5 548.16 PTS
+0.11 %
5 546.5
+0.12 %
SBF 120 PTS
4 439.77
+0.17 %
DAX PTS
13 580.10
+0.86 %
Dowjones PTS
26 214.60
+0.55 %
6 906.28
+0.00 %
Nikkei PTS
24 124.15
+1.29 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Wall Street au sommet après les trimestriels bancaires, malgré Facebook

| Boursier | 250 | Aucun vote sur cette news

Wall Street s'accorde de nouveaux sommets historiques ce vendredi, après les chiffres de la consommation et les trimestriels bancaires...

Wall Street au sommet après les trimestriels bancaires, malgré Facebook
Credits Reuters

Wall Street s'accorde de nouveaux sommets historiques ce vendredi, après les chiffres de la consommation et les trimestriels bancaires. Facebook perd toutefois 4%, ce qui limite la performance du Nasdaq. Le DJIA grimpe encore de 0,82% ce jour à 25.784 pts, alors que le Nasdaq prend 0,55% à 7.252 pts. Le S&P500 s'adjuge 0,60% à 2.784 pts.

Les chiffres de la consommation américaine pour le mois de décembre 2017 n'ont pas vraiment surpris. Les ventes de détail de décembre sont ressorties en augmentation de 0,4% par rapport au mois précédent, contre +0,5% de consensus et +0,9% un mois plus tôt. Hors automobile, les ventes se sont également appréciées de 0,4%, en ligne avec les attentes. Enfin, hors automobile et essence, le taux de croissance reste de 0,4%, comme prévu.

L'indice des prix à la consommation aux États-Unis pour le mois de décembre 2017 est ressorti comme prévu en progression de 0,1% en comparaison du mois antérieur (+2,1% en glissement annuel). Le 'CPI' hors alimentation et énergie a augmenté de +0,3% par rapport au mois de novembre et de +1,8% en glissement annuel.

D'après le rapport gouvernemental du jour aux USA, les stocks des entreprises pour le mois de novembre 2017 sont ressortis en croissance de 0,4% en comparaison du mois antérieur, contre un consensus de +0,3% et une performance stable sur le mois d'octobre.

BlackRock, JP Morgan Chase, PNC Financial et Wells Fargo, ont annoncé leurs derniers résultats financiers trimestriels à Wall Street ce jour.

LES VALEURS

JP Morgan Chase (+1%) a publié ses résultats du quatrième trimestre. Les revenus sont de 25,45 Mds$, contre 24,33 Mds$ un an avant. Les profits s'élèvent à 4,23 Mds$, contre 6,73 Mds$ un an plus tôt. Le bénéfice par action ressort ainsi à 1,07$, contre 1,71$ sur la même période de l'exercice précédent. En base ajustée, le bpa trimestriel s'élève à 1,76$. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action de 1,68$, pour des revenus de 25,2 Mds$.

Les revenus de la CIB du T4 reculent de 12% en glissement annuel, à 7,48 Mds$, avec des revenus "banking" en hausse de 10% mais également des revenus "Markets & Investor Services" en baisse de 22%, tirés vers le bas par des revenus "Markets" en diminution de 26%. Les revenus "Fixed Income Markets" reculent de 34%, tandis que les revenus "Equity Markets" sont stables. Les bénéfices trimestriels de la branche chutent ainsi de 32% à 2,32 Mds$.

Sur l'ensemble de l'exercice 2017, les profits de JP Morgan s'élèvent à 24,4 Mds$ (contre 24,7 Mds$ en 2016), faisant ressortir un bpa de 6,31$ et un bpa ajusté de 6,87$.

Wells Fargo (-1%) a présenté ses comptes du quatrième trimestre. Les bénéfices sont de 6,15 Mds$, contre 5,27 Mds$ un an avant. Le bénéfice par action ressort ainsi à 1,16$, contre 0,96$ un an plus tôt. Les revenus s'élèvent à 22,1 Mds$, contre 21,6 Mds$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action de 1,07$, pour des revenus de 22,3 Mds$.

Les profits de la branche Community Banking sont de 3,67 Mds$ (contre 2,73 Mds$ un an avant), ceux de la branche Wholesale Banking ressortent à 2,15 Mds$ (contre 2,19 Mds$ il y a un an), et ceux de la branche Wealth and Investment Management sont de 0,66 Md$ (contre 0,65 Md$ sur le T4 2016).

Sur l'ensemble de l'exercice 2017, le résultat net s'affiche à 22,2 Mds$, contre 21,9 Mds$ en 2016, et les revenus ressortent à 88,4 Mds$, contre 88,3 Mds$ un an plus tôt.

BlackRock (+3%). Le géant new-yorkais de la gestion d'actifs a plus que doublé ses profits sur le trimestre clos, avec les ETF et un gain non-récurrent lié à la nouvelle législation fiscale américaine. Pour le quatrième trimestre, le groupe a ainsi réalisé un profit net de 2,3 Mds$, contre 0,85 Md$ un an plus tôt. Hors éléments, le bénéfice trimestriel par action a représenté 6,24$, contre un consensus d'environ 6$ à Wall Street. Les actifs sous gestion ont atteint le montant vertigineux de 6.300 Mds$ à fin décembre 2017, en croissance de 22% en glissement annuel.

PNC Financial (stable) a affiché également un bénéfice trimestriel plus que doublé. La banque de Pittsburgh a réalisé un bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires de plus de 2 Mds$, contre 973 M$ un an auparavant. Le bénéfice par action a atteint 4,18$, contre 1,97$ un an avant. Le bpa ajusté s'est élevé à 2,29$, contre 2,20$ de consensus.

Facebook (-4%) trébuche à Wall Street. Le géant des réseaux sociaux a annoncé d'importants changements concernant son News Feed. Mark Zuckerberg, le directeur général de la firme, semble vouloir 'rapprocher les gens', selon sa dernière communication, en limitant ainsi les contenus externes passifs. Le CEO prévient que ces changements pourraient affecter 'l'engagement' des utilisateurs à court terme. Le filtre du News Feed sera modifié afin de mettre l'accent sur les partages entre amis et au sein de la famille, ce qui réduirait les contenus des éditeurs et marques.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2018

Le titre se maintient au-dessus de l'ancienne zone de résistance des 65 euros. Il est soutenu par sa moyenne mobile à 20 séances tandis que le RSI est bien orienté sans être en zone de surachat.…

Publié le 23/01/2018

  Paris, 23 janvier 2018 - Atos, leader international de la transformation digitale, annonce aujourd'hui que sa solution de gestion des identités et accès « Evidian IAM » a…

Publié le 23/01/2018

D'après les chiffres de Médiamétrie...

Publié le 23/01/2018

Louis Capital Markets Midcap Partners estime qu'il est encore trop tôt pour se positionner sur ID Logistics en dépit d'une année 2017 blanche...

Publié le 23/01/2018

Plus perfectionné que son frère jumeau...

CONTENUS SPONSORISÉS