5 319.17 PTS
-
5 307.50
-0.41 %
SBF 120 PTS
4 234.88
-
DAX PTS
12 993.73
-
Dowjones PTS
23 358.24
-0.43 %
6 314.51
-0.39 %
Nikkei PTS
22 376.17
-0.09 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Wall Street au sommet, malgré la faiblesse de GE

| Boursier | 173 | Aucun vote sur cette news

Wall Street affiche une bonne tenue ce vendredi, suite à une nouvelle série de publications trimestrielles...

Wall Street au sommet, malgré la faiblesse de GE
Credits Reuters

Wall Street affiche une bonne tenue ce vendredi, suite à une nouvelle série de publications trimestrielles. General Electric corrige pourtant, après avoir largement manqué le consensus. Le DJIA prend néanmoins 0,30% à 23.233 pts, alors que le Nasdaq s'adjuge 0,31% à 6.626 pts. Le S&P500 s'accorde 0,28% à 2.569 pts.

Une fois de plus, ce sont les espoirs de réforme fiscale aux États-Unis qui soutiennent les cours à Wall Street. Les trimestriels, quant à eux, ressortent mitigés dans l'ensemble.

D'après la National Association of Realtors américaine ce vendredi, les reventes de logements existants aux USA pour le mois de septembre 2017 se sont établies au nombre de 5,39 millions d'unités, contre 5,3 millions de consensus de place et 5,35 millions un mois avant. Les reventes ont ainsi progressé de 0,7% en comparaison du mois antérieur, mais reculent de 1,5% en glissement annuel.

Janet Yellen, présidente de la Fed, intervient ce soir à l'occasion d'une lecture relative à 'la politique monétaire menée depuis la crise financière', à Washington. Le président Donald Trump a reçu hier Yellen pour un entretien à la Maison blanche. Trump n'aurait pas encore arrêté sa décision concernant la succession de la patronne actuelle de la Fed, mais pourrait opter pour Jerome Powell, perçu comme favori.

Baker Hughes, General Electric, Honeywell, Manpower, Procter & Gamble, SunTrust et Schlumberger, ont publié leurs résultats trimestriels avant bourse à Wall Street. E.Trade et PayPal annonçaient hier soir...

LES VALEURS

General Electric (-3%) corrige à Wall Street ce vendredi, suite à la publication des comptes trimestriels du groupe. Le titre limite toutefois ses pertes, après avoir abandonné plus de 6% en début de journée. Pour cette première publication sous la direction de John Flannery, successeur de Jeff Immelt, GE a donc largement déçu les marchés.

Les revenus du groupe ont pourtant progressé de 14% à 33,5 Mds$, contre 32,6 Mds$ de consensus. Néanmoins, en dehors des éléments de restructuration, le bpa est ressorti à seulement 29 cents par titre sur les opérations continues, en retrait de 9% en glissement annuel, alors que le consensus était de... 49 cents. Les activités énergétiques ont pesé, avec une chute de moitié des profits à 611 M$. Le groupe a également déploré une perte sur le segment pétrole et gaz (-36 M$)... Hors ajustements, le bénéfice global des opérations continues de GE a régressé à 1,8 Md$ soit 22 cents par titre, contre 2 Mds$ un an plus tôt.

General Electric abaisse par ailleurs ses prévisions annuelles, tablant désormais sur un bénéfice ajusté par action allant de 1,05 à 1,10$, alors que la fourchette antérieure allait de 1,60 à 1,70$.

GE table désormais sur une génération de cash des opérations d'environ 7 Mds$, alors que la guidance antérieure allait de 12 à 14 Mds$.

Honeywell (stable) a annoncé pour son troisième trimestre, clos fin septembre 2017, un bénéfice net part du groupe de 1,35 Md$ soit 1,75$ par titre, contre 1,24 Md$ et 1,60$ par action un an auparavant. Les revenus se sont appréciés de 3% à 10,1 Mds$. Le consensus de place était logé à 1,74$ de bpa pour 10,06 Mds$ de facturations. Le conglomérat industriel américain a confirmé ses prévisions annuelles en termes de bénéfice ajusté par action, tablant sur une fourchette allant de 7,05 à 7,10$.

Procter & Gamble (-3%), le colosse américain des produits de consommation, a annoncé pour le premier trimestre fiscal un bénéfice net de 2,85 Mds$, en croissance de 5% en glissement annuel et en ligne avec le consensus de place. Le bénéfice par action est ressorti à 1,06$, contre 96 cents un an auparavant. Le bpa ajusté a représenté 1,09$, ressortant donc en phase avec le consensus. Les revenus se sont élevés à 16,6 Mds$, contre 16,5 Mds$ un an plus tôt.

Schlumberger (-3%), le géant des services pétroliers, a annoncé pour le troisième trimestre un bénéfice net de 545 M$ et 39 cents par titre, ainsi qu'un bénéfice ajusté par action de 42 cents - en ligne avec les attentes de marché. Les revenus ont totalisé 7,9 Mds$, également conformes aux attentes, contre 7 Mds$ un an avant. Le groupe profite en particulier de la reprise de l'activité en Amérique du Nord. Pour le troisième trimestre 2016, le bénéfice ressortait à 176 M$ et 13 cents par titre...

Notons tout de même que le groupe prévient aujourd'hui d'une modération de l'activité nord-américaine. Les commentaires de Baker Hughes, qui a aussi publié ce jour, vont dans le même sens concernant les perspectives sectorielles.

Baker Hughes (stable) a manqué le consensus de profit pour le troisième trimestre, et affiche par ailleurs des prévisions prudentes. Sur le T3, le groupe affiche un bénéfice ajusté par action de 5 cents, contre 11 cents de consensus de place. La perte nette trimestrielle s'élève à 104 M$ soit 24 cents par titre. En tenant compte des opérations énergétiques de GE, les revenus sont ressortis stables à 5,4 Mds$. Le management reste prudent et évoque les prix volatils du pétrole.

Manpower (-3%) a publié pour son troisième trimestre fiscal un bénéfice net de 138 M$ et 2,04$ par titre, alors que le consensus de place était de 1,96$. Les revenus du groupe ont totalisé 5,46 Mds$ sur la période (+7%), contre 5,4 Mds$ de consensus. Un an auparavant, le bénéfice s'élevait à 129 M$ et 1,87$ par action.

SunTrust (stable), l'établissement financier américain, a annoncé au titre de son troisième trimestre un bénéfice net de 538 M$ et 1,06$ par titre, en ligne avec le consensus de place. Les revenus ont atteint 2,48 Mds$, alors que les revenus ajustés se sont élevés à 2,3 Mds$. Ainsi, l'activité trimestrielle est conforme aux attentes.

PayPal (+5%) bondit sur le Nasdaq. Le groupe a battu le consensus de profit et relevé ses estimations de bénéfices pour le reste de l'année. Le groupe californien a réalisé un bénéfice ajusté de 560 M$ et 46 cents par action, en croissance de 32%. Le consensus était de 43 cents de bpa ajusté. Les revenus ont grimpé de 21% à 3,2 Mds$. Le bpa ajusté est désormais attendu entre 1,86 et 1,88$, contre 1,80-1,84$ auparavant anticipé. Le groupe profite en particulier du développement du paiement mobile.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/11/2017

Gennevilliers, le 17 novembre 2017, Communiqué de presse Réalisation définitive de la fusion-absorption par Prologue de sa filiale Imecom…

Publié le 17/11/2017

Les fluctuations d'activité rencontrées par le fret ferroviaire n'ont pour l'instant pas d'impact sur l'activité de la société...

Publié le 17/11/2017

L'actuel Directeur Général d'EuropaCorp Television, Thomas Anargyros, s'est porté acquéreur. La transaction ne comprend pas Taken...

Publié le 17/11/2017

Le centre, situé à proximité de la gare Montparnasse, dégage un loyer annuel de 690 kE...

Publié le 17/11/2017

Une stratégie de réorganisation structurelle dont la finalisation demeure sujette à l'approbation de l'extension des agréments de sa filiale de gestion monégasque par les autorités…

CONTENUS SPONSORISÉS