Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 472.35 PTS
-0.63 %
6 472.0
-0.25 %
SBF 120 PTS
5 006.87
-0.65 %
DAX PTS
13 573.93
-0.65 %
Dow Jones PTS
32 803.47
+0.23 %
13 207.69
-0.78 %
1.018
+0.02 %

Wall Street devrait hésiter à l'ouverture

| Boursier | 331 | Aucun vote sur cette news

Avec une chute du titre Snap

Wall Street devrait hésiter à l'ouverture
Credits Reuters

La bourse de New York devrait ouvrir dans le désordre vendredi, plombée notamment par la chute des actions des réseaux sociaux, après les résultats trimestriels décevants de Snap, qui s'est même abstenu de donner des prévisions. Le titre Snap devrait chuter à l'ouverture, et dans son sillage, Meta, et Pinterest sont également attendus dans le rouge, tout comme Twitter, qui a également révélé ses comptes. Les trois grands indices de Wall Street devraient néanmoins signer sur la semaine leurs plus gros gains depuis près d'un mois, après les solides publications de Netflix et Tesla.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse de 0,23% pour le Dow Jones, tandis que le Standard & Poor's 500 devrait baisser de 0,11% et le Nasdaq de 0,27%.

Les marchés européens sont orientés en légère hausse, au lendemain de la décision de la BCE de remonter ses taux. À Paris, le CAC 40 prend 0,19% à 6.213,14 vers 15 heures. À Francfort, le Dax avance de 0,28% et à Londres, le Footsie s'octroie 0,23%. La Bourse de Milan gagne 0,2% malgré la décision du président Sergio Mattarella de dissoudre le Parlement au lendemain de l'éclatement de la coalition de Mario Draghi qui gouvernait depuis février 2021.

Nouvelles craintes de récession en Europe

Les dernières données économiques publiées vendredi en Europe viennent relancer les craintes d'une récession économique, au lendemain de la décision de la Banque centrale européenne de remonter d'un demi point ses taux, serrant la vis monétaire pour le première fois depuis onze ans. Sous l'effet d'une accélération de l'inflation, qui a poussé les consommateurs à réduire leurs dépenses, l'activité dans le privé de la zone euro s'est contractée contre toute attente en juillet avec un indice PMI composite tombé à 49,4 en première estimation après 52,0 en juin et un consensus Reuters à 51,0.

Au Royaume-Uni, la croissance de l'activité privée est tombée au plus bas en 17 mois avec un indice PMI composite "flash" en recul à 52,8.

Aux Etats-Unis, la Réserve fédérale relèvera à son tour ses taux la semaine prochaine pour freiner l'inflation galopante - son verdict est attendu mercredi, au terme de deux jours de réunion.

Devises et pétrole

L'euro, également affecté par les derniers chiffres des PMI, repart à la baisse à 1,0189 dollar (-0,37%). "L'économie américaine ralentit, mais l'Europe ralentit plus rapidement. C'est la raison pour laquelle le marché des changes continue de sous-pondérer l'euro", explique Viraj Patel, stratège macro chez Vanda Research.

Le dollar avance de 0,12% face à un panier de devises de référence mais pourrait accuser une baisse de 0,83% sur l'ensemble de la semaine, son plus fort repli depuis le 29 mai, les traders estimant à seulement 16,3% la probabilité d'une hausse de 100 points de base des taux de la Réserve fédérale américaine la semaine prochaine.

Le marché pétrolier est affecté par la reprise de la production en Libye alors que les perspectives concernant la demande mondiale de brut se dégradent.

Le baril de Brent fléchit de 1,4% à 102,41 dollars et celui du brut léger américain (West Texas Intermediate,WTI) de 1,65% à 94,76 dollars.

Les valeurs

SNAP, qui a vu la demande publicitaire être plombée par une inflation record et la concurrence croissante d'applications comme TikTok, a publié jeudi des résultats trimestriels décevants et s'est abstenu de donner des prévisions. Le réseau social chutait d'environ 30% dans les échanges en avant-Bourse. Dans son sillage, les concurrents Meta et Pinterest perdent du terrain. J.P. Morgan dégrade sa recommandation sur Snap à "sous-pondérer" et Atlantic Equities à "neutre".

Twitter a enregistré vendredi une baisse de ses revenus trimestriels qu'il a attribuée au projet avorté d'acquisition de la plateforme par Elon Musk et à un affaiblissement du marché de la publicité numérique. Le titre chutait de 2,8% en avant-Bourse.

Les fabricants de semi-conducteurs Micron Technology et Western Digital perdaient en avant-Bourse 4,5% et 5,2% respectivement après que le concurrent Seagate, indiqué en baisse de 11%, a annoncé qu'il allait réduire sa production, sa clientèle limitant ses dépenses en raison des incertitudes macroéconomiques et des pénuries de composants. Par ailleurs, Morgan Stanley dégrade sa recommandation sur Micron à "sous-pondérer" contre "pondération en ligne".

Verizon a abaissé vendredi sa prévision de bénéfice annuel ajusté après avoir enregistré au deuxième trimestre moins d'abonnés payant un forfait mensuel que prévu. Il perdait 3,8% en avant-Bourse.

Schlumberger (+3,3%) a publié vendredi des résultats du deuxième trimestre au-dessus des attentes et relevé sa prévision de chiffre d'affaires annuel, soutenu par la demande.

American Express gagnait 4,7% après la publication de ses résultats trimestriels et la révision à la hausse de sa prévision de croissance annuelle.

Mattel (-2%) a publié jeudi soir des résultats trimestriels au-dessus des attentes, l'augmentation de ses prix n'ayant pas freiné la demande pour ses jouets.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 septembre 2022

CODE OFFRE : SUMMER22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 05/08/2022

Wall Street est orienté en baisse ce vendredi, le S&P 500 abandonnant 0,32% à 4...

Publié le 05/08/2022

Wall Street est attendu en forte baisse avant bourse, le S&P 500 abandonnant 1,1%, le Dow Jones 0,7% et le Nasdaq 1,4%...

Publié le 05/08/2022

Dans l’attente du rapport sur le marché du travail américain qui sera publié vendredi à 14H30, la Bourse de New York a fini en ordre dispersée.

Publié le 04/08/2022

Avant les chiffres de l'emploi pour le mois de juillet

Publié le 04/08/2022

La cote américaine s'affiche légèrement dans le rouge désormais ce jeudi...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 05/08/2022

Les marchés actions européens ont clôturé en baisse. La journée aura été marquée par la publication d’un rapport américain sur l'emploi bien meilleur que prévu pour juillet. S’il…

Publié le 05/08/2022

10h30 en zone euroIndice Sentix du sentiment des investisseurs en aoûtsource : AOF

Publié le 05/08/2022

Fin de semaine difficile pour le compartiment du luxe à Paris, victime des craintes d'escalade entre les Etats-Unis et la Chine après la visite...

Publié le 05/08/2022

Cap tenu !

Publié le 05/08/2022

Au deuxième trimestre 2022, le fabricant de pneumatiques italien Pirelli (+4,25% à 4,44 euros, soit la seconde plus forte hausse de la Bourse de Milan) a publié un bénéfice net en hausse de 37,8%…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne