En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
+0.00 %

Wall Street au sommet, après les 'stats'

| Boursier | 258 | Aucun vote sur cette news

Wall Street est orienté en progression, sur ses sommets historiques en début de journée ce lundi, après deux solides indices manufacturiers...

Wall Street au sommet, après les 'stats'

Wall Street est orienté en progression, sur ses sommets historiques en début de journée ce lundi, après deux solides indices manufacturiers... Le DJIA prend actuellement 0,23% à 22.455 pts, alors que le Nasdaq avance de 0,41% à 6.522 pts. Le S&P500 s'accorde 0,25% à 2.526 pts.

Sur le Nymex américain, le baril de brut (contrat de novembre) consolide de 2,5% à 50,4$.

L'indice IHS Markit PMI manufacturier final américain du mois de septembre 2017 est ressorti à 53,1, en ligne avec le consensus des économistes de la place (53) et en très faible hausse en comparaison de l'estimation initiale 'flash'. L'indicateur signale toujours une expansion de l'activité manufacturière nationale.

L'indice ISM manufacturier américain du mois de septembre 2017 est ressorti à 60,8, contre 58 de consensus de place et 58,8 un mois auparavant. L'indicateur ressort donc à haut niveau, supérieur au consensus, et traduit une accélération de l'expansion de l'industrie manufacturière nationale.

Les dépenses de construction aux USA pour le mois d'août 2017 se sont établies en augmentation de 0,5% en comparaison du mois antérieur, contre +0,3% de consensus de place et -1,2% pour la lecture révisée du mois antérieur. En glissement annuel, les dépenses de construction du mois d'août ont grimpé de 2,5%, malgré l'impact de l'ouragan Harvey.

Parmi les responsables de la Fed, Robert Kaplan, dirigeant de l'antenne de Dallas, interviendra ce soir à El Paso, Texas.

Cal-Maine Foods publie ses trimestriels ce jour, avant bourse à Wall Street. Lennar et Paychex annoncent demain en pré-séance.

LES VALEURS

Cal-Maine (stable) a raté le consensus sur le 1er trimestre fiscal. Le groupe alimentaire américain a affiché pour la période un bpa inférieur aux attentes à -0,33$, pour des revenus également moins bons que prévu, à 263 M$ (+10%). La perte nette ressort à 16 M$, contre 31 M$ sur la période comparable de l'an dernier.

PepsiCo (-1%). Jefferies a dégradé le dossier d''achat' à 'conserver' à Wall Street ce jour. Le broker abaisse par ailleurs son objectif de cours de 133$ à 108$. Jefferies évoque une baisse des multiples sectoriels et l'exposition du groupe à un environnement US difficile.

Nordstrom (-7%). Les plans de sortie éventuelle de la cote du détaillant américain sembleraient tourner court, si l'on en croit les derniers éléments fournis par le 'New York Post'.

MGM Resorts (-3%) détient le Mandalay Bay Resort & Casino, où était localisé l'auteur de la fusillade de masse de Las Vegas la nuit dernière.

American Outdoor Brands (+7%), maison-mère de Smith & Wesson, bondit par contre après le 'mass shooting' américain. Sturm Ruger & Company (+6%) et Vista Outdoor (+3%), deux autres fabricants d'armes cotés, grimpent en bourse ce jour.

AIG (stable). Les régulateurs américains ont voté le retrait de la désignation d'établissement financier 'd'importance systémique', qui était attribuée à l'assureur US depuis la crise récente.

General Electric (+1%). Le géant industriel et financier américain a finalisé la cession au Français Suez de sa division GE Water, pour un montant totalisant 3,4 Mds$.

Walt Disney (+1%). Le colosse américain des médias et du divertissement s'est accordé avec Altice. ESPN, ABC et les autres chaînes Disney resteraient ainsi sur Optimum (Altice USA). Disney aurait obtenu des hausses de redevances, après avoir menacé de retirer ses chaînes.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...

Publié le 21/09/2018

Gascogne a révélé ses résultats au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste du papier et de l’emballage a publié un résultat net consolidé de 5 millions d’euros, un…

Publié le 21/09/2018

Amoeba vient de publier des résultats semestriels 2018 impactés par le repositionnement de la société. Ainsi, le groupe a dévoilé une perte nette de 4,497 millions d’euros sur la période,…