5 379.54 PTS
+0.50 %
5 372.50
+0.48 %
SBF 120 PTS
4 281.93
+0.49 %
DAX PTS
13 008.55
-0.05 %
Dowjones PTS
23 526.18
-0.27 %
6 386.12
+0.12 %
Nikkei PTS
22 419.37
-0.46 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Wall Street dans le vert, après de bons chiffres du PIB et de l'emploi américain

| Boursier | 712 | Aucun vote sur cette news

Wall Street progresse désormais ce mercredi, relativisant les tensions avec la Corée du Nord et les conséquences de l'ouragan Harvey...

Wall Street dans le vert, après de bons chiffres du PIB et de l'emploi américain
Credits Reuters

Wall Street progresse désormais ce mercredi, relativisant les tensions avec la Corée du Nord et les conséquences de l'ouragan Harvey. Parmi les bonnes nouvelles du jour, les chiffres de l'emploi privé américain ont agréablement surpris, alors que ceux du PIB du second trimestre ont été révisés à la hausse... Le DJIA prend actuellement 0,08% à 21.883 pts, alors que le Nasdaq gagne 0,57% à 6.337 pts. Le S&P500 s'adjuge 0,22% à 2.452 pts.

Les créations d'emplois aux États-Unis dans le secteur privé ont largement dépassé les attentes en août 2017, ressortant à 237.000 selon le dernier rapport d'ADP, contre un consensus de place de 185.000.

Les créations ressortaient à 201.000 au moins de juillet et 192.000 en juin. Les chiffres du jour traduisent donc une accélération. Dans le détail, les petites entreprises ont créé 48.000 emplois en août, contre 74.000 pour les moyennes entreprises et 115.000 pour les grandes. La production de biens a généré 33.000 emplois et les services ont créé 204.000 postes.

D'après la deuxième estimation gouvernementale publiée ce mercredi, le PIB américain du second trimestre 2017 a progressé sur un rythme de 3%, contre une évaluation antérieure logée à +2,6% et un consensus de +2,8%. La composante de consommation réelle des ménages a grimpé sur un rythme de 3,3% au second trimestre, contre une estimation antérieure de +2,8% et un consensus de +3%. L'indice de prix rattaché au PIB a augmenté sur un rythme de 1%, en ligne avec les attentes du consensus.

Les cours du brut restent orientés à la baisse en ce milieu de semaine, les opérateurs s'inquiétant toujours des conséquences de la tempête Harvey sur l'industrie pétrolière locale et pour la première économie mondiale. Le 'light sweet crude' pour livraison octobre perd actuellement 0,9% à 46 dollars sur le New York Mercantile exchange.

Les fermetures de raffinerie à travers le Texas signifient que les stocks de brut sont susceptibles d'encore augmenter alors que les raffineurs n'ont plus accès à la matière première. Cela pèse depuis vendredi dernier sur les prix de l'or noir, alors qu'à l'inverse, l'essence et le prix des autres produits raffinés ont grimpé en flèche sur des craintes de pénurie de carburant à travers le pays.

Près de la moitié des capacités de raffinage des Etats-Unis sont situés sur les côtés du golfe du Mexique et au moins près de 2,7 millions de barils par jour, soit 15% des capacités totales américaines, sont à l'arrêt. La capacité quotidienne de raffinage est de 3,3 millions de baril par jour en Louisiane et de 5,6 millions de bpj au Texas.

Des stocks record devraient toutefois limiter les pénuries, selon l'AIE. Les stocks commerciaux américains s'élèvent en effet à environ 1,3 milliard de barils, dont 450 millions de barils de brut, sans compter les réserves stratégiques du pays. Les Etats-Unis consomment environ 20 millions de barils de pétrole par jour, dont près de la moitié en essence...

D'après le dernier rapport hebdomadaire dévoilé par le Département à l'Energie américain, les stocks commerciaux de brut, hors réserve stratégique, ont diminué de 5,4 millions de barils lors de la semaine close au 25 août, à 457,8 millions de barils. Le consensus tablait sur une baisse de 1,9 million de barils. Les stocks d'essence sont restés inchangés, contre une diminution de 1 million attendue, alors que les stocks de produits distillés (gazole et fioul de chauffage) ont progressé de 0,7 million, contre un repli de 0,8 million anticipé par le marché.

H&R Block publiait ses comptes hier soir à Wall Street. Analog Devices, Bob Evans ou Brown-Forman, ont annoncé avant bourse ce jour.

LES VALEURS

United Technologies (+1%) se rapprocherait d'un accord pour l'acquisition de Rockwell Collins (stable), selon le 'Wall Street Journal', qui évoque ce jour une opération potentielle de plus de 20 milliards de dollars, et un rapprochement qui donnerait naissance à l'un des leaders mondiaux des équipements aéronautiques. Les compagnies discuteraient ainsi d'un prix par action Rockwell allant jusqu'à 140$. Le WSJ, citant des sources familières de la situation, estime que les deux groupes pourraient parvenir à un accord dès ce week-end. En incluant la dette de Rockwell, l'opération potentielle se chiffrerait à près de 30 Mds$.

H&R Block (-8%) corrige à Wall Street, suite aux publications trimestrielles du groupe. Le leader des services de préparation fiscale a annoncé, pour son 1er trimestre fiscal, une perte nette de 131 M$ soit 63 cents par titre, contre 124 M$ et 56 cents par action un an avant. Les revenus ont pourtant augmenté de 10% en glissement annuel pour ressortir à 138 M$. Le consensus était de 62 cents de perte par action pour 129 M$ de recettes. Rappelons néanmoins que compte tenu de la saisonnalité des résultats de H&R Block, ce 1er trimestre fiscal est généralement en pertes et assez peu représentatif.

Berkshire Hathaway (stable), la firme d'investissement du légendaire Warren Buffett, a exercé ses options pour l'acquisition de 700 millions de titres Bank of America (+1%), ce qui fait de la firme le premier actionnaire de la banque américaine. Mieux encore, Berkshire affiche au passage un gain potentiel d'environ 13 milliards de dollars, puisque les 'warrants' ont permis d'effectuer l'opération à un prix largement inférieur à celui du marché. L'investissement réalisé par Buffett durant la récente crise financière a donc largement porté ses fruits. Interrogé par le 'Wall Street Journal', Buffett ajoute que Berkshire compte garder chacune de ses actions Bank of America "pendant très longtemps".

Le gain de 13 Mds$ de Berkshire, comprenant la plus-value latente et les dividendes reçus, reste donc en grande partie virtuel. Néanmoins, les experts saluent une fois de plus la 'vision' du gourou d'Omaha, qui a su investir au meilleur moment, celui ou quasiment plus personne ne voulait de valeurs bancaires ou financières à Wall Street. L'opération de 5 Mds$ comprenait des options pour l'acquisition de 700 millions de titres à 7,14$ pièce, alors que la valeur cote actuellement 23,58$ ! En outre, dans le cadre de l'investissement initial, les titres préférentiels payaient un rendement de 6% par an, soit environ 300 M$.

Chico's FAS (-4%) n'a pas atteint le consensus de profit sur le trimestre clos. Le détaillant américain en vêtements a affiché un bénéfice trimestriel par action de 18 cents, contre 20 cents de consensus de place. Les revenus sont toutefois ressortis en ligne avec les attentes de marché. Les revenus à comparable ont décliné de plus de 8% en glissement annuel.

Bob Evans Farms (+9%), le distributeur alimentaire américain, a réalisé un bpa trimestriel de 37 cents sur une base ajustée, en ligne avec le consensus des analystes. Les revenus sont ressortis meilleurs que prévu. Enfin, Bob Evans a dopé ses estimations annuelles de ventes.

Western Digital (-2%) et ses alliés pourraient finaliser dès demain jeudi un accord pour la reprise des activités de Toshiba dédiées aux 'puces'. C'est du moins ce qu'affirme le journal japonais 'Sankei'. Pourtant, d'après une autre source média locale, NHK, un groupement mené par la firme de private equity Bain se serait également manifesté avec une offre de dernière minute...

Apple (stable). Tim Cook, le directeur général de la firme à la pomme, vient de recevoir pour plus de 89 M$ de titres Apple, selon les informations transmises à la Securities & Exchange Commission, gendarme financier américain. Cook a donc reçu 560.000 titres, récompensant son travail et la performance récente de la firme de Cupertino. Cook, qui avait repris la direction opérationnelle d'Apple après la disparition de Steve Jobs en 2011, reçoit des rétributions en actions liées notamment à la performance du titre en comparaison du S&P500. Les actions reçues la semaine dernière entrent dans le cadre de l'accord de 10 ans signé par le dirigeant lors de sa prise de fonctions en tant que 'CEO'.

Analog Devices (+4%) a dépassé les attentes pour le troisième trimestre fiscal. Le bénéfice net du groupe est ressorti à 69 M$ soit 18 cents par titre, alors que le bpa ajusté s'est élevé à 1,26$. Le consensus des analystes de la place était de 1,15$ de bpa ajusté trimestriel. Le concepteur de semi-conducteurs, basé dans le Massachusetts, a réalisé des revenus trimestriels de 1,43 Md$ à comparer à un consensus de 1,4 Md$. Sur le trimestre entamé, le groupe envisage un bpa ajusté allant de 1,29 à 1,43$, pour des revenus de 1,45 à 1,55 Md$.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/11/2017

ABC arbitrage Distribution novembre 2017       Le groupe ABC arbitrage procède à la distribution d'un montant de 0,20EUR par action ordinaire conformément aux décisions…

Publié le 23/11/2017

Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social Article 223-16 du Règlement Généralde l'Autorité des Marchés…

Publié le 23/11/2017

Par arrêté du ministre de l'économie et des finances en date du 13 novembre 2017, Auplata, 1er producteur d'or français coté en Bourse, s'est vu octroyer, par l'intermédiaire de sa filiale…

Publié le 23/11/2017

Ce succès confirme la forte capacité d'innovation et d'industrialisation des deux groupes Keopsys et Quantel réunis

Publié le 23/11/2017

Keopsys, un spécialiste de la technologie laser, a annoncé la signature d'un contrat de 6 millions d'euros sur une durée de 12 ans avec un acteur majeur de la Défense Française, pour un système…

CONTENUS SPONSORISÉS