Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 513.73 PTS
-1.12 %
7 527.00
-1.22 %
SBF 120 PTS
5 694.26
-1.02 %
DAX PTS
18 380.69
-0.95 %
Dow Jones PTS
40 016.17
-0.85 %
19 233.44
-2.64 %
1.085
-0.04 %

Wall Street à l'équilibre. Apple reconquiert son trône

| Boursier | 259 | Aucun vote sur cette news

Wall Street hésite en début de séance ce lundi, alors que Nvidia consolide et qu'Apple reprend de peu la première place du podium des capitalisations...

Wall Street à l'équilibre. Apple reconquiert son trône
Credits SunocciPictures

Wall Street hésite en début de séance ce lundi, alors que Nvidia consolide et qu'Apple reprend de peu la première place du podium des capitalisations mondiales. Le S&P 500 s'affiche stable à 5.432 pts, alors que le Dow Jones perd 0,16% à 38.527 pts. Le Nasdaq grappille 0,02% à 17.692 pts. Le trio à 10.000 milliards de dollars Microsoft / Nvidia / Apple focalise l'attention. Apple se distingue, toujours dans le sillage de ses annonces de la semaine dernière concernant ses plans dans l'intelligence artificielle avec Apple Intelligence et OpenAI... Sur le Nymex, le baril de brut WTI gagne 1,1% à 78,9$. L'once d'or cède 0,4% à 2.339$. L'indice dollar se stabilise face à un panier de devises.

Sur le front économique, l'indice manufacturier Empire State de la Fed de New York pour le mois de juin s'est affiché à -6, contre -8,4 de consensus FactSet et -15,6 un mois avant. Ainsi, l'indicateur montre toujours un déclin de l'activité, mais moins prononcé qu'au mois précédent.

Patrick Harker, le patron de la Fed de Philadelphie, s'exprimera dans la journée.

Le président de la Fed de Minneapolis, Neel Kashkari, a déclaré hier qu'il était raisonnable que la banque centrale américaine réduise ses taux d'intérêt une fois cette année, en attendant décembre toutefois.

La Fed a maintenu la semaine dernière son taux directeur dans la fourchette de 5,25 à 5,50%, au plus haut de 23 ans, afin de maintenir une pression continue sur l'économie et de freiner l'inflation. La banque a publié des projections montrant une prévision médiane des 19 banquiers centraux américains tablant sur une seule baisse des taux cette année.

"Nous sommes actuellement dans une très bonne position pour prendre notre temps, obtenir plus de données sur l'inflation, plus de données sur l'économie, sur le marché du travail, avant de devoir prendre une décision", a déclaré Kashkari. "Nous sommes dans une position de force, mais si vous dites simplement qu'il y aura une réduction, comme l'indique la médiane, ce sera probablement vers la fin de l'année"... "Nous avons besoin de plus de preuves pour nous convaincre que l'inflation est en passe de redescendre à 2%", a insisté le responsable dans une interview accordée à CBS.

Demain mardi, les opérateurs suivront les ventes américaines de détail du mois de mai, les chiffres de la production industrielle, ainsi que les stocks et ventes des entreprises. Thomas Barkin, Lorie Logan, Alberto Musalem et Austan Goolsbee de la Fed, prendront la parole.

L'indice du marché immobilier américain est attendu mercredi, alors que jeudi, le programme sera étoffé avec les mises en chantier de logements et permis de construire, les inscriptions au chômage, l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie, la balance des comptes courants, l'indice des anticipations d'inflation de la Fed d'Atlanta, ou encore le rapport hebdomadaire sur les stocks pétroliers domestiques américains.

Enfin, vendredi, pour la Journée des Quatre Sorcières, les opérateurs suivront l'indice flash PMI composite américain, les reventes de logements existants, ainsi que l'indice des indicateurs avancés du Conference Board.

Dans l'actualité des entreprises cotées à Wall Street, Lennar publie ses comptes ce soir, KB Home demain, Steelcase mercredi, et Accenture, Kroger, Darden Restaurants ou Jabil annoncent jeudi.

Les valeurs

Nvidia se retourne dans le rouge, en baisse de 1% à 130$, alors qu'en ouverture, le géant des puces graphiques et d'IA se rapprochait de la valeur boursière de Microsoft à près de 3.300 milliards de dollars. Le rallye s'est poursuivi sur le dossier depuis le split par 10 de l'action opéré il y a une semaine. Le titre a pris plus de 160% déjà cette année, porté par l'engouement autour de l'intelligence artificielle et la forte demande pour ses puces dédiées à l'IA. Susquehanna vient de fixer un objectif de cours de 160$ sur la valeur contre 145$ précédemment, tout en conservant sa recommandation positive. L'objectif rehaussé correspond à un multiple de 51,5 fois la prévision de bénéfice ajusté par action 2025 du broker concernant Nvidia. L'objectif du broker est le plus élevé de Wall Street sur Nvidia, alors que selon FactSet, l'objectif moyen est d'à peine 124$. Ce cours-cible ferait ressortir une capitalisation de près de 4.000 milliards de dollars.

Nvidia a annoncé aujourd'hui Nvidia Omniverse Cloud Sensor RTX, un ensemble de microservices qui permettent une simulation de capteurs physiquement précise pour accélérer le développement de machines entièrement autonomes de tous types. "Les capteurs, qui constituent une industrie en pleine croissance et multimilliardaire, fournissent aux véhicules autonomes, aux humanoïdes, aux manipulateurs industriels, aux robots mobiles et aux espaces intelligents les données nécessaires pour comprendre le monde physique et prendre des décisions éclairées. Avec Nvidia Omniverse Cloud Sensor RTX, les développeurs peuvent tester la perception des capteurs et les logiciels d'IA associés à grande échelle dans des environnements virtuels physiquement précis et réalistes avant le déploiement dans le monde réel, améliorant ainsi la sécurité tout en économisant du temps et des coûts", détaille le groupe.

"Le développement de machines autonomes sûres et fiables alimentées par une IA physique générative nécessite une formation et des tests dans des mondes virtuels physiques", a déclaré Rev Lebaredian, vice-président d'Omniverse et de la technologie de simulation chez Nvidia. "Les microservices NVIDIA Omniverse Cloud Sensor RTX permettront aux développeurs de créer facilement des jumeaux numériques à grande échelle d'usines, de villes et même de la Terre, contribuant ainsi à accélérer la prochaine vague d'IA".

Microsoft s'affiche stable et au sommet à Wall Street, alors que Wedbush vient de relever son objectif de cours de 500 à 550$, estimant que l'intelligence artificielle devrait modifier la trajectoire de croissance du géant software dans le cloud. La recommandation est maintenue à 'surperformance'. Par ailleurs, selon 'The Information', la startup d'IA soutenue par le colosse de Redmond, OpenAI, qui est à l'origine de l'incontournable chatbot ChatGPT, envisagerait de modifier sa gouvernance et d'abandonner son statut à but non lucratif. C'est ce qu'aurait déclaré à certains actionnaires le directeur général de l'entreprise, Sam Altman.

Autodesk gagne encore près de 5% à Wall Street, alors que l'investisseur activiste Starboard Value a, selon le Wall Street Journal, acquis une participation d'environ 500 millions de dollars au capital du groupe software et entend faire pression afin d'obtenir des évolutions. Le WSJ cite des sources proches du dossier. Starboard juge qu'Autodesk doit améliorer ses marges et apporter des changements à son conseil d'administration. L'activiste a rencontré des dirigeants d'Autodesk pour discuter de préoccupations liées aux opérations, à la gouvernance et à la gestion d'une récente enquête comptable. Rappelons que le groupe avait plus tôt ce mois dévoilé un chiffre d'affaires préliminaire supérieur aux anticipations de marché à environ 1,42 milliard de dollars. Par ailleurs, la directrice financière Deborah Clifford avait été nommée directrice de la stratégie, à effet immédiat, tandis qu'Elizabeth Rafael, administratrice du groupe, avait été désignée en tant que CFO intérimaire.

GameStop (-3%), le 'meme stock' préféré des petits porteurs américains, tient son assemblée générale ce lundi, alors que l'influenceur Roaring Kitty a réveillé le dossier en prenant une participation et en "poussant" la valeur sur les réseaux sociaux, permettant au passage au management du groupe de lever plus de 3 milliards de dollars en deux augmentations de capital providentielles. L'assemblée générale du groupe avait été reportée la semaine dernière du fait d'un problème technique résultant de la forte demande des actionnaires.

Best Buy (+3%), le détaillant phare en électronique grand public, profite d'une note positive d'UBS qui vient de revoir sa recommandation à l'achat, évoquant les perspectives favorables et les efforts de restructurations.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du mercredi 17 juillet 2024 au mardi 23 juillet 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 31 août 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 24/07/2024

Wall Street corrige ce mercredi, plombé par deux des '7 Magnifiques', Tesla et Alphabet, au lendemain de leurs publications trimestrielles...

Publié le 24/07/2024

Wall Street corrige avant bourse ce mercredi, plombé essentiellement par deux des '7 Magnifiques', Tesla et Alphabet, au lendemain de leurs...

Publié le 24/07/2024

La Bourse de New York a terminé en légère baisse mardi, après une avalanche de résultats d'entreprises mitigés. 

Publié le 23/07/2024

Wall Street était incertaine ce mardi, au lendemain d'une séance de rebond du Nasdaq (+1,58%) et après une semaine de correction...

Publié le 23/07/2024

Wall Street peine ce mardi, au lendemain d'une séance de rebond du Nasdaq (+1,58%) et après une semaine de correction...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/07/2024

Le CAC40 cash a clôturé la séance en baisse de 0,31% à 7598,63 points dans un volume de 2,591 MD€.

Publié le 24/07/2024

Sur le plan statistique : Japon : 2H30 Indice PMI Jibun des directeurs des achats des secteurs manufacturier et non manufacturier de juillet France : 9H15 Indice PMI HCOB des directeurs…

Publié le 24/07/2024

Le groupe confirme son ambition d'atteindre une marge opérationnelle proche de 10% sur l'ensemble de 2024.

Publié le 24/07/2024

La valeur totale de la commande est d'environ 12,8 ME...

Publié le 24/07/2024

La Bourse de New York a terminé en légère baisse mardi, après une avalanche de résultats d'entreprises mitigés. 

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne