Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 335.39 PTS
+0.75 %
6 324.00
+0.75 %
SBF 120 PTS
4 967.11
+0.66 %
DAX PTS
15 303.55
+0.68 %
Dow Jones PTS
34 021.45
+1.29 %
13 109.15
+0. %
1.211
+0.3 %

Wall Street consolide sur ses sommets

| Boursier | 373 | Aucun vote sur cette news

Wall Street consolide sur ses sommets historiques ce lundi...

Wall Street consolide sur ses sommets
Credits Reuters

Wall Street consolide sur ses sommets historiques ce lundi. Le Nasdaq perd 0,84% désormais à 13.935 pts, alors que le S&P 500 recule de 0,41% à 4.168 pts. Le DJIA fléchit de 0,36% à 34.079 pts, avant une semaine particulièrement riche en publications financières trimestrielles. Le baril de brut WTI s'affiche assez stable sur le Nymex, sur les 63$. L'once d'or rend 0,4%. L'indice dollar recule de 0,5% face à un panier de devises de référence. Le bitcoin hésite vers les 55.000$ sur Bitfinex, après avoir été assez chahuté ce week-end sur des craintes concernant notamment la lutte contre le blanchiment aux USA ou la panne d'électricité majeure dans la région chinoise du Xinjiang, où une partie conséquente de l'activité mondiale de minage de 'cryptos' est logée.

Les marchés demeurent soutenus par les plans de relance budgétaire et la générosité des banquiers centraux. Il n'y aura pas de statistique notable de conjoncture outre-Atlantique ce lundi. Dans l'actualité des entreprises, United Airlines, Harley, M&T Bank ou Coca-Cola, comptent parmi les publications du jour. Le grand rendez-vous de soirée sera celui d'IBM.

Sur le front budgétaire, le projet d'infrastructures de Joe Biden fait face à des propositions concurrentes, démocrates et républicaines. Dans l'actualité sino-américaine, les tensions persistent, mais les deux pays ont accepté de combattre ensemble le changement climatique en menant des efforts contre les émissions carbone. Dans l'actualité géopolitique, l'administration Biden a également averti la Russie qu'il y aurait des conséquences en cas de décès d'Alexei Navalny...

L'actualité sanitaire reste quant à elle assez contrastée, malgré le déploiement des vaccins. Johnson & Johnson reste sous surveillance ce jour à Wall Street. Le panel consultatif des CDC se réunit cette semaine pour discuter de la manière de procéder concernant le vaccin anti-covid de J&J, suspendu il y a un peu moins d'une semaine. Le Dr Fauci a expliqué sur CBS qu'il serait surpris si une reprise n'intervenait pas d'ici vendredi, avec toutefois une forme de restriction ou d'avertissement. Le Wall Street Journal indique lui aussi que des experts estiment possible que les régulateurs restreignent l'usage du vaccin en fonction de l'âge ou du sexe, tout en fournissant un avertissement aux médecins sur la manière d'éviter ou de traiter les problèmes éventuels liés à l'injection.

Rappelons que la Food & Drug Administration (FDA) américaine et les CDC avaient demandé la semaine dernière une suspension temporaire de ce vaccin anti-covid. "Nous recommandons une pause dans l'administration de ce vaccin par prudence", indiquait la FDA. Au 12 avril, plus de 6,8 millions de doses du vaccin J&J avaient été administrées aux USA. Les CDC et la FDA examinent les données concernant six cas américains signalés d'un type rare et grave de caillot sanguin chez des individus après avoir reçu le vaccin. A l'heure actuelle, ces événements indésirables semblent extrêmement rares. Jusqu'à ce que le processus de revue soit terminé, la FDA recommande une pause. "Ceci est important pour s'assurer que la communauté des fournisseurs de soins de santé soit consciente du potentiel de ces événements indésirables et puisse planifier, en raison du traitement unique requis pour ce type de caillot sanguin". La Maison blanche estime que la suspension de l'utilisation du vaccin Janssen n'aura pas d'impact significatif sur les plans américains de vaccination.

Notons par ailleurs que les données des CDC montrent que plus de 128 millions d'Américains âgés de 18 ans et plus, soit près de la moitié des adultes, ont reçu au moins une injection d'un vaccin anti-covid. Plus de 82 millions d'Américains sont totalement vaccinés. Tous les Américains adultes sont désormais éligibles au vaccin, en ligne avec l'objectif de l'administration Biden.

Ailleurs dans le monde, le pays le plus préoccupant est désormais l'Inde, qui aligne les records quotidiens de contaminations. Selon l'Université Johns Hopkins ce lundi, le nombre de cas confirmés du nouveau coronavirus dans le monde depuis le début de la pandémie se chiffre à plus de 141 millions, dont 31,7 millions aux USA, plus de 15 millions en Inde et près de 14 millions au Brésil. Le virus a fait plus de 3 millions de morts à l'échelle mondiale, dont plus de 567.000 aux Etats-Unis et plus de 373.000 au Brésil.

Les valeurs

Coca-Cola (+1%), le géant américain des soft drinks, a dépassé les attentes de marché pour le premier trimestre. Le groupe d'Atlanta a ainsi dégagé sur le trimestre clos un bénéfice ajusté par action de 55 cents, à comparer à un consensus de 50 cents mesuré par FactSet. Les revenus ont totalisé 9 milliards de dollars sur la période, en augmentation de 4,7% en glissement annuel, alors que le consensus FactSet était de 8,68 milliards de dollars. Mieux encore, la croissance organique de l'activité a atteint 6% en glissement annuel, alors que les analystes de la place anticipaient en moyenne une performance stable. La marge opérationnelle est ressortie à 30,2%, et même 31% sur une base ajustée. Le bpa net a reculé de 19% à 52 cents, mais le bpa ajusté a grimpé de 8% à 55 cents.

Harley-Davidson grimpe de 11% à Wall Street, alors que le fabricant américain de motos vient de publier pour son premier trimestre fiscal des résultats supérieurs aux attentes. Le groupe de Jochen Zeitz a relevé par ailleurs une estimation de son activité pour l'année. Harley a donc réalisé sur le trimestre clos un bénéfice par action de 1,68$ sur une base ajustée, deux fois plus que prévu. Il envisage désormais, pour l'année entamée, une croissance allant de 30% à 35% de ses revenus sur le segment motocycles, alors que la guidance antérieure allait de 20% à 25%. Le groupe profite essentiellement de la très forte reprise de l'activité en Amérique du Nord. Rappelons également que le groupe a établi un division électrique indépendante et vient de nommer à son conseil d'administration le directeur de Ford, Jim Farley.

Dans un communiqué séparé, Harley Davidson indique qu'il entend contester légalement la décision de l'Union européenne de lui imposer un monumental tarif douanier à l'import de 56% à partir du mois de juin.

Coinbase perd 3%. Le directeur général du groupe, Brian Armstrong, a préféré empocher quelques centaines de millions de dollars rapidement à l'occasion de l'introduction en bourse de la plateforme d'échange de cryptomonnaies sur le Nasdaq. Il a vendu pour 292 millions de dollars de titres Coinbase au total, durant le premier jour de cotation la semaine dernière. Il a cédé près de 750.000 titres en trois blocs à des cours allant de 381$ à 410,4$, selon les déclarations au gendarme américain des marchés financiers, la SEC. Coindesk a estimé pour sa part que des porteurs de parts de Coinbase avaient profité de l'IPO pour vendre pour environ 5 milliards de dollars de titres le jour de la première cotation.

Notons en revanche que le fonds Ark a acquis pour sa part pour 64 millions de dollars d'actions Coinbase et vendu pour près de 100 millions de dollars de titres Tesla (-5% avec la rechute du BTC).

Pfizer (stable) et son partenaire BioNTech vont fournir 100 millions de doses supplémentaires de leur vaccin contre le Covid-19 à l'UE cette année. Les deux partenaires ont annoncé que cela fait suite à la décision de la Commission européenne d'exercer son option d'achat de 100 millions de doses supplémentaires dans le cadre de l'accord d'achat avancé élargi signé le 17 février dernier. L'UE va ainsi recevoir 600 millions de doses du duo cette année. Le vaccin Comirnaty sera produit sur les sites de fabrication de BioNTech et de Pfizer en Europe.

GameStop (+9%). Le trader Keith Gill, qui répond au doux pseudonyme de 'Roaring Kitty' sur les réseaux sociaux et dont les messages avaient contribué à déclencher l'euphorie boursière autour de GameStop en janvier, a exercé des options d'achat pour 50.000 actions supplémentaires à un prix d'exercice de 12 dollars, selon l'agence Bloomberg. En outre, le CEO de GameStop, George Sherman, a annoncé ses plans de départ. Il quittera ses fonctions de DG fin juillet ou plus tôt, à la nomination d'un successeur.

Facebook (-1%), le réseau social de Menlo Park, va lancer une série de produits 'social audio' afin de profiter de la mode actuelle des réseaux sociaux audio comme Clubhouse. C'est du moins ce qu'affirme le site spécialisé Recode.

Manchester United (+9%) bénéficie ce jour à Wall Street de l'annonce de la création d'une Super Ligue européenne de football. Cette 'Super Ligue', projet de nouvelle compétition européenne lancé par douze des plus grands clubs du Vieux continent, fait jaser ce jour, notamment en Allemagne et en France, où deux fédérations se montrent fermement opposées à cette compétition destinée à faire de l'ombre à l'historique Ligue des champions. Les 12 clubs fondateurs ont indiqué qu'ils prévoyaient de lancer la saison inaugurale de la compétition "dès que possible" et qu'une enveloppe de 3,5 milliards d'euros était prévue pour contribuer aux projets d'infrastructures et compenser l'impact de la crise sanitaire.

JP Morgan Chase (stable) a confirmé ce jour les informations de presse qui rapportaient dimanche que la banque américaine financerait le projet de Super Ligue porté par une douzaine de grands clubs européens, rapporte Reuters. Le financement de la banque ressortirait à 4,8 milliards de dollars.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 mai 2021

CODE OFFRE : FLASH21

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : FLASH21 lors de votre ouverture de compte.

Du 1er au 31 mai 2021

MIEUX QUE GRATUIT ?
"Un ordre de bourse qui vous rapporte"

Tradez gratuitement et recevez 1€ par ordre exécuté
sur tous les produits de la gamme Morgan Stanley*
Valable sur tous les ordres >= à 500€*, offre limitée à 200€

Découvrir l'offre

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Communication à caractère promotionnel. *Voir conditions de l'offre.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/05/2021

Cela permet pour l'instant de limiter le repli sur la semaine à moins de 1%

Publié le 14/05/2021

Le groupe de construction italien Atlantia a connu un nouveau trimestre difficile, toujours perturbé par les effets de la pandémie de covid-19. Sur les trois premiers mois de l'année, le numéro un…

Publié le 14/05/2021

BPCE a mis les points sur les i, enfin plutôt sur les prix. L'organe central commun à la Banque populaire et à la Caisse d'épargne a confirmé que l'offre publique d'achat simplifiée sur les…

Publié le 14/05/2021

Retour à la moyenne...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne