Md$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,08$, pour des revenus de 1,62 Md$. Le groupe vise toujours des ventes en baisse de 2 à 6 % sur l'exercice, pour un bpa entre 3 et 3,35$. Le distributeur américain de jeux vidéo confirme par ailleurs qu'il étudie toujours des stratégies alternatives. La société a également confirmé qu'elle continuait à dialoguer avec des tiers en ce qui concerne une éventuelle transaction, dans le cadre d'un examen exhaustif des alternatives stratégiques et financières initié par le board.

Palo Alto Networks (+4%) a annoncé ses comptes du quatrième trimestre fiscal. La perte nette s'affiche à 2,3 M$ (0,02$ par action), contre une perte de 38,2 M$ (0,42$ par action) un an avant. Les ventes s'élèvent à 658,1 M$, contre 509,1 M$ un an plus tôt. En base ajustée, le bénéfice par action ressort à 1,28$, contre 0,92$ un an avant. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,17$, pour des revenus de 634 M$. Pour le trimestre actuel, le groupe vise des revenus logés entre 625 et 635 M$, et un bpa allant de 1,04 à 1,06$.

Finisar (+10%) a dévoilé ses résultats du premier trimestre fiscal. La perte nette s'affiche à 18,5 M$ (0,16$ par action), contre un bénéfice de 19,9 M$ (0,17$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action ressort à 0,18$, contre 0,40$ un an plus tôt. Les revenus s'élèvent à 317,3 M$, contre 341,8 M$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,12$, pour des revenus de 316 M$. Sur le trimestre actuel, le groupe vise des revenus situés entre 315 et 335 M$, pour un bpa compris entre 0,19 et 0,25$.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...

Publié le 21/09/2018

Gascogne a révélé ses résultats au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste du papier et de l’emballage a publié un résultat net consolidé de 5 millions d’euros, un…

Publié le 21/09/2018

Amoeba vient de publier des résultats semestriels 2018 impactés par le repositionnement de la société. Ainsi, le groupe a dévoilé une perte nette de 4,497 millions d’euros sur la période,…