5 542.55 PTS
-0.11 %
5 488.0
-
SBF 120 PTS
4 430.65
-0.03 %
DAX PTS
12 938.01
+0.65 %
Dowjones PTS
24 753.09
-0.24 %
6 960.92
+0.16 %
Nikkei PTS
22 450.79
+0.06 %

Wall Street cède aux prises de bénéfices, après les records

| Boursier | 209 | Aucun vote sur cette news

Wall Street hésite ce jeudi, en léger repli après les nouveaux sommets de la veille

Wall Street cède aux prises de bénéfices, après les records
Credits Reuters

Wall Street hésite ce jeudi, en léger repli après les nouveaux sommets de la veille et le franchissement des 26.000 pts par le DJIA en clôture. Les opérateurs prennent connaissance d'une nouvelle série de publications trimestrielles. Morgan Stanley a plutôt rassuré, mais Alcoa a par contre assez franchement déçu.

Le DJIA perd actuellement 0,33% à 26.031 pts, alors que le Nasdaq régresse de 0,14% à 7.288 pts. Le S&P500 fléchit de 0,18% à 2.797 pts.

Selon le Département américain au travail ce jeudi, les inscriptions hebdomadaires au chômage pour la semaine close au 13 janvier sont ressorties au nombre de 220.000, contre 250.000 de consensus de place et 261.000 une semaine avant. Ainsi, les inscriptions ressortent en très forte baisse de 41.000 en comparaison de la semaine précédente.

D'après le rapport gouvernemental du jour aux USA, les mises en chantier de logements du mois de décembre 2017 se sont établies sur un rythme de 1,192 million, contre 1,28 million de consensus de place et 1,299 million pour la lecture révisée de novembre. Les permis de construire du mois de décembre sont par contre ressortis conformes au consensus, à 1,302 million, contre 1,303 million un mois plus tôt.

L'indice d'activité manufacturière régionale de la Fed de Philadelphie pour le mois de janvier 2018 est ressorti à 22,2, contre un consensus de place de 25 et un niveau de 27,9 (lecture révisée) un mois avant.

Pour finir, le rapport hebdomadaire du Département américain à l'énergie concernant les stocks pétroliers domestiques pour la semaine close au 12 janvier a fait ressortir une chute de 6,9 millions de barils des stocks de brut hors réserve stratégique, contre -1,4 MB de consensus. Les stocks d'essence ont par contre augmenté de 3,6 MB, alors que les stocks de distillés ont baissé de 3,9 MB.

Notons, dans un autre registre, que les législateurs américains s'activent afin de parvenir à l'adoption d'une extension temporaire des financements au gouvernement, qui permettrait d'éviter le gel du 'shutdown'.

Hier soir, le Livre Beige économique de la Fed n'a pas révélé de grande surprise, confirmant une croissance globale modérée aux USA et une modeste inflation, ainsi qu'une hausse des salaires, de la fin du mois de novembre à la fin de l'année 2017.

Bank of New York Mellon, BB&T, Morgan Stanley, MGIC, M&T Bank, Keycorp et JB Hunt, ont publié leurs comptes avant bourse aujourd'hui à Wall Street. American Express et IBM annoncent après la clôture.

LES VALEURS

Alcoa (-8%) avait annoncé hier soir ses résultats du quatrième trimestre, qui sont ressortis décevants. Les revenus ont été de 3,17 Mds$, contre 2,54 Mds$ un an avant. La perte nette s'est élevée à 196 M$ (1,06$ par action), contre une perte de 125 M$ (0,68$ par action) un an plus tôt. En base ajustée, le bénéfice par action est ressorti à 1,04$, contre 0,14$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient un bpa trimestriel de 1,23$, pour des revenus de 3,29 Mds$.

Sur l'ensemble de l'exercice, le groupe affiche des revenus de 11,6 Mds$ et des bénéfices de 217 M$, contre des revenus de 9,32 Mds$ et une perte de 400 M$ en 2016.

Morgan Stanley (stable) a dévoilé ses résultats du quatrième trimestre. Les revenus sont de 9,5 Mds$, contre 9 Mds$ un an avant. Le résultat net ressort à 686 M$ (0,29$ par action), contre 1,67 Md$ (0,81$ par action) un an plus tôt. En base ajustée, le bénéfice par action s'élève à 0,84$, contre 0,74$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action de 0,77$, pour des revenus de 9,2 Mds$.

Sur l'ensemble de l'exercice 2017, le géant bancaire américaine enregistre des profits de 6,15 Mds$, contre 5,98 Mds$ en 2016.

Bank of New York Mellon (-5%) a présenté ses résultats du quatrième trimestre. Le résultat net est de 1,126 Md$ (1,08$ par action), contre 822 M$ (0,77$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 0,91$. Les revenus sont de 3,73 Mds$, en recul de 2% en glissement annuel. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,91$, pour des revenus de 4 Mds$. Sur l'ensemble de l'exercice, les bénéfices s'élèvent à 3,9 Mds$ (3,72$ par action), en progression de 18%.

BB&T (+1%) a publié ses résultats du quatrième trimestre. Les bénéfices sont de 614 M$ (0,77$ par action), contre 592 M$ (0,72$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 0,84$, contre 0,78$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus ressortent à 2,87 Mds$, contre 2,73 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,79$, pour des revenus de 2,8 Mds$.

Apple (stable) a annoncé hier qu'il estimait à 38 milliards de dollars le montant des taxes qu'il allait payer pour rapatrier des fonds détenus actuellement à l'étranger. Cela implique que l'essentiel du Trésor de guerre d'Apple, qui s'élevait à environ 253 Mds$ à la fin du 3ème trimestre 2017, serait rapatrié aux États-Unis dans le cadre de la réforme fiscale portée par Donald Trump et adoptée en décembre.

Les nouvelles règles fiscales prévoient d'une part, de réduire l'impôt sur les sociétés de 35% à 21%. D'autre part, la nouvelle loi permet aux entreprises ayant accumulé des profits à l'étranger de les rapatrier en une seule opération, moyennant un taux d'imposition de 8% pour les actifs illiquides et de 15,5% pour les actifs liquides (cash et équivalents cash). A noter qu'Apple a déjà provisionné 36,3 Mds$ en vue de payer d'éventuelles taxes de rapatriement. Cette imposition n'aura donc pas de répercussions significatives sur les comptes du trimestre en cours.

Apple a précisé que les montants rapatriés seraient en partie investis aux Etats-Unis, pour plus de 30 milliards de dollars sur cinq prochaines années, ce qui permettra de créer 20.000 emplois directs et indirects, via des embauches sur ses sites existants et sur un nouveau campus, dont il a annoncé mercredi le projet. Apple consacrera aussi 5 Mds$ à un fonds d'investissement dans l'innovation.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

ÉVÈNEMENT

IMMERSION EXCLUSIVE AU COEUR DE LA BOURSE
DU 28 MAI AU 1erJUIN 2018

EN PARTENARIAT AVEC

INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT ! Cliquez ici

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/05/2018

BLEECKER         COMMUNIQUE DE PRESSE         RESULTATS SEMESTRIELS AU 28.02.2018       Paris, le 25 mai 2018       Le Groupe BLEECKER publie aujourd'hui ses…

Publié le 25/05/2018

A la suite de l'accord du conseil d'administration de Beni Stabili, le 24 mai, le conseil d'administration de Foncière des Régions a approuvé à l'unanimité le projet de fusion entre les deux…

Publié le 25/05/2018

Safran annonce que son Assemblée générale des actionnaires 2018 a décidé le versement d’un dividende de 1,60 euro par action et approuvé l’ensemble des résolutions proposées. La mise en…

Publié le 25/05/2018

HF COMPANY Société anonyme au capital de 1 670 631.50 EUROS Siège social : Node Park Touraine 37310 Tauxigny 405 250 119 R.C.S. TOURS       Tauxigny, le 25 mai…

Publié le 25/05/2018

Faible croissance...