5 340.45 PTS
+0.45 %
5 338.00
+0.48 %
SBF 120 PTS
4 251.42
+0.39 %
DAX PTS
13 058.66
+0.50 %
Dowjones PTS
23 451.41
+0.40 %
6 312.55
-0.03 %
Nikkei PTS
22 261.76
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Wall Street au sommet avec les 'stats', en attendant la Fed

| Boursier | 298 | Aucun vote sur cette news

Wall Street poursuit sa progression, au plus haut historique pour débuter la journée ce mercredi, après des chiffres plutôt rassurants de l'emploi...

Wall Street au sommet avec les 'stats', en attendant la Fed
Credits Reuters

Wall Street poursuit sa progression, au plus haut historique pour débuter la journée ce mercredi, après des chiffres plutôt rassurants de l'emploi privé américain. Le DJIA gagne actuellement 0,48% à 23.489 pts, alors que le Nasdaq avance de 0,02% à 6.729 pts. Le S&P500 prend 0,3% à 2.583 pts. Les opérateurs étudieront ce soir le communiqué de la Fed, à la veille de la révélation du nom du successeur de Janet Yellen. En attendant, les publications trimestrielles d'entreprises cotées se poursuivent quant à elles à un rythme soutenu.

D'après le rapport d'ADP publié ce jour, les créations de postes non-agricoles dans le secteur privé américain pour le mois d'octobre 2017 se sont élevées au nombre de 235.000, contre 210.000 de consensus. Les créations du mois de septembre ont été toutefois révisées en baisse à 110.000, contre 135.000 auparavant estimé. En octobre, les petites entreprises ont généré 79.000 postes, contre 66.000 pour les moyennes entreprises et 90.000 pour les grandes.

L'indice Markit PMI manufacturier américain du mois d'octobre 2017 est ressorti à 54,6, au plus haut de huit mois, contre 54,5 de consensus de place et 53,1 pour sa lecture de septembre. L'indice signale donc une accélération de l'expansion de l'activité manufacturière américaine. L'indice préliminaire 'flash' d'octobre était ressorti à 54,5.

L'indice ISM manufacturier américain du mois d'octobre 2017 est ressorti à 58,7, contre 59,5 de consensus de place et 60,8 pour sa lecture antérieure. L'indicateur reste à un niveau très élevé en comparaison des données historiques.

D'après le rapport gouvernemental du jour aux USA, les dépenses de construction du mois de septembre 2017 se sont établies en croissance de 0,3% en comparaison du mois antérieur, alors que les économistes anticipaient une stabilité. La croissance des dépenses de construction pour le mois d'août a toutefois été révisée en baisse à +0,1% (contre +0,5% pour la lecture antérieure). En glissement annuel, enfin, les dépenses de construction du mois de septembre ont grimpé de 2%.

D'après le dernier rapport hebdomadaire dévoilé par le Département à l'Energie américain, les stocks commerciaux de brut, hors réserve stratégique, ont reculé de 2,4 millions de barils lors de la semaine close au 27 octobre, à 454,9 millions de barils. Le consensus tablait sur une baisse de 1,8 millions de barils.

Les stocks d'essence ont eux baissé de 4 millions de barils, contre un repli de 1,5 million de barils anticipé, alors que les stocks de produits distillés (gazole et fioul de chauffage) ont diminué de 0,3 million de barils, contre un repli de 2,1 millions attendu.

C'est aussi la journée des publications mensuelles de ventes des constructeurs automobiles aux USA. Fiat Chrysler a vu ses ventes unitaires américaines décliner de 13% en octobre. Ford Motor a pour sa part vendu 200.436 véhicules aux États-Unis au mois d'octobre 2017, ce qui représente une croissance de 6,2%. General Motors a écoulé 252.813 véhicules aux Etats-Unis au mois d'octobre, ce qui représente un repli de 2% en glissement annuel...

Enfin, le communiqué monétaire de la Fed sera dévoilé à 20 heures. Il s'agit de l'avant-dernière réunion monétaire cette année pour la Banque centrale américaine. Les économistes de la place s'attendent à un statu quo monétaire. Selon l'outil FedWatch du CME Group, la probabilité d'un statu quo (taux des 'fed funds' inchangé entre 1% et 1,25%) est actuellement de 98,5%...

La prochaine hausse des taux aura sans doute lieu le 13 décembre 2017 (probabilité de 96,7% selon FedWatch). Le taux des fonds fédéraux serait alors porté entre 1,25 et 1,50%.

Les marchés surveillent également la succession de Janet Yellen. Donald Trump a promis une annonce demain à ce sujet. Jerome Powell est perçu comme le candidat favori, alors que le mandat de Yellen prend fin en février.

Allergan, Clorox, Cognizant, Criteo, El Paso, Estee Lauder, Garmin, Groupon, Molson Coors, Pitney Bowes, Southern Co, Zimmer Biomet ou Thomson Reuters, ont publié leurs résultats trimestriels avant bourse à Wall Street.

Allstate, Facebook, Fitbit, GoPro, MetLife, Prudential, Symantec, Yelp, XPO, Williams Cos ou Tesla, annoncent après la clôture.

LES VALEURS

Allergan (+1%) a publié ses résultats du troisième trimestre. Le groupe affiche une perte opérationnelle de 4,02 Mds$ (12,05$ par action), contre une perte de 266,4 M$ (1,15$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action ressort à 4,15$. Les revenus s'élèvent à 4,03 Mds$, contre 3,62 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 4,04$, pour des revenus de 4,04 Mds$.

Sur 2017, le groupe vise désormais un bénéfice par action compris entre 16,15 et 16,45$, contre une précédente fourchette de 16,05/16,45$. Les revenus sont quant à eux désormais attendus entre 15,88 et 16,03 Mds$, contre une précédente fourchette de 15,85/16,05 Mds$.

Pitney Bowes (-13%) a dévoilé ses résultats du troisième trimestre. Les bénéfices sont de 57,4 M$ (0,31$ par action), contre 65,5 M$ (0,35$ par action) un an plus tôt. Le bpa ajusté ressort à 0,33$, contre 0,44$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus s'élèvent à 842,8 M$, contre 839 M$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,42$, pour des revenus de 832 M$. Sur l'exercice, le groupe vise désormais un bpa compris entre 1,38 et 1,46$, contre une précédente fourchette de 1,70/1,78$.

Le groupe annonce par ailleurs la mise en place d'un programme de réduction des coûts ainsi que sa volonté d'explorer des alternatives stratégiques dans le but d'accroître la valeur pour les actionnaires.

Clorox (+2%) a dévoilé ses résultats du premier trimestre fiscal 2018. Les ventes montent de 1,5 Md$, contre 1,44 Md$ un an avant. Les bénéfices s'élèvent à 192 M$, contre 179 M$ un an plus tôt. Le bénéfice par action s'affiche à 1,46$, contre 1,36$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,42$, pour des revenus de 1,48 Md$. Sur 2018, le groupe vise désormais des ventes en hausse de 1 à 3% (contre une précédente fourchette de +2/+4%), pour un bpa entre 5,47 et 5,67$ (contre une précédente fourchette de 5,52/5,72$).

Estee Lauder (+9%) a publié ses comptes du premier trimestre fiscal 2018. Les ventes montent de 14% à 3,27 Mds$, contre 3,17$ de consensus. Les bénéfices progressent de 45% à 427 M$, faisant ressortir un bénéfice par action de 1,14$. Le bpa ajusté s'affiche quant à lui à 1,21$. Sur l'exercice 2018, le groupe vise des ventes en hausse de 10 à 11%, pour un bpa compris entre 4,04 et 4,12$. Sur le trimestre actuel, les ventes sont attendues en hausse de 13 à 15%, pour un bpa entre 1,38 et 1,41$.

Groupon (+2%). Le géant des 'deals' en ligne a atteint le consensus de profit au troisième trimestre. Le bénéfice net est ressorti très légèrement positif de 0,1 M$, contre une perte un an avant. Le bénéfice ajusté par action est ressorti à 1 cent, en ligne avec les attentes de marché. Les revenus ont totalisé 635 M$, contre 644 M$ de consensus de place. Pour l'exercice, Groupon prévoit une marge brute allant de 1,305 à 1,355 Md$, ainsi qu'un Ebitda ajusté allant de 225 à 245 M$.

Zimmer Biomet (-5%) a affiché des résultats trimestriels inférieurs aux attentes. Le bénéfice T3 est ressorti à 99 M$ soit 48 cents par titre, alors que le bpa ajusté a représenté 1,72$. Le consensus de place était de 1,74$ sur une base ajustée. Le groupe de Warsaw, acteur majeur des appareils orthopédiques, a réalisé des revenus trimestriels de 1,82 Md$, contre 1,83 Md$ de consensus. Le bpa annuel est désormais anticipé entre 8,01 et 8,07$ par titre.

Thomson Reuters (-6%). Le groupe a affiché des profits trimestriels supérieurs au consensus, mais des revenus quelque peu décevants. Le bénéfice net du troisième trimestre s'est établi à 348 M$ soit 46 cents par titre, contre 286 M$ et 36 cents un an avant. Le bpa ajusté a représenté 68 cents, contre 58 cents de consensus. Les revenus se sont appréciés de 1% à 2,8 Mds$ hors effets de change.

Garmin (+5%) n'a pas démérité au troisième trimestre, avec un profit de 147 M$ et 78 cents par titre, à comparer à un niveau de 125 M$ un an auparavant. Le bénéfice pro forma est ressorti à 75 cents par titre, contre 66 cents de consensus. Les revenus se sont élevés à 743 M$, contre 721 M$ de consensus de place.

Criteo (-4%), la 'pépite' française cotée à Wall Street, subit des prises de bénéfices ce jour en bourse. Le groupe a pourtant rehaussé ses estimations 2017 de marge d'Ebitda ajusté. Les revenus ont augmenté de 33% à 564 M$ sur le trimestre écoulé, pour un Ebitda ajusté en croissance de 48% à 79 M$. Le bénéfice net s'est envolé de 51% à 22 M$, tandis que le bénéfice net ajusté par action a grimpé de 37% à 65 cents.

Molson Coors (stable) a réalisé au troisième trimestre un bénéfice de 280 M$, 1,29$ par titre, et un bpa ajusté de 1,34$ quant à lui en ligne avec le consensus de place. Le producteur de bière a affiché des revenus trimestriels de 3,55 Mds$ et des revenus ajustés de 2,88 Mds$.

United States Steel (+9%) a présenté ses résultats du troisième trimestre. Les bénéfices sont de 147 M$ (0,83$ par action), contre 51 M$ (0,32$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 0,92$. Les ventes s'élèvent à 3,25 Mds$, contre 2,69 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,70$, pour des revenus de 3,07 Mds$. Sur l'exercice, le groupe vise un bpa d'environ 1,70$.

Cognizant (-5%), le colosse des services technologiques, a battu le consensus au troisième trimestre, avec les services digitaux et cloud. Sur le troisième trimestre, le bénéfice a atteint 495 M$ soit 84 cents par titre, contre 444 M$ un an auparavant. Le bénéfice ajusté par action a représenté 98 cents, contre 95 cents de consensus. Les revenus ont augmenté de 9% à 3,8 Mds$. Les revenus annuels sont désormais attendus entre 14,78 et 14,84 Mds$, alors que le consensus se situe à 14,8 Mds$.

3D Systems (-24%) a annoncé ses comptes du troisième trimestre. La perte nette ressort à 37,7 M$ (0,34$ par action), contre une perte de 21,2 M$ (0,19$ par action) un an avant. Les ventes s'élèvent à 152,9 M$, contre 156,4 M$ un an plus tôt. En base ajustée, la perte par action s'élève à 0,20$, contre un bénéfice par action de 0,14$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action trimestriel de 0,12$, pour des ventes de 163 M$.

Electronic Arts (-5%) a publié ses résultats du second trimestre fiscal 2018. Le groupe affiche une perte de 22 M$ (0,07$ par action), contre une perte de 38 M$ (0,13$ par action) un an avant. Les revenus s'élèvent à 959 M$, contre 898 M$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne une perte par action trimestriel de 0,14$, pour des revenus de 1,18 Md$. Sur l'exercice, le groupe vise des revenus de 5,075 Mds$, pour un bénéfice par action de 3,63$. Sur le trimestre actuel, les revenus sont attendus à 1,135 Md$, pour une perte par action de 0,21$.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2017

  COMMUNIQUE DE PRESSE   Paris, le 20 novembre 2017   Evolution du capital de Direct Energie    Cession par EBM Trirhena AG d'une partie de sa participation Environ 4,7% du…

Publié le 20/11/2017

   Communiqué de Presse   Paris, le 20 Novembre 2017   Informations relatives au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital…

Publié le 20/11/2017

Les résultats du premier semestre étant en ligne avec les prévisions du groupe, le Conseil d’administration de la société Bigben Interactive a, lors de sa réunion du 20 novembre 2017, décidé…

Publié le 20/11/2017

Bigben a enregistré au premier semestre, clos fin septembre, de l’exercice 2017/2018 un résultat net de 4,2 millions d’euros, en hausse de 102,4% et un résultat opérationnel courant de 6…

CONTENUS SPONSORISÉS