En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 069.33 PTS
-0.08 %
5 059.50
-0.24 %
SBF 120 PTS
4 005.05
-0.18 %
DAX PTS
13 040.68
-0.14 %
Dow Jones PTS
27 976.84
+1.05 %
11 157.72
+0. %
1.183
+0.41 %

Wall Street : du vert pour débuter une semaine (très) chargée ?

| Boursier | 1476 | Aucun vote sur cette news

Wall Street est attendue en progression après deux séances de repli...

Wall Street : du vert pour débuter une semaine (très) chargée ?
Credits Reuters

Wall Street est attendue en progression après deux séances de repli. La hausse des futures est néanmoins assez limitée dans un climat qui reste pour le moins tendu entre la propagation de la pandémie de Covid-19 et les tensions toujours fortes entre les deux premières puissances mondiales. Pékin a annoncé avoir pris le contrôle des locaux du consulat américain de Chengdu, dans le sud-ouest chinois, après avoir ordonné vendredi la fermeture de cette représentation diplomatique en représailles à la fermeture de son consulat à Houston décidée la semaine dernière par Washington.

Une décision qui faisait suite à un discours pour le moins provocateur du secrétaire d'État Michael Pompeo, dans lequel il a déclaré que "protéger nos libertés du Parti communiste chinois est la mission de notre temps". "Le président Nixon a dit une fois qu'il craignait d'avoir créé un Frankenstein en ouvrant les portes du monde au PCC, et nous y sommes", a également averti Pompeo ! Les rapports entre Pékin et Washington ne semblent ainsi avoir jamais été aussi tendus sur fond de guerre commerciale et technologique, de violations des droits de l'homme dans le Xinjiang en Chine, d'allégations d'espionnage et de vol de propriété intellectuelle, ou encore d'origine de la pandémie ce coronavirus. Certains spécialistes parlent désormais ouvertement de guerre froide entre les deux pays.

Alors qu'une nouvelle vague de publications d'entreprises est attendue cette semaine outre-Atlantique (McDonald's, Pfizer, Alphabet, Apple et AMD entre autres), les investisseurs misent sur un nouveau plan de soutien à l'économie. Dimanche, le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin a déclaré que les républicains avaient finalisé un projet de loi portant sur un fonds d'environ 1.000 milliards de dollars. M.Mnuchin a ajouté qu'il espérait que la proposition puisse trouver un soutien bipartite : "nous pouvons agir très rapidement avec les démocrates sur ces questions. Nous avons déjà agi rapidement auparavant et je ne vois pas pourquoi nous ne pourrions pas agir rapidement à nouveau".

Au point de vue sanitaire, plus de 16 millions de personnes ont désormais été contaminées par le Covid-19 à travers le monde, dont plus d'un quart aux Etats-Unis. Plus de 644.000 personnes sont décédées, dont près de 147.000 aux Etats-Unis. Le pays continue à enregistrer une augmentation record du nombre de cas et de décès dans plusieurs États.

Sur l'agenda macro, seules les commandes de biens durables du mois de juin seront à suivre cet après-midi. Le point d'orgue de la semaine est prévu mercredi avec la décision de politique monétaire de la Fed.

Du côté des matières premières, la ruée vers le métal jaune se poursuit avec une once d'or qui se négocie sur des niveaux jamais atteints, au-dessus des 1.900$. Les cours du brut consolident légèrement alors que le dollar faiblit encore face à l'euro autour des 0,85 euro.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/08/2020

Les marchés actions européens sont attendus dans le rouge après plusieurs séances pendant lesquelles l'optimisme a prévalu. Les investisseurs attendent les inscriptions hebdomadaires au chômage…

Publié le 13/08/2020

Au deuxième trimestre 2020, le nombre de chômeurs au sens du BIT a diminué de 271 000, à 2 millions de personnes, a annoncé l'Insee. Le taux de chômage au sens du BIT a baissé ainsi sur le…

Publié le 12/08/2020

Le groupe Air France-KLM a annoncé mercredi soir la signature d'un avenant à l'accord de groupe « pilotes Air France-Transavia » permettant le déploiement de Transavia France sur des liaisons…

Publié le 12/08/2020

ATARILe groupe de divertissement interactif et de licences multi-plateforme publiera ses résultats annuels.INNELEC MULTIMEDIALe spécialiste de la distribution multimédia publiera (après Bourse)…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne