Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 490.00 PTS
-0.53 %
6 489.5
-0.6 %
SBF 120 PTS
5 020.58
-0.54 %
DAX PTS
13 534.97
-1.12 %
Dow Jones PTS
32 774.41
-0.18 %
13 008.17
-1.15 %
1.022
+0.03 %

Wall Street : début de semaine favorable en vue

| Boursier | 282 | Aucun vote sur cette news

La bourse de New York qui a terminé la semaine dernière sur une note optimiste, après de bons chiffres des ventes au détail aux Etats-Unis, devrait...

Wall Street : début de semaine favorable en vue
Credits Reuters

La bourse de New York qui a terminé la semaine dernière sur une note optimiste, après de bons chiffres des ventes au détail aux Etats-Unis, devrait poursuivre sur sa lancée ce lundi, attendue en progression de 1% en moyenne, tandis que le dollar est en repli face à l'euro à 1,0140/$ sur la perspective d'un resserrement monétaire sans doute un peu moins "musclé" que prévu aux Etats-Unis... Les analystes parlent en effet désormais d'une hausse de taux de la Réserve fédérale de "seulement" 75 points de base lors de sa réunion du 27 juillet, des responsables de la banque centrale américaine ayant fait part la semaine dernière de leur opposition à un relèvement plus important malgré l'accélération de l'inflation, la piste des 100 points ayant circulé sur les marchés...

ECO ET DEVISES

Sur les 35 sociétés du S&P-500 qui ont publié leurs résultats, 80% ont fait mieux que prévu par les analystes pour le moment...
Sur le marché obligataire, le rendement des titres américains à dix ans gagne 2 points de base à 2,9503%. Son équivalent allemand prend huit points à 1,197%.

Face à l'incertitude politique à Rome, l'écart de rendements à 10 ans entre l'Allemagne et l'Italie a atteint un pic d'un mois à 234,50, avant de revenir à 224,3 à l'écoute de la situation politique en Italie où le devenir de Mario Draghi reste en balance après sa récente démission qui a été refusée par le président italien. "Toute indication susceptible d'accroître la probabilité d'élections anticipées sera négative pour les obligations italiennes et entraînera un élargissement du spread."

Jeudi, la Banque centrale européenne devrait de son côté donner le coup d'envoi d'un cycle de hausse de ses taux, en commençant par un relèvement modeste d'un quart de point. Les observateurs seront aussi très attentifs aux caractéristiques de l'outil "anti-fragmentation" qui sera présenté pour alléger la pression sur les coûts d'emprunt des membres les plus endettés de la zone euro...

Les cours du pétrole progressent : Le Brent reprend 2% à 103$ dollars le baril et le brut léger américain 1,8% à 99,65 dollars.

Rappelons que deux membres "faucons" de la Fed, Christopher Waller et James Bullard, se sont prononcés, jeudi dernier, en faveur d'une hausse des taux de 75 points de base ce mois-ci et non de 1%, scénario plus agressif que Wall Street avait commencé à intégrer dans les cours, dans la foulée du dernier rapport brûlant sur l'inflation US.
La bonne surprise de la fin de semaine passée est venue des ventes au détail aux Etats-Unis, qui ont rebondi plus fortement que prévu en juin. Le département du Commerce a fait état d'une hausse de 1% des ventes par rapport au mois précédent alors que les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une augmentation de 0,8%.

LES VALEURS

Twitter sera de nouveau suivi de près à Wall Street ce lundi, Elon Musk ayant déposé une requête s'opposant à la demande de procès accéléré de Twitter. L'homme d'affaire estime que le tribunal se devait de rejeter la "demande injustifiable" du réseau social... Elon Musk a renoncé il a 10 jours au rachat du groupe, mettant fin à un suspense qui durait depuis de longues semaines. Le patron de Tesla, qui avait menacé de dénoncer l'accord de rachat à 44 milliards de dollars en raison du flou régnant sur les comptes spam et "bot", a finalement mis sa menace à exécution de façon définitive... Pour expliquer sa décision, il a accusé Twitter d'avoir violé ses obligations contractuelles en fournissant notamment des données erronées ou incomplètes sur le nombre de faux comptes...

Starbucks n'est pas engagé dans un processus formel de vente de ses activités au Royaume-Uni, a déclaré un porte-parole du groupe américain après que le journal "Times" eut rapporté plus tôt que la chaîne de cafés "explorait une vente potentielle".
Le groupe a confirmé par ailleurs qu'Howard Schultz resterait bien son directeur général par intérim jusqu'en mars 2023 dans l'attente de la recherche d'un successeur permanent... Le dirigeant par intérim avait indiqué que le prochain patron de la chaîne de cafés serait "extérieur à la société" : "pour l'avenir de l'entreprise, nous avons besoin d'un domaine d'expérience et d'expertise dans un certain nombre de disciplines que nous n'avons pas actuellement", a expliqué H.Schultz.

Delta Air Lines a annoncé avoir commandé à Boeing 100 exemplaires de son avion 737 MAX 10 pour une valeur d'environ 13,5 milliards de dollars au prix catalogue et avoir posé une option pour 30 appareils supplémentaires. Cette commande a été annoncée dans le cadre du salon de Farnborough.
Le nouvelle commande commencera a être livrée à partir de 2025 et elle permettra à la compagnie aérienne américaine de disposer au total d'une flotte de plus 300 Boeing 737, représentant en volume sa gamme la plus importante après celle des Airbus A320.

Bank of America publie une baisse de son bénéfice au deuxième trimestre, rattrapé par une baisse des revenus de sa banque d'investissement en comparaison d'une saison hyper-active il y a un an. Le bénéfice attribuable aux actionnaires de la Bank of America a reculé à 5,93 Mds$, soit 73 cents par action, pour le trimestre clos le 30 juin, contre 8,96 Mds$, soit 1,03 dollar par action, un an plus tôt. Face à la correction des bourses et au ralentissement des opérations de fusions et acquisitions, les commissions de l'activité banque d'investissement de Bank of America ont chuté de 47% à 1,1 milliard de dollars au cours du trimestre.
Ses revenus, nets des intérêts débiteurs, ont progressé de 6% pour atteindre 22,7 milliards de dollars au cours de la même période.

Goldman Sachs a annoncé une baisse de 48% de son bénéfice au deuxième trimestre, plus faible que prévu, dans un contexte de fortes fluctuations des marchés.
Le revenu net du groupe a par ailleurs glissé de 23% à 11,86 milliards de dollars pour le deuxième trimestre et le bénéfice a diminué de près de moitié à 2,8 Mds$, soit 7,73 dollars par action. La gestion d'actifs a pénalisé la banque, avec un revenu net de 1,08 milliard de dollars, soit 79% de moins qu'au deuxième trimestre 2021.
En revanche, les revenus de trading ont bondi de 32% pour atteindre 6,47 Mds$, les revenus tirés du courtage de taux fixes et de matières premières progressant de 55% et ceux du trading action de 11%. Cela a permis au groupe de compenser l'impact subi par ses activités de banque d'investissement...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 septembre 2022

CODE OFFRE : SUMMER22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 09/08/2022

La cote américaine corrige ce mardi, attendant prudemment les chiffres de l'inflation US qui seront connus demain...

Publié le 09/08/2022

La cote américaine affiche peu d'évolution avant bourse ce mardi, attendant prudemment les chiffres de l'inflation US qui seront connus demain...

Publié le 09/08/2022

Wall Street a fini en ordre dispersé, dans l’attente des statistiques cruciales sur l'inflation à partir de mercredi.

Publié le 08/08/2022

Wall Street a joué la prudence lundi, le S&P 500 perdant finalement 0,12% à 4...

Publié le 08/08/2022

Wall Street a joué la prudence lundi, le S&P 500 perdant finalement 0,12% à 4...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 09/08/2022

EDF effectue une demande indemnitaire de 8,34 MdsE auprès de l'Etat français...

Publié le 09/08/2022

Colas Rail a signé un contrat pour l’acquisition de 100% des parts du Groupe Hasselmann, basé en Thuringe et spécialisé dans la construction de voies ferrées et d’infrastructures…

Publié le 09/08/2022

Le titre Sanofi a terminé la séance de mardi en repli (-1,41% à 95,48 euros). Le laboratoire pharmaceutique est pénalisé par la suspension du recrutement pour les essais cliniques du…

Publié le 09/08/2022

Projet d'acquisition du groupe familial Hasselmann

Publié le 09/08/2022

La compagnie de transport maritime CMA CGM a déclaré avoir franchi le seuil de 5% du capital et des droits de vote de Eutelsat, détenant 5,03% de l'opérateur français de satellites, a annoncé …

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne