En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 569.67 PTS
-0.03 %
4 583.00
+0.36 %
SBF 120 PTS
3 624.38
+0.01 %
DAX PTS
11 598.07
+0.32 %
Dow Jones PTS
26 659.11
+0.52 %
11 350.74
+1.87 %
1.167
-0.61 %

Wall Street dans le rouge, craintes économiques et sanitaires

| Boursier | 616 | Aucun vote sur cette news

Wall Street fléchit avant bourse ce vendredi...

Wall Street dans le rouge, craintes économiques et sanitaires
Credits Reuters

Wall Street fléchit avant bourse ce vendredi. Le DJIA perd 0,5%, alors que le S&P500 cède 0,4%. Le Nasdaq abandonne 0,1%. Le baril de brut WTI recule de 0,7% sur le Nymex à 40$. L'once d'or trébuche de 1% à 1.859$. L'indice dollar gagne 0,2% face à un panier de devises de référence.

Sur le front économique ce jour, les commandes de biens durables aux Etats-Unis pour le mois d'août 2020 sont ressorties en hausse de 0,4% en comparaison du mois antérieur contre un consensus de +1,5%, et après un très fort rebond à deux chiffres au mois de juillet (+11,7% en données révisées). Hors transport, les commandes nouvelles de biens durables progressent également de 0,4% en comparaison du mois antérieur, contre un consensus de +1,2% et après un gain de 3,2% en juillet.

En attendant, les marchés dépriment, tiraillés entre leurs craintes sanitaires ou économiques et le mince espoir d'un nouveau plan de relance aux USA. En Europe, France, Royaume-Uni et Pays-Bas ont fait état d'un niveau record de nouveaux cas d'infection au coronavirus. La situation est par ailleurs extrêmement préoccupante en Inde, en Russie et une fois encore aux Etats-Unis, où l'épidémie ne faiblit pas.

La pandémie poursuit donc sa propagation. Selon l'Université Johns Hopkins, 32,27 millions de cas confirmés du nouveau coronavirus sont désormais recensés dans le monde, dont près de 7 millions uniquement aux Etats-Unis, 5,82 millions en Inde et 4,66 millions au Brésil. Le virus a fait près de 984.000 victimes dans le monde, dont 202.827 aux USA, 139.808 au Brésil et 92.290 en Inde.

L'Inde a recensé 86.052 nouveaux cas confirmés sur les dernières 24 heures, selon les données du ministère fédéral de la Santé. Le bilan est de 5,82 millions de cas et 92.290 décès, dont 1.141 au cours des vingt-quatre dernières heures.

Le Brésil a enregistré 32.817 nouveaux cas et 831 décès durant les vingt-quatre dernières heures, selon le ministère de la Santé. Les écoles de samba de Rio ont choisi de reporter le carnaval prévu en février. La Liesa, Ligue indépendante des écoles de samba de Rio de Janeiro, n'a pas fourni de nouvelle date, "en l'absence de vaccin". Le report pourrait durer jusqu'en janvier 2022...

La Chine a recensé 8 nouveaux cas en 24 heures, tous des cas importés selon la version officielle de la Commission nationale de la santé. Le bilan se chiffre officiellement à 85.322 cas de contamination depuis le début de l'épidémie en Chine continentale, pour 4.634 décès dans le pays. Aucun nouveau décès n'a été recensé hier jeudi.

En Europe, c'est évidemment la France qui préoccupe le plus. Le pays a enregistré 16.096 contaminations supplémentaires en 24 heures selon la direction générale de la santé, ce qui constitue un record. Le précédent record quotidien était de 13.498 le 19 septembre. Le bilan depuis l'émergence du virus atteint 497.237 cas confirmés. 52 morts ont été recensées à l'hôpital en 24 heures, pour un total de 31.511 décès dans le pays depuis l'apparition du virus. 6.031 personnes sont désormais hospitalisées en raison du virus, ce qui ne s'était plus produit depuis le 22 juillet. 1.048 personnes sont dans un service de réanimation.

Les ministres des finances du G7 devraient dévoiler ce jour leur soutien à l'extension d'un programme d'allègement de la dette visant à aider les pays les plus pauvres à faire face à la pandémie de coronavirus, ont indiqué trois sources à Reuters. Les ministres du Groupe des Sept (USA, Japon, Allemagne, Grande-Bretagne, France, Italie et Canada) doivent se réunir par téléconférence ce jour pour évoquer l'évolution de l'économie et l'impact du virus.

Le Fonds monétaire international a plaidé en faveur d'une prolongation d'un an jusqu'en 2021 du programme d'allégement de dette. Les ministres du G7 pourraient opter pour une prolongation initiale de six mois.

Les Démocrates de la Chambre US des représentants ont initié quant à eux l'élaboration d'un nouveau plan de relance de 2.200 milliards de dollars qui pourrait être voté la semaine prochaine, selon Richard Neal, président de la commission des Voies et Moyens. Nancy Pelosi, présidente (démocrate) de la Chambre, a indiqué qu'elle était prête à discuter avec la Maison Blanche. Un espoir refait donc surface, alors que les discussions étaient au point mort depuis un mois et demi.

Richard Neal a précisé que cette initiative démocrate faisait suite à l'intervention de Jerome Powell, président de la Fed, qui a demandé aux élus de soutenir la reprise de l'activité. Neal pense que les contours se dessinent et qu'il s'agit désormais d'une question... de calendrier. La Chambre va devoir en effet suspendre ses travaux pour le cycle électoral, alors que la présidentielle du 3 novembre approche à grands pas.

Néanmoins, Kevin McCarthy, qui dirige le groupe républicain à la Chambre, a condamné cette initiative. Selon Reuters, l'aile centriste du parti démocrate pousse quant à elle Pelosi à opter pour une approche plus consensuelle pour franchir l'obstacle parlementaire.

La cote américaine a tenté un timide rebond hier jeudi après un début de séance irrégulier. Le DJIA a regagné 0,20% à 26.815 pts, le S&P 500 0,30% à 3.246 pts et le Nasdaq 0,37% à 10.672 pts. La cote US avait décroché la veille avec les 'technologiques'... A noter que James Bullard, le patron de la Fed de Saint-Louis, a estimé que l'économie US retrouverait son niveau de croissance antérieur dès la fin de cette année. De quoi aider les marchés à se reprendre un peu, même si la volatilité reste forte... En revanche, il n'y a pas eu de scoop du côté de Jerome Powell, qui s'est exprimé de nouveau prudemment hier face à la situation économique et sanitaire complexe.

Les valeurs

Amazon, suivant la voie de Microsoft ou Google (Stadia), a dévoilé un service de jeu sur abonnement basé dans le cloud. Luna, le service de 'gaming' en question, sera lancé jeudi à un prix mensuel de 5,99$ aux Etats-Unis. Microsoft, plus tôt ce mois, avait accepté l'acquisition de ZeniMax - propriétaire de l'éditeur de jeux vidéo Bethesda Softworks - pour 7,5 milliards de dollars. Luna fait partie des nombreux nouveaux produits et services dévoilés par Amazon hier jeudi lors d'un événement corporate. Le groupe de Jeff Bezos a aussi annoncé à cette occasion de nouvelles enceintes et des appareils liés à la sécurité.

Luna offre l'accès à des heures de jeu illimitées sur un large catalogue, alors qu'une chaîne est aussi prévue en collaboration avec le Français Ubisoft. Luna sera proposé sur PC, Mac, iOS et Fire TV, puis sur Android. La chaîne Ubisoft offrira l'accès aux titres phares du Français et aux nouveautés le jour de leurs sorties, avec ici encore des heures illimitées de jeu (sur PC, Mac, Fire TV et apps web pour iPhone et iPad). Luna+ permettra le streaming sur deux appareils à la fois, avec un catalogue évolutif.

Costco Wholesale, le distributeur d'Issaquah, a dépassé les attentes pour le quatrième trimestre fiscal. Le groupe a amélioré de 27% son bénéfice et de 12% ses recettes. Sur le trimestre clos fin août, le groupe a dégagé un bénéfice par action de 3,13$, contre 2,47$ sur la période comparable de l'an dernier. Les revenus ont totalisé 53,4 milliards de dollars, alors qu'ils étaient de 47,5 milliards un an avant. Le consensus était de 2,8$ de bpa et 52,1 milliards de revenus. Les ventes à comparable sur le trimestre ont grimpé de 11% aux USA, 9,1% au Canada et 16,1% à l'international.

Pour l'ensemble de l'exercice 2020, Costco a réalisé ainsi un profit de 4 milliards de dollars, contre 3,66 milliards un an avant.

Novavax a débuté au Royaume-Uni un essai clinique de phase III de son vaccin expérimental contre le Covid-19, incluant 10.000 patients de 18 à 84 ans. Johnson & Johnson, Moderna et Pfizer ont déjà lancé de tels essais.

Apple indique s'être toujours conformé aux lois fiscales irlandaises, alors que l'Union européenne fait appel d'une décision en faveur du groupe à la pomme annulant sa réclamation du remboursement à l'Irlande de 13 milliards d'euros d'avantages fiscaux. Le verdict avait été rendu le 15 juillet et constituait alors une notable victoire pour Apple... et pour l'Irlande qui contestait aussi la décision initiale. La Commission européenne estime que le groupe californien a bénéficié, sur la période allant de 2007 à 2014, d'avantages fiscaux indus représentant une aide illégale de l'Irlande.

Boeing. L'interdiction de vol du 737 MAX pourrait bien être levée dès novembre. L'appareil de Boeing pourrait obtenir une nouvelle autorisation en novembre et reprendre une exploitation commerciale d'ici la fin de l'année, selon l'Agence européenne de la sécurité aérienne. Une issue serait ainsi en vue, selon Patrick Ky, directeur exécutif de l'EASA. L'agence européenne lèverait son interdiction peu après son homologue américaine la FAA, sans doute en novembre, mais les autorisations nationales nécessaires sont susceptibles de prendre plus de temps. Le "MAX" est interdit de vol depuis mars 2019 suite à deux catastrophes aériennes intervenues en l'espace de cinq mois.

Fluor bondit avant bourse à Wall Street, le groupe ayant rectifié ses comptes 2019 et retiré sa guidance 2020 antérieure suite à une revue comptable interne provoquée par la SEC. Le groupe texan a donc annoncé des comptes ajustés 2019 faisant ressortir une perte de 1,7 milliard de dollars sur les opérations continues, 11,97$ par titre, contre un profit de 9 M$ en 2018. Le groupe a suspendu sa guidance 2020 du fait de la volatilité des prix de matières premières et des perturbations liées au covid.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 29/10/2020

Quadient obtient le statut "Prime" d'ISS ESG pour son engagement en matière de responsabilité sociétale d'entreprise...

Publié le 29/10/2020

Au 3e trimestre 2020, le chiffre d'affaires de Guillemot Corporation progresse de 85% à 39,3 millions d'euros...

Publié le 29/10/2020

Le carnet de commandes recule mais reste ferme avec 39 mois d'activité sécurisés...

Publié le 29/10/2020

Le Groupe Gaussin a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 3,02 millions d'euros au cours du 1er semestre 2020 (2,2 ME au 30 juin 2019), soit une...

Publié le 29/10/2020

Jean-François Potiez est responsable actuellement au sein de la Direction de l'Offre Financière et des Etudes Patrimoniales du Groupe UFF...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne