Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 233.94 PTS
+0.94 %
7 215.50
+0.59 %
SBF 120 PTS
5 548.35
+0.9 %
DAX PTS
15 476.43
-0.21 %
Dow Jones PTS
33 926.01
-0.38 %
12 573.36
-1.79 %
1.078
-0.07 %

Wall Street décroche, avec Tesla et les bancaires

| Boursier | 688 | Aucun vote sur cette news

La cote américaine fléchit assez lourdement désormais avant bourse ce vendredi, avec Tesla et les valeurs financières...

Wall Street décroche, avec Tesla et les bancaires

La cote américaine fléchit assez lourdement désormais avant bourse ce vendredi, avec Tesla et les valeurs financières. Le S&P 500 cède 1%, le Nasdaq perd 1,1% et le Dow Jones abandonne 0,8%. Sur le Nymex, le baril de brut WTI grappille 0,2% à 78,5$. L'once d'or avance de 0,2% à 1.902$. L'indice dollar avance de 0,2% face à un panier de devises de référence.

La prudence domine, au lendemain d'une séance de hausse consécutive à des chiffres "en ligne" avec les attentes de l'inflation US pour le mois de décembre. Les opérateurs, confortés dans l'idée d'une baisse progressive de l'inflation et donc d'un durcissement monétaire moins vigoureux de la Fed, attendent désormais les publications trimestrielles des grandes entreprises.

La saison des résultats du quatrième trimestre commence en effet assez sérieusement ce vendredi à Wall Street, avec la publication des comptes de nombreuses grandes banques, ainsi que d'autres firmes. UnitedHealth, JP Morgan Chase, Bank of America, Wells Fargo, BlackRock, Citigroup, Bank of New York Mellon, Delta Air Lines ou Wipro, publient notamment avant bourse. Les prévisions sont timorées.

Les entreprises du S&P 500 pourraient enregistrer la première baisse de leurs bénéfices depuis le troisième trimestre 2020, avec un recul estimé à plus de 4% au quatrième trimestre. Les analystes ont amplement réduit leurs prévisions ces derniers mois, mais certains stratèges estiment encore que ces chiffres n'ont pas suffisamment été révisés.

Dans l'actualité économique à Wall Street ce jour, les prix à l'import ont grimpé de 0,4% au mois de décembre (consensus FactSet -0,8% en comparaison du mois antérieur). Les prix à l'export ont en revanche chuté de 2,6% par rapport au mois de novembre, contre -0,7% de consensus.

L'indice préliminaire du sentiment des consommateurs américains pour le mois de janvier 2023, mesuré par l'Université du Michigan, sera communiqué à 16 heures (consensus FactSet 60,3). Enfin, Patrick Harker de la Fed s'exprimera dans la journée.

Les grandes banques d'affaires demeurent partagées au sujet de la stratégie à adopter sur les marchés actuels. Selon les stratèges de Bank of America, les actions américaines sont prêtes pour une nouvelle chute avant de finalement rebondir au second semestre lorsque les conditions économiques se seront stabilisées.

Les révisions des bénéfices du S&P 500 indiquent un atterrissage brutal, alors même que le marché anticipe un atterrissage en douceur, jugent quant à eux les stratèges de Goldman Sachs dirigés par David Kostin dans une note publiée hier soir.

Barclays juge enfin que les marchés peuvent avoir de bonnes raisons de voir le verre à moitié plein sur l'inflation et de rejeter la rhétorique belliciste de la banque centrale.

Les valeurs

Tesla baisse les prix des Model 3 et Model Y pour le marché américain. Selon un calcul de Reuters basé sur les prix du site Web de Tesla, les baisses varient entre 6% et 20% par rapport aux prix antérieurs. Ces nouveaux prix ne tiennent par ailleurs pas compte du crédit fédéral de 7.500 dollars accordé depuis le début du mois pour l'achat d'un certain nombre de véhicules électriques aux Etats-Unis.

Le groupe d'Elon Musk avait déjà consenti ces derniers jours des remises en Chine, en Corée du Sud, au Japon, à Singapour et en Australie, alors qu'il oriente visiblement sa stratégie vers les gains de parts de marché plutôt que les marges.

En Chine, marché crucial, le géant texan de l'automobile électrique, qui a perdu deux tiers de sa valeur à Wall Street l'an dernier, baisse aussi les prix des Model 3 et Model Y. La dernière réduction, ainsi que les baisses d'octobre et que diverses incitations pouvant atteindre 10 000 yuans accordées aux acheteurs chinois au cours des trois derniers mois, représentent une réduction de 13% à 24% des prix de Tesla depuis septembre, selon les calculs de Reuters.

Les baisses de prix se confirment enfin en Europe. En Allemagne par exemple, Reuters indique que Tesla a réduit les prix du Model 3 et du Model Y - ses meilleures ventes mondiales - de 1% à près de 17% selon la configuration. Le groupe a également réduit les prix en Autriche, en Suisse et en France.

JP Morgan Chase abandonne 2% avant bourse à Wall Street, alors que le géant bancaire américain vient de publier ses derniers comptes trimestriels. La première banque US par les actifs a annoncé une augmentation de ses bénéfices trimestriels, mais table désormais sur une légère récession. La banque de Jamie Dimon a d'ailleurs provisionné 1,4 milliard de dollars dans cette hypothèse. Sur le trimestre clos fin décembre, le bénéfice a atteint 11 milliards de dollars et 3,57$ par titre, contre 10,4 milliards de dollars soit 3,33$ par action un an avant. Le bénéfice ajusté par action a représenté 3,56$, largement supérieur aux attentes de marché.

Bank of America a publié des résultats supérieurs aux attentes pour le trimestre clos, ce qui n'empêche pas le titre de consolider à Wall Street. Le bénéfice attribuable aux actionnaires ordinaires a augmenté de 2% pour atteindre 6,9 milliards de dollars au quatrième trimestre. Le bénéfice par action s'établit à 0,85$. Le produit net bancaire a augmenté de 11% à 24,5 milliards de dollars. Le consensus était de 77 cents de bénéfice ajusté par action pour 24,3 milliards de dollars de revenus. Le revenu net d'intérêt a flambé de 29% au quatrième trimestre à 14,7 milliards.

Wells Fargo trébuche à Wall Street, alors que la banque américaine a fait état de profits divisés par deux et de revenus inférieurs aux attentes de marché. 'Wells' a accumulé plus de 3 milliards de dollars de coûts liés à un scandale de faux comptes et augmenté ses réserves pour pertes sur prêts en cas de ralentissement économique. La provision pour pertes sur créances s'est élevée à 957 millions de dollars, contre une reprise de 452 millions un an plus tôt. Le quatrième prêteur américain a déclaré un bénéfice de 67 cents par action pour le trimestre clos fin décembre, contre 1,38$ par action un an plus tôt. Le DG du groupe, Charlie Scharf, travaille à résoudre les problèmes de la banque après qu'elle a dépensé des milliards en poursuites et en amendes réglementaires.

BlackRock, géant américain de la gestion d'actifs, a dévoilé pour son quatrième trimestre un bénéfice en recul de 23%. Le bénéfice ajusté trimestriel a été de 1,36 milliard de dollars soit 8,93$ par titre, contre 1,65 milliard de dollars pour la période comparable de l'an dernier. Le consensus était d'environ 8,1$ de bpa ajusté. Le total des actifs sous gestion en fin de période atteint près de 8.590 milliards de dollars, contre 7.960 milliards en fin de troisième trimestre. Les revenus annuels ont décliné de 8% en glissement annuel, avec la baisse des marchés et la flambée du billet vert, ainsi que de plus faibles commissions de performance.

UnitedHealth, le groupe américain d'assurance et de soins de santé, a publié pour son quatrième trimestre fiscal des revenus de 82,8 milliards de dollars, contre 73,7 milliards un an plus tôt. Le bénéfice des opérations a représenté 6,9 milliards de dollars, contre 5,5 milliards pour la période comparable, un an avant. La marge nette s'établit à 5,8% contre 5,5% un an auparavant. Le bénéfice ajusté par action a été de 5,34$. Le consensus était de 5,17$ de bpa ajusté pour 82,6 milliards de dollars de revenus.

Goldman Sachs a revu la perte avant imposition relative à sa filiale nouvellement créée de solutions financières à 1,2 milliard de dollars pour les neuf premiers mois de l'année 2022.

Citigroup a affiché un produit net bancaire et un bénéfice en recul sur le trimestre clos, la banque ayant augmenté ses provisions pour mieux faire face à la probable détérioration du contexte économique. Le bénéfice net a atteint 2,5 milliard de dollars et 1,16$ par action, contre 3,2 milliards de dollars pour la période correspondante, l'an dernier.

Delta Air Lines recule, les opérateurs sanctionnant des prévisions un peu courtes pour le premier trimestre 2023. Le transporteur basé à Atlanta table sur un bpa ajusté de 15 à 40 cents sur la période, contre un consensus de 54 cents. Les dépenses unitaires, hors carburant, grimperont jusqu'à 4% par rapport à il y a un an, une prévision qui, selon Delta, inclut "l'augmentation attendue des coûts de main-d'oeuvre" et les impacts de la reconstruction du réseau. Même si Delta met en garde contre les pressions sur les coûts, le directeur général Ed Bastian a déclaré que "le contexte pour le transport aérien reste favorable" en 2023.

Wendy's souffre à Wall Street, alors que le fonds activiste Trian Fund Management de Nelson Peltz a déclaré qu'il ne ferait pas d'offre d'acquisition sur la chaîne de restauration rapide.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
REJOIGNEZ-NOUS LORS DES AVANT LE 6 MARS

Jusqu'à 200€ offerts* sur vos frais de courtage

J'en profite

*Voir conditions de l'offre

REJOIGNEZ-NOUS LORS DES AVANT LE 6 MARS

Découvrez dès aujourd'hui nos contrats d'assurance vie Bourse Direct Horizon et Bourse Direct Vie et bénéficiez de jusqu'à 170€ de prime offerte* pour toute 1ère adhésion.

J'en profite

*Voir conditions de l'offre

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 03/02/2023

Wall Street, très hésitant en début de séance suite aux piètres publications financières de trois de ses plus grandes capitalisations technologiques,...

Publié le 03/02/2023

Wall Street, déjà très hésitant suite aux piètres publications financières de trois de ses plus grandes capitalisations technologiques, Apple, Amazon...

Publié le 03/02/2023

La Bourse de New York a fini en ordre dispersée jeudi, le Dow Jones a été alourdi par des résultats d'entreprise mitigés alors que le Nasdaq a été porté par les bons résultats de Meta…

Publié le 02/02/2023

La cote américaine s'est affichée dans le désordre jeudi, avec une nouvelle remontée spectaculaire du Nasdaq, mais une légère baisse du DJ...

Publié le 02/02/2023

La cote américaine s'est affichée dans le désordre jeudi, avec une nouvelle remontée spectaculaire du Nasdaq, mais une légère baisse du DJ...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 03/02/2023

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s'appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux...

Publié le 03/02/2023

Mozambique LNG : TotalEnergies confie à Jean-Christophe Rufin une mission indépendante d'évaluation de la situation humanitaire dans le Cabo Delgado...

Publié le 03/02/2023

A périmètre comparable, le CA 2022 de Equasens est en progression de 8,82% à 210,09 ME...

Publié le 03/02/2023

Le CAC40 cash a clôturé la séance en hausse de 1,26 % à 7166,27 dans un volume soutenu de 4,8 MD€.

Publié le 03/02/2023

La Bourse de New York a fini en ordre dispersée jeudi, le Dow Jones a été alourdi par des résultats d'entreprise mitigés alors que le Nasdaq a été porté par les bons résultats de Meta…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne