Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 631.15 PTS
-
6 638.50
+0.16 %
SBF 120 PTS
5 184.73
-
DAX PTS
15 589.23
-
Dow Jones PTS
34 196.82
+0.95 %
14 365.96
+0. %
1.194
+0.08 %

Wall Street décroche, avec les craintes concernant l'inflation et la Fed

| Boursier | 586 | 4.67 par 3 internautes

La cote américaine est orientée en fort déclin ce mercredi...

Wall Street décroche, avec les craintes concernant l'inflation et la Fed
Credits Reuters

La cote américaine est orientée en fort déclin ce mercredi. Le DJIA perd 1,45% à 33.576 pts, alors que le S&P 500 cède 1,19% à 4.078 pts. Le Nasdaq fléchit de 0,9% à 13.184 pts. Le baril de brut WTI fléchit de 5% sur le Nymex sur les 62$. L'once d'or avance de 0,8%. L'indice dollar s'affiche en hausse de 0,2% face à un panier de devises. Le bitcoin abandonne encore 15% sur 24 heures sur CoinMarketCap vers les 36.700$, accélérant sa baisse suite aux dernières annonces de Pékin, qui ne considère pas les cryptomonnaies comme de réelles devises et durcit encore sa réglementation.

Dans l'actualité économique américaine ce mercredi, le rapport hebdomadaire du Département américain à l'Energie concernant les stocks pétroliers domestiques pour la semaine close au 14 mai est marqué par une progression de 1,3 million de barils des stocks de brut hors réserve stratégique, contre un consensus de +1,5 million. Les stocks d'essence ont baissé de 2 millions de barils. Les stocks de distillés ont régressé de 2,3 millions de barils.

Les Minutes de la dernière réunion monétaire de la Fed seront quant à elles publiées à 20 heures ce soir. Randal Quarles, Raphael Bostic et James Bullard de la Fed interviendront par ailleurs ce jour.

Les opérateurs suivront aujourd'hui attentivement les 'Minutes', à l'affût de commentaires concernant le risque de persistance de l'inflation et de hausse des anticipations d'inflation. Pour l'heure, la Fed de Jerome Powell a maintenu un discours modéré et très accommodant, se montrant peu inquiète des récents signes pourtant très préoccupants de poussée des prix. Pour l'instant, la banque centrale américaine n'entend pas toucher à ses rachats d'actifs mensuels de 120 milliards de dollars et encore moins, évidemment, à ses taux proches de zéro. Pourtant, l'équation viendrait à se compliquer considérablement en cas d'inflation durable.

Ailleurs dans le monde, la production industrielle japonaise a déçu avec une hausse inférieure aux attentes de 1,7% en mars. L'indice britannique des prix à la consommation est ressorti 'conforme', y compris en données ajustées (+1,5% et +1,3% en données 'core' en avril). Le CPI européen final a augmenté comme prévu de 1,6% (+0,7% en données ajustées).

Quelques publications financières trimestrielles sont par ailleurs à suivre ce jour à Wall Street, avec notamment Analog Devices, L Brands, Target, TJX, Lowe's (...). La distribution reste donc à l'honneur, après de bons chiffres publiés plus tôt cette semaine par Home Depot et Walmart.

La Maison blanche a mené des discussions avec les sénateurs républicains hier mardi sans toutefois parvenir à des avancées notables, du fait des pierres d'achoppement habituelles. C'est ce que relatent Politico et Bloomberg. Les échanges portaient surtout sur le plan d'infrastructures. Les questions des dépenses et du financement restaient problématiques. Aucun consensus n'a été trouvé à propos des diverses méthodes de financement et du contenu exhaustif du package, la définition même des "infrastructures" semblant d'ailleurs différente pour les deux clans. De nouveaux échanges sont donc attendus d'ici à la fin de la semaine.

Janet Yellen, Secrétaire américaine au Trésor, a pour sa part plaidé hier auprès des entreprises US afin d'obtenir leur soutien concernant la hausse des taxes nécessaire au financement du projet de relance de l'administration Biden. Yellen s'exprimait devant la Chambre de Commerce. Elle a donc demandé aux compagnies de supporter leur part de l'effort avec cette hausse de l'imposition qui devrait ultimement soutenir leur rentabilité... Ses arguments ont été évidemment accueillis avec certaines réticences.

Sur les marchés obligataires ce jour, le rendement du T-Bond américain à 10 ans se tend un peu à 1,66% environ, alors que celui de l'échéance à 30 ans s'approche des 2,38%.

Les valeurs

Target (+5%), le détaillant discount américain, a annoncé des comptes extrêmement robustes pour le premier trimestre, aidé par les chèques de stimulus de l'administration US et la réouverture de l'économie. Les revenus trimestriels ont grimpé ainsi de 23% à 23,9 milliards de dollars, contre 21,8 milliards de consensus. Le bénéfice ajusté par action est ressorti à 3,69$, contre 2,25$ de consensus de marché. Les ventes à comparable des magasins Target ont augmenté de 18% sur le premier trimestre, alors que les ventes en ligne se sont envolées de 50%. En tenant compte des ventes en ligne, la croissance atteint près de 23%, contre moins de 10% de consensus. Les ventes de vêtements, en particulier, ont progressé de 60%.

Target cible une croissance à comparable des ventes positive et à un chiffre sur les deux derniers trimestres de l'année, alors que les analystes anticipaient un recul.

Lowe's (-3%), le numéro deux américain de la distribution de produits destinés à la maison, a annoncé pour le premier trimestre fiscal des bénéfices et ventes supérieurs aux attentes. La croissance à comparable est également meilleure que prévu et le groupe se montre optimiste en termes de perspectives. Sur le trimestre clos fin avril, le bénéfice net a représenté 2,32 milliards de dollars soit 3,21$ par titre, contre 1,34 milliard un an avant. Le consensus FactSet était de 2,61$ de bpa. Les revenus ont grimpé de 24% à 24,4 milliards de dollars, contre 23,8 milliards de consensus. La croissance à comparable a été de près de 26%, contre un consensus inférieur à 21%.

Analog Devices (+3%), le concepteur américain de 'puces', a publié pour son second trimestre fiscal des comptes supérieurs aux attentes. Le bénéfice net a représenté 423 millions de dollars soit 1,14$ par titre, contre 268 millions un an avant. Sur une base ajustée, le bénéfice par action a été de 1,54$, contre 1,08$ sur la période correspondante de l'an dernier et 1,45$ de consensus FactSet. Les revenus de la firme se sont établis à 1,66 milliard de dollars, contre 1,32 milliard un an plus tôt et 1,61 milliard de consensus de marché. Le management indique que la reprise économique s'est matérialisée plus rapidement et plus fortement qu'anticipé, ce qui a accru la pression sur la chaîne d'approvisionnement. La décision du groupe d'investir dans de nouvelles capacités lui a permis de réagir vite et avec agilité.

Pour son troisième trimestre fiscal, Analog Devices prévoit des revenus de 1,7 milliard de dollars en milieu de fourchette, pour un bpa de 1,61$ en base ajustée. Ces estimations sont également supérieures aux attentes des analystes de la place.

Netflix (stable). Des personnes familières avec les plans ont indiqué au LA Times que le géant du streaming Netflix prenait des contacts chez des producteurs externes pour de nouvelles idées d'émissions. Netflix propose actuellement une trentaine de podcasts qui visent principalement à promouvoir ses émissions de télévision et ses films. Un agent représentant de nombreux producteurs de podcasts a déclaré au LA Times qu'il était une bonne chose que davantage d'entreprises achètent du contenu audio. Citant une publication en ligne, le LA Times rapporte que la société rechercherait un dirigeant menant à bien 'la vision et la mise en oeuvre de la croissance de Netflix dans l'espace podcast", et ce depuis au moins le mois de mars. L'article note que Netflix serait à la recherche d'une nouvelle technologie qui lui permettrait de diffuser du contenu audio et d'offrir 'N-Plus', un espace en ligne pour les podcasts.

Take-Two Interactive (+5%), l'éditeur américain de jeux vidéo, a dépassé les attentes de marché sur son quatrième trimestre fiscal. Sur l'exercice, les revenus GAAP ont augmenté de 9% à 3,37 milliards de dollars, pour un bénéfice net en croissance de 46% à 589 millions de dollars, soit 5,09$ par titre. Le net bookings a totalisé 3,55 milliards de dollars, en hausse de 19%. Le bénéfice net GAAP trimestriel a flambé de 78% à 219 millions de dollars soit 1,88$ par action.

Southwest Airlines (-3%), le transporteur aérien américain, a annoncé un abaissement de sa guidance en termes de consommation de trésorerie, jugeant que la reprise de la demande devrait largement compenser la hausse des dépenses en carburants.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 4.67
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/06/2021

Le CAC 40 évolue dans le vert avant l’ouverture des marchés américains. Marchés américains attendus eux aussi en hausse, à en croire les contrats futurs sur les indices. Comme pour les Bourses…

Publié le 24/06/2021

La Bourse de Paris évolue toujours dans le vert à la mi-journée.La dernière déclaration du Président de la Réserve Fédérale Jérôme Powell, mardi au Congrès, a su apaisé en partie les…

Publié le 23/06/2021

Vers 16h15, Europcar Mobility Group progresse de 6,29 % à 0,4175 euro sur la place de Paris, alors que le spécialiste de la location de véhicules aurait rejeté une offre de rachat d'un consortium…

Publié le 23/06/2021

Bon moment pour se placer...

Publié le 23/06/2021

Avec cette nomination, le conseil d'administration d'ABC arbitrage est désormais composé de 5 membres, dont 3 administrateurs indépendants...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne