En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.131
+0.03 %

Wall Street dopé par Boeing, Caterpillar et Apple en 2017

| Boursier | 939 | Aucun vote sur cette news

Légère consolidation ce vendredi

Wall Street dopé par Boeing, Caterpillar et Apple en 2017
Credits Reuters

Wall Street est orienté légèrement dans le rouge ce vendredi, ce qui n'entame toutefois que marginalement sa performance annuelle. Le DJIA perd actuellement 0,16% à 24.797 pts, tandis que le Nasdaq fléchit de 0,31% à 6.929 pts. Le S&P500 baisse de 0,14% à 2.684 pts. Sur le Nymex, le baril de brut (contrat de février) pointe sur les 60$, en modeste hausse de 0,4%.

Il n'y aura aucune statistique ce vendredi à Wall Street, pour cette dernière séance boursière de l'année.

Le bilan à ce stade est particulièrement positif pour les trois principaux indices américains. Le Nasdaq grimpe ainsi de 29% sur l'année 2017, alors que le DJIA s'adjuge près de 26% et le S&P500 environ 20%. Il s'agit de la meilleure performance annuelle de la place américaine depuis 2013.

Donald Trump, investi en janvier 2017, peut donc se réjouir, lui qui commente fréquemment les sommets successifs de la bourse américaine sur le réseau social Twitter, ainsi que les statistiques économiques de l'emploi.

Trump qui est par ailleurs parvenu en toute fin d'année à promulguer sa législation tant attendue de réforme fiscale, validant des coupes évaluées au total à près de 1500 milliards de dollars. Ces allègements devraient profiter essentiellement aux entreprises et aux ménages les plus riches...

Sur le seul indice historique Dow Jones, Boeing (plus de 90% de gains en 2017), Caterpillar (+70% sur un an), Apple (+47% cette année) et Visa (+47% également) affichent les meilleures performances annuelles. Wal-Mart réalise aussi une belle prouesse, avec une hausse de 44% en 2017, 5ème meilleure performance du DJIA.

L'année boursière 2018 sera sans doute nettement plus délicate à Wall Street, avec la poursuite d'un durcissement graduel de la politique monétaire de la Fed. Jerome Powell, qui prendra ses fonctions en février 2018 à la tête de la Fed, devrait ainsi mener une politique assez proche de celle de Janet Yellen.

LES VALEURS

Apple (-1%) a réagi à la polémique provoquée par ses propres annonces. La marque à la pomme avait reconnu un ralentissement volontaire des performances des anciens modèles d'iPhones. Néanmoins, le groupe de Cupertino a fermement nié avoir agi de la sorte pour inciter les clients à acheter un nouveau modèle.

Pour satisfaire sa clientèle, Apple a annoncé la réduction prochaine des coûts de remplacement des batteries usagées et l'élaboration d'une nouvelle version de son système d'exploitation, qui permettra aux utilisateurs de connaitre l'état de leur batterie.

Netflix (stable). Le géant de la vidéo en streaming a annoncé qu'un certain nombre de ses dirigeants allaient bénéficier de hausses salariales conséquentes l'an prochain, grâce à la réforme fiscale américaine.

Le directeur général Reed Hastings disposera d'un salaire de 700.000$ en 2018, ainsi que de stock options de près de 29 M$. Le dirigeant affichera donc un salaire fixe réduit, mais profitera d'une attribution largement améliorée sur le plan des stock options. Ted Sarandos, le directeur des contenus chez Netflix, gagnera 12 M$ en salaire fixe l'an prochain, contre 'seulement' 1 M$ en 2017.

Amazon (-1%). Le président américain Donald Trump s'en est pris au leader du e-commerce, estimant ce vendredi que l'U.S. Postal Service devrait facturer "bien plus" au groupe de Jeff Bezos pour ses livraisons de colis. Trump a donc profité de ses vacances pour livrer l'un de ces tweets rageurs dont il a le secret.

"Pourquoi est-ce que l'United States Post Office, qui perd des milliards de dollars chaque année, facture si peu à Amazon et aux autres pour livrer leurs colis, rendant Amazon plus riche et le Post Office plus bête et pauvre ?", s'est ainsi interrogé Trump, partageant sa réflexion avec ses followers.

Goldman Sachs (-1%) a annoncé à son tour une charge exceptionnelle liée à la réforme fiscale américaine, à hauteur de 5 milliards de dollars. Ainsi, le géant américain de la banque d'investissement précise que ses profits de cette année seront affectés à hauteur de 5 Mds$, du fait surtout des taxes visant les profits réalisés à l'étranger. Deux tiers de l'impact proviendront de la taxe de rapatriement. La banque entend par ailleurs accélérer les attributions de compensations actions à ses dirigeants, afin de réduire son bénéfice imposable de cette année.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Vivendi invoque un "manque substantiel d'indépendance" de 5 administrateurs...

Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...