5 319.17 PTS
-0.32 %
5 307.50
-0.41 %
SBF 120 PTS
4 234.88
-0.39 %
DAX PTS
12 993.73
-0.41 %
Dowjones PTS
23 358.24
-0.43 %
6 314.51
-0.39 %
Nikkei PTS
22 396.80
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Wall Street : au sommet avec les "fusacqs", le pétrole et Apple

| Boursier | 182 | Aucun vote sur cette news

Le DJIA gagne actuellement 0,08% à 23.557 pts, le Nasdaq prend 0,26% à 6.781 pts, et le S&P500 monte de 0,13% à 2.591 pts...

Wall Street : au sommet avec les "fusacqs", le pétrole et Apple
Credits Reuters

Wall Street s'affiche désormais en timide progression ce lundi soir à trois heures de la clôture, sur ses sommets historiques, soutenu par une actualité dense en termes de fusions et acquisitions (et partenariats). Broadcom propose notamment de mettre la main sur Qualcomm pour environ 130 Mds$. Sprint et T-Mobile US ont de leur côté renoncé à leur projet de fusion (poussant Sprint à nouer un partenariat avec Altice USA). Intel et AMD forment pour leur part une alliance dans les puces pour ordinateurs pour concurrencer Nvidia. Enfin, des rumeurs évoquent un possible rapprochement entre Cavium et Marvell Technology... A noter par ailleurs la nouvelle progression du titre Apple (+1,2% à 174,6$) reflétant une capitalisation boursière qui flirte désormais avec les 900 Mds$ ! Le DJIA gagne actuellement 0,08% à 23.557 pts, le Nasdaq prend 0,26% à 6.781 pts, et le S&P500 monte de 0,13% à 2.591 pts.

L'Arabie saoudite suscite l'inquiétude, après la purge opérée par le prince héritier Mohammed ben Salmane. Ce dernier a donc ordonné samedi les arrestations de 11 princes et de nombreux ministres, ainsi que le limogeage de responsables au plus haut niveau militaire. Le prince Al-Walid ben Talal fait partie du vaste coup de filet 'anti-corruption'. Il détient notamment des participations sur les dossiers Twitter (-2%) ou Citigroup (stable) à Wall Street, ce qui devrait faire tanguer ces valeurs...

Sur le Nymex américain, le baril de brut prend encore 0,7% à 56$ (contrat de décembre) suite à ces événements, et sur fond de tensions accrues entre Arabie saoudite et Iran...

Du côté de la Fed, après la confirmation en fin de semaine dernière de l'arrivée prochaine de Jerome Powell à la tête de la digne institution, les opérateurs prennent connaissance du départ attendu de William Dudley, président de la Fed de New York. Dudley s'est affiché des années durant comme l'un des soutiens majeurs de Janet Yellen. Il quittera d'ici mi-2018 la direction de la Fed de New York, alors que son mandat courait jusqu'en janvier 2019. Un comité de recrutement a été mis en place par la Fed pour lui trouver un successeur.

LES VALEURS

Altice USA (+4%) a annoncé la signature d'un accord pluriannuel qui va lui permettre d'utiliser le réseau télécoms de l'opérateur Sprint (-10%) pour commercialiser des services mobiles aux Etats-Unis. Sprint pourra de son côté utiliser les infrastructures de réseaux câblés d'Altice. Cet accord a été annoncé ce week end, au lendemain de l'annonce de l'échec du projet de fusion entre Sprint et T-Mobile US (-6%). Les deux opérateurs ne sont en effet pas arrivés à définir des "conditions mutuellement acceptables" et ont ainsi préféré renoncer à leur projet de fusion.

Amazon (+1%). Jeff Bezos a profité des derniers records enregistrés par le titre Amazon.com en bourse pour vendre un million d'actions du distributeur en ligne. Une opération qui a rapporté environ 1,1 milliard de dollars à l'homme le plus riche de la planète. Suite à cette cession, Jeff Bezos détient encore 16,4% du géant de l'internet. Le dirigeant avait indiqué en avril dernier qu'il allait vendre 1 milliard de dollars par an d'actions d'Amazon afin de financer Blue Origin, la société qu'il a fondée afin de développer de nouvelles technologies permettant d'abaisser le coût d'accès à l'espace.

CVS Health (-2%) a présenté ses comptes du troisième trimestre. Les bénéfices sont de 1,29 Md (1,26$ par action), contre 1,54 Md$ (1,43$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 1,50$. Les revenus s'affichent à 46,18 Mds$, contre 44,62 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,48$, pour des revenus de 46,1 Mds$. Sur le quatrième trimestre, le groupe vise un bpa compris entre 1,88 et 1,92$. Sur l'exercice, le bpa est ainsi désormais attendu entre 5,87 et 5,91$ (contre une précédente fourchette de 5,83/5,93$).

Mylan (+4%) a annoncé ses comptes du troisième trimestre. Les bénéfices sont de 88,3 M$ (0,16$ par action), contre une perte de 119,8 M$ (0,23$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 1,10$, en baisse de 20%. Les revenus s'élèvent à 2,99 Mds$, contre 3,06 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,20$, pour des revenus de 3,08 Mds$. Sur l'exercice, le groupe vise désormais un bpa compris entre 4,45 et 4,70$ (contre une précédente fourchette de 4,30/4,70$), pour des revenus entre 11,75 et 12,50 Mds$ (contre une précédente fourchette de 11,5/12,5 Mds$).

Michael Kors (+14%) a publié ses comptes du second trimestre fiscal. Les profits sont de 203 M$ (1,32$ par action), contre 161 M$ (0,95$ par action) un an avant. Le bénéfice par action ressort à 1,33$. Les revenus s'élèvent à 1,15 Md$, contre 1,09 Md$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,83$, pour des revenus de 1,05 Md$. Sur l'exercice, le groupe vise désormais des revenus d'environ 4,59 Mds$, pour un bpa entre 3,85 et 3,95$ (contre une précédente fourchette de 3,62/3,72$). Sur le trimestre actuel, les revenus sont attendus entre 1,355 et 1,385 Md$, pour un bpa entre 1,22 et 1,27$.

Cardinal Health (-1%) a dévoilé ses résultats du premier trimestre fiscal 2018. Les bénéfices sont de 115 M$ (0,36$ par action), contre 309 M$ (0,96$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 1,09$, en baisse de 12%. Les revenus s'élèvent à 32,6 Mds$, en recul de 2%. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,01$, pour des revenus de 33,4 Mds$. Sur l'exercice, le groupe vise toujours un bpa compris entre 4,85 et 5,10$.

Broadcom (-1%) a proposé (offre non sollicitée) d'acquérir toutes les actions de Qualcomm (+1%), au prix de 70$, dans le cadre d'une opération en actions et en numéraire. Les actionnaires recevraient ainsi 60$ en numéraire et 10$ en action Broadcom pour chaque action Qualcomm détenue. L'offre représente une prime de 28% par rapport au cours de clôture de Qualcomm du 2 novembre 2017. La transaction est ainsi valorisée à 130 milliards de dollars, dont 25 Mds$ de dettes et prenant en compte l'acquisition en cours par Qualcomm de NXP selon les modalités divulguées. Si elle est acceptée par Qualcomm, Broadcom estime que l'opération pourrait être finalisée dans les 12 mois à partir de la signature d'un accord. Qualcomm a indiqué étudier l'offre de son homologue, sans la rejeter immédiatement... En cas de succès de l'offre, il s'agirait tout simplement de la plus grosse acquisition jamais effectuée dans le secteur technologique. Une combinaison entre les deux acteurs déboucherait sur la création du troisième plus grand fabricant de puces au monde derrière Intel et Samsung.

AMD (+5%) est orienté en vive hausse à Wall Street. Le concepteur de microprocesseurs s'est allié à Intel (+1%) dans les puces pour ordinateurs afin de concurrencer Nvidia (stable).

Sysco (-4%) a dépassé les attentes au 1er trimestre fiscal. Sur la période, le bénéfice net s'est élevé à 368 M$ soit 69 cents par titre. Le bpa ajusté du groupe de Houston est ressorti à 74 cents, 1 cent de mieux que le consensus. Le distributeur alimentaire américain a par ailleurs réalisé des revenus trimestriels de 14,6 Mds$, contre un consensus de 14,5 Mds$.

Marvell Technology (+9%). D'après le Wall Street Journal, le groupe pourrait mettre la main sur Cavium (+10,4%).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/11/2017

Affine a acquis auprès de la société belge Banimmo (dont elle détient 49,5 %), le marché Vaugirard, situé à Paris 15ème face à la gare Montparnasse. Cette galerie commerciale, ouverte sur le…

Publié le 17/11/2017

Gaussin Manugistique, spécialisée dans l'audit des process de manutention, a annoncé la réception usine par son distributeur Blyyd de 2 véhicules ATM (Automotive Trailer Mover) Full Elec. Les ATM…

Publié le 17/11/2017

Résultats trimestriels...

Publié le 17/11/2017

Article L. 233-8-II du Code de commerce et article 223-16 du Règlement général de l'AMF Dénomination sociale de l'émetteur :             Atos SE Name and…

Publié le 17/11/2017

Conformément à la réglementation relative aux rachats d'actions, Atos SE déclare ci-après les opérations d'achats d'actions propres pour un montant de 13,8 millions…

CONTENUS SPONSORISÉS