Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 518.41 PTS
+0.71 %
6 519.0
+0.73 %
SBF 120 PTS
5 040.51
+0.67 %
DAX PTS
13 705.68
+0.97 %
Dow Jones PTS
32 803.47
+0.23 %
13 207.69
-0.78 %
1.019
+0.11 %

Wall Street en hausse, la Fed inquiète moins

| Boursier | 265 | Aucun vote sur cette news

xx

Wall Street en hausse, la Fed inquiète moins
Credits Reuters

La Bourse de Ney York devait être orientée en hausse dans les premiers échanges vendredi, alors que les investisseurs sont plus sereins concernant les intentions de la Réserve fédérale américaine. Deux membres bien connus de la Fed, Christopher Waller et James Bullard, se sont prononcés hier en faveur d'une hausse des taux de 75 points de base ce mois-ci et non de 1% - un scénario plus agressif que Wall Street avait commencé à envisager dans la foulée du rapport brûlant sur l'inflation publié mercredi. En parallèle, les craintes de récession planent toujours sur les places financières, alimentées par la contraction de l'économie chinoise et des résultats mitigés aux Etats-Unis.

Les contrats à terme signalent un gain de 0,84% pour le Dow Jones, de 0,67% pour le Standard & Poor's-500, plus large. Le Nasdaq devrait démarrer sur une hausse de 0,69%.

En Europe, les marchés tentent de terminer la semaine dans le vert, après une séance compliquée jeudi. À Paris, le CAC 40 0,69% à 5.956 points vers 15 heures. À Francfort, le Dax prend 1,64% et à Londres, le Footsie s'octroie 1,01%. La bourse de Milan gagne 1,22% malgré le risque d'une crise politique intérieure dans la troisième économie du continent.

Rassurés par la Fed ?

Les investisseurs ont été secoués cette semaine par l'annonce d'une nouvelle envolée de l'inflation au mois de juin aux Etats-Unis, puis d'une forte hausse des prix à la production, qui ont relancé les doutes sur la stratégie de la Réserve fédérale, avec la crainte d'une politique monétaire plus agressive lors de sa prochaine réunion des 26 et 27 juin.

Mais les dernières déclarations de Christopher Waller, gouverneur de la Fed, et de James Bullard, président de la Fed de Saint-Louis, ont calmé le jeu. Ces derniers, parmi les membres le plus "faucons" de la banque centrale américaine, sont favorables à une nouvelle hausse des taux d'intérêt de 75 points de base lors de la réunion de politique monétaire du 27 juillet et non à un relèvement plus important.

Les marchés étudieront attentivement les chiffres des ventes au détail et de la production industrielle américaines avant l'ouverture à Wall Street.

La Chine n'inquiète pas trop

Les investisseurs semblent faire fi de la confirmation de la nette dégradation de l'économie chinoise, ou bien cela était vraisemblablement déjà intégré dans les cours... Elle s'est fortement contractée au deuxième trimestre en raison de l'impact des multiples confinements : le PIB a reculé de 2,6% sur la période avril-juin par rapport aux trois mois précédents. Au premier trimestre, le PIB de la deuxième économie mondiale avait augmenté de 1,4% selon les données officielles révisées. En rythme annuel, la croissance tombe ainsi à 0,4% alors qu'elle atteignait 4,8% sur janvier-mars.

Le dollar recule

Le dollar recule légèrement par rapport à un panier de référence (-0,28%) après un plus haut de 20 ans la veille favorisé par les anticipations de remontée de taux aux Etats-Unis et son statut d'actif refuge. L'euro remonte autour de 1,006 dollar.

Pétrole

Le marché pétrolier est en hausse, s'appuyant sur l'espoir de hausses de taux moins soutenues aux Etats-Unis. Le Brent prend 1,97% à 101,05 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 1,46% à 97,18 dollars.

Les valeurs

Citigroup a publié vendredi une baisse de 27% de son bénéfice au deuxième trimestre. La troisième plus grande banque américaine a augmenté ses provisions pour les créances potentiellement suspectes et son activité de banque d'investissement a souffert d'un ralentissement des transactions d'entreprises. Le titre monte de 5% en avant-Bourse.

Wells Fargo perd 0,8% avant-bourse. La banque américaine a annoncé vendredi une baisse de son bénéfice au deuxième trimestre. Elle a augmenté ses provisions pour créances douteuses tandis que la hausse des taux d'intérêts freine ses activités de crédit immobilier.

BlackRock (-2,3%). Le numéro un mondial de la gestion d'actifs a publié vendredi un bénéfice au titre du deuxième trimestre en baisse de 30% dans une période marquée par un regain de l'aversion au risque des investisseurs dans un contexte de resserrement de la politique monétaire de la Fed.

Pinterest gagne 14% avant l'ouverture des marchés américains, le Wall Street Journal ayant rapporté que le fonds activiste Elliott Management détient une participation de plus de 9% au capital de la plate-forme de partage d'images.

Virgin Galactic, la société de Richard Branson spécialisée dans le tourisme spatial a annoncé qu'elle allait créer une nouvelle usine dans la région du Grand Phoenix, en Arizona, pour fabriquer des vaisseaux spatiaux de classe Delta. Le titre gagne 1,6% en avant-Bourse.

Alibaba (stable).Des cadres de la division d'informatique dématérialisée d'Alibaba ont été convoqués par les autorités de Shanghaï après une fuite de données de police concernant près d'un milliard de citoyens chinois, a rapporté le Wall Street Journal. L'action Alibaba cotée à Hong Kong 9988.HK a perdu 6%, sa plus forte baisse depuis un mois.

Amazon (+1,2%) a commencé à réduire le nombre de produits vendus sous ses propres marques en raison de la faiblesse des ventes, a rapporté le Wall Street Journal.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 septembre 2022

CODE OFFRE : SUMMER22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 08/08/2022

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé vendredi, après que les solides données sur l'emploi aux USA ont ravivé les craintes concernant un resserrement rapide de la politique monétaire de…

Publié le 05/08/2022

Wall Street a terminé la séance de vendredi en ordre dispersé...

Publié le 05/08/2022

Wall Street est orienté en baisse ce vendredi, le S&P 500 abandonnant 0,32% à 4...

Publié le 05/08/2022

Wall Street est attendu en forte baisse avant bourse, le S&P 500 abandonnant 1,1%, le Dow Jones 0,7% et le Nasdaq 1,4%...

Publié le 05/08/2022

Dans l’attente du rapport sur le marché du travail américain qui sera publié vendredi à 14H30, la Bourse de New York a fini en ordre dispersée.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 08/08/2022

6.510,45 points

Publié le 08/08/2022

Euro Ressources a publié ses états financiers intermédiaires non audités, établis conformément au référentiel comptable français (GAAP), ainsi que ses...

Publié le 08/08/2022

Néovacs annonce être entré en négociation avec la société Pharnext (Euronext Growth Paris : ALPHA) afin d'accompagner la société biopharmaceutique à...

Publié le 08/08/2022

Néovacs annonce être entré en négociation avec la société Pharnext (Euronext Growth Paris : ALPHA) afin d'accompagner la société biopharmaceutique à...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne