Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 097.21 PTS
+0.02 %
7 108.00
+0.05 %
SBF 120 PTS
5 440.09
+0.05 %
DAX PTS
15 150.03
+0.11 %
Dow Jones PTS
33 978.08
+0.08 %
12 166.60
+0.96 %
1.087
0. %

Wall Street : Alphabet et Netflix en renfort !

| Boursier | 206 | Aucun vote sur cette news

La cote américaine affiche de meilleures dispositions ce vendredi, soutenue en particulier par Netflix et Alphabet...

Wall Street : Alphabet et Netflix en renfort !
Credits Reuters

La cote américaine affiche de meilleures dispositions ce vendredi, soutenue en particulier par Netflix et Alphabet. Le Nasdaq se redresse ainsi de 0,99% à 10.959 pts et le S&P 500 de 0,51% à 3.919 pts, alors que le Dow Jones s'affiche en hausse timide de 0,09% à 33.072 pts. Sur le Nymex, le baril de brut WTI gagne 0,1% à 80,6$. L'once d'or grappille 0,2% à 1.927$. L'indice dollar progresse de 0,1% face à un panier de devises de référence. Après deux jours de correction sur fond de discours bellicistes des banquiers centraux, les opérateurs semblent donc vouloir tenter quelques achats jugés à bon compte.

D'après la National Association of Realtors américaine ce vendredi, les reventes de logements existants aux États-Unis pour le mois de décembre se sont établies sur un rythme de 4,02 millions d'unités, contre 3,95 millions de consensus et 4,08 millions un mois avant. Cela marque donc un repli de 1,5% en comparaison du mois antérieur et une baisse de 34% en glissement annuel... Patrick Harker et Christopher Waller de la Fed interviennent par ailleurs ce jour.

Le président de la Fed de New York, John Williams, a salué hier les signes de ralentissement de l'inflation, mais a déclaré qu'il fallait faire davantage pour revenir à l'objectif de 2%. Intervenant à l'occasion d'un événement de la 'Fixed Income Analysts Society', Williams a noté des signes de ralentissement de l'inflation alors que la demande plus faible, la baisse des coûts d'importation et l'atténuation des perturbations de la chaîne d'approvisionnement commencent à exercer une pression à la baisse sur les prix des biens. Le responsable a noté par ailleurs que les anticipations d'inflation se déplaçaient également dans une direction baissière. Cependant, Williams a ajouté que l'inflation restait beaucoup trop élevée, en partie à cause des services non énergétiques, et que davantage de travail était nécessaire pour ramener l'inflation vers l'objectif des 2%. Cela demandera une période de croissance inférieure à la tendance et un certain... assouplissement du marché du travail.

La vice-présidente de la Fed, Lael Brainard, s'est exprimée quant à elle hier en faveur d'un ralentissement du rythme de hausse des taux, même si la politique monétaire pourrait devoir rester restrictive pendant un certain temps. En dépit d'une offre de main-d'oeuvre limitée, les salaires ne semblent pas être à l'origine d'une spirale salaires-prix, a aussi constaté Brainard.

Susan Collins, dirigeante de la Fed de Boston, a réitéré son soutien à un geste de 25 points de base le 1er février, à l'issue de la future réunion monétaire, même si les taux devraient selon elle dépasser ensuite les 5% et se maintenir pendant un certain temps à ce niveau pour faire baisser l'inflation.

Les marchés continuent d'anticiper un taux maximal dans la fourchette de 4,75 à 5%, ainsi que deux baisses de taux d'ici la fin de l'année. Les responsables de la Fed, quant à eux, ne modifient pas vraiment leur discours, un peu plus dur que ce consensus, nombre de dirigeants régionaux de la banque anticipant un taux terminal supérieur aux 5%.

Les valeurs

Alphabet (+4% !) licencie à son tour massivement ! La maison-mère de Google et YouTube prévoit de supprimer 12 000 emplois dans le monde, plus de 6% de ses effectifs totaux. Le directeur général du groupe, Sundar Pichai, a ainsi déclaré qu'il assumait "l'entière responsabilité des décisions qui nous ont conduits jusqu'ici", dans un courriel aux employés également partagé sous forme de blog sur le site Web de l'entreprise ce jour. Ces coupes font suite à un examen rigoureux de tous les domaines de produits et de toutes les fonctions "pour garantir que nos employés et nos rôles sont alignés sur nos plus hautes priorités en tant qu'entreprise", selon les termes de Pichai. Les licenciements auront un impact sur divers segments, rôles et régions.

Après les plans massifs de Meta (Facebook), Microsoft, Salesforce.com, Twitter et Amazon, c'est donc au tour de Google de trancher dans les effectifs. "Ce sont des moments importants pour affiner notre concentration, réorganiser notre base de coûts et orienter nos talents et notre capital vers nos priorités les plus importantes", a ajouté Pichai.

Netflix, le géant américain du streaming vidéo, bondit de 6% à Wall Street. Pourtant, le groupe a dévoilé des revenus trimestriels tout juste en ligne et une chute de son bénéfice, très inférieur aux attentes de marché. En outre, le directeur général emblématique du groupe, Reed Hastings, va quitter ses fonctions, le directeur des opérations Greg Peters prenant le rôle de co-directeur général. Les opérateurs n'ont cependant pour l'heure d'intérêt que pour l'évolution des abonnements, qui ressort en revanche nettement plus positive que prévu. Le groupe juge en outre que ses plans pour sévir contre le partage de mots de passe devraient alimenter les revenus.

Pour le trimestre écoulé, quatrième trimestre fiscal 2022, Netflix a dégagé un bénéfice ajusté par action de 12 cents, bien loin du consensus FactSet qui se situait à 55 cents. Un an plus tôt, le groupe avait dégagé un bénéfice par action de 1,33$. Les revenus se sont établis à 7,85 milliards de dollars sur ce trimestre clos fin décembre, en ligne avec les attentes de marché, à comparer à un niveau de 7,71 milliards de dollars un an plus tôt, à la même époque. Le résultat net s'est écroulé à 55 millions de dollars, contre 607 millions un an plus tôt, du fait essentiellement de cette charge non-cash de 463 millions de dollars liée à la dette détenue en Europe. Le point positif retenu par les marchés est donc celui des gains d'abonnés, qui se chiffrent il est vrai à 7,7 millions sur le trimestre. Les analystes s'attendaient à 4,58 millions selon FactSet.

Schlumberger (-1%), le géant des services pétroliers, a annoncé des bénéfices et des revenus du quatrième trimestre supérieurs aux attentes et augmenté son dividende trimestriel de 43%. Hors éléments non récurrents, le bénéfice ajusté par action de 71 cents a dépassé le consensus FactSet, qui était de 68 cents. Les revenus du quatrième trimestre se sont établis à 7,9 milliards de dollars, en augmentation de 5% en séquentiel et de 7% en glissement annuel. Le bpa GAAP a grimpé de 76% en comparaison de l'an dernier et le bpa ajusté de 73% ! Le cash flow des opérations a atteint 1,6 milliard et le free cash flow 0,9 milliard. Le conseil d'administration a approuvé une augmentation de 43% du dividende trimestriel à 25 cents.

Nordstrom, la chaîne américaine de distribution de chaussures, accessoires, vêtements, cosmétiques et bijoux, trébuche de 2% à Wall Street. Le groupe a réduit hier soir ses prévisions pour l'exercice 2022, du fait de promotions accrues sur la saison des fêtes. Le détaillant s'attend désormais à ce que la croissance annuelle des revenus se situe dans la partie inférieure de ses attentes précédentes de 5% à 7%. Les ventes nettes de Nordstrom Rack ont chuté de 7,6% au cours des neuf semaines précédant le 31 décembre, par rapport aux neuf semaines se terminant le 1er janvier 2022. Nordstrom table désormais sur un bénéfice ajusté par action allant de 1,5 à 1,7$ sur l'exercice 2022, contre une fourchette antérieure logée entre 2,3 et 2,6$.

Texas Instruments (stable) a annoncé hier soir le départ en avril prochain de son CEO Rich Templeton et son remplacement par l'actuel directeur opérationnel Haviv Ilan. Ilan est un vétéran de 24 ans de TI. Templeton restera quant à lui président du conseil d'administration. "Haviv est un leader inspirant qui est largement respecté par nos clients, nos employés et nos actionnaires", a déclaré Templeton.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
REJOIGNEZ-NOUS LORS DES AVANT LE 6 MARS

Jusqu'à 200€ offerts* sur vos frais de courtage

J'en profite

*Voir conditions de l'offre

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 27/01/2023

Wall Street tempère ses ardeurs ce vendredi, après un joli rebond des valeurs technologiques...

Publié le 27/01/2023

Wall Street tempère ses ardeurs avant bourse ce vendredi, après un joli rebond des valeurs technologiques...

Publié le 27/01/2023

A une semaine du rendez-vous de la Fed, la Bourse de New York a fini en hausse à l'issue d'une séance chargée en résultats d'entreprises mitigée et de statistiques économiques meilleurs…

Publié le 26/01/2023

La cote américaine était bien orientée jeudi, le S&P 500 gagnant 1,1% à 4...

Publié le 26/01/2023

La cote américaine est plutôt bien orientée pour l'heure ce jeudi, le S&P 500 gagnant 0,37% à 4...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/01/2023

GAUSSIN et sa filiale METALLIANCE (Euronext Access MLETA - FR0010492181), annoncent la nomination de Sophie Burcklen au Conseil d'administration de...

Publié le 27/01/2023

Le CAC40 cash a clôturé la séance en hausse de 0,74 % à 7095,99 dans un volume de 3,4 MD. 

Publié le 27/01/2023

ElisLa société de services aux entreprises annoncera son chiffre d'affaires du quatrième trimestre.Kaufman et BroadLe promoteur immobilier publiera ses résultats annuels. LumibirdLe spécialiste…

Publié le 27/01/2023

Au quatrième trimestre, les revenus d’Alten ont progressé de 25,8%, dont une progression de 9,6% en France et de 34,3% à l’International. A données constantes, la croissance est de 14,9%, dont…

Publié le 27/01/2023

Sur le plan statistique : France : 8H45 Enquête mensuelle de conjoncture auprès des ménages de janvier Indice de la confiance des consommateurs de janvier (83 attendu après…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

WEBINAIRES

Pour vous former et vous informer

Participez à nos webinaires et conférences sur la #Bourse et l'#Epargne :
100% gratuits, 100% bonne humeur 😉


JE PARTICIPE