En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 358.59 PTS
-1.46 %
5 297.0
-
SBF 120 PTS
4 229.96
-1.50 %
DAX PTS
12 041.29
-1.61 %
Dowjones PTS
25 679.90
-0.33 %
7 376.70
-1.69 %
1.116
-0.03 %

Préouverture Wall Street : pétrole, Boeing, Alphabet et Tesla au menu...

| Boursier | 407 | Aucun vote sur cette news

Après les records de vendredi, le marché US reste solide à la recherche d'un second souffle ce lundi...

Préouverture Wall Street : pétrole, Boeing, Alphabet et Tesla au menu...
Credits Reuters

Après les records de vendredi, le marché US reste solide à la recherche d'un second souffle ce lundi... Le secteur pétrolier reste en vue, tandis que l'AG de Boeing constituera un des événements du jour aux Etats-Unis avant les résultats de Google ce soir. A la clôture vendredi, l'indice Dow Jones a progressé de 0,31% à 26.543 points, tandis que l'indice large S&P 500 a avancé de 0,47% à 2.939 pts et que le Nasdaq composite a progressé de 0,34% à 8.146 pts. Pour le Nasdaq comme pour le S&P 500, il s'agissait du deuxième record en une semaine, après celui inscrit mardi dernier. Sur l'ensemble de la semaine écoulée, le DJIA est resté stable, tandis que le S&P 500 a gagné 0,8% et que le Nasdaq a bondi de 1,8%.

Les indices boursiers ont été tiraillés entre les annonces contrastées de résultats d'entreprises. Au sein du Dow Jones, qui compte 30 membres, les bons résultats de sociétés comme Microsoft (+5,1% sur la semaine écoulée) ont été contrebalancés par des déceptions pour 3M (-13%), Intel (-11%), AT&T (-4,2%), Caterpillar (-3,7%) ou encore Procter & Gamble (-0,6%). La plus grosse capitalisation du DJIA, Apple, a de son côté stagné sur la semaine, en attendant la publication de ses comptes mardi 30 avril...

ECO ET DEVISES

Les dépenses des ménages sont ressorties à 0,1% contre un consensus de 0,2% après 0,1% le mois précédent. Les revenus des ménages se sont aussi établis à 0,1%, contre 0,3/0,4% de prévu et après 0,2%. Sur les devises, l'euro ressort à 1,1150$ et reste proche de son plus bas niveau depuis 2017 face au billet vert.
Le PIB US a cru de 3,2% au 1er trimestre en rythme annuel, un chiffre bien supérieur à toutes les attentes des économistes, qui tablaient sur une croissance de l'ordre de 2%, après +2,2% au 4è trimestre 2018. Cependant, en examinant de près la demande sous-jacente, il apparaît que la consommation des ménages a été moins forte que prévu, de même que l'inflation.
Les dépenses de consommation (qui représentent plus des deux tiers du PIB) n'ont ainsi progressé qu'au rythme d'1,2% de janvier à mars, contre 2,5% au quatrième trimestre. Le phénomène pourrait être lié en partie au "shutdown" de l'administration fiscale en janvier, qui a retardé l'envoi des chèques de remboursement du trop-perçu d'impôt sur le revenu dans le cadre de la retenue à la source. Par ailleurs, cette année, certains déductions profitant aux foyers aisés ont aussi été rabotées. Il apparaît que la forte hausse du PIB résulte en partie de facteurs techniques et temporaires, comme la réduction du déficit commercial ou l'accumulation des stocks des entreprises. Les entreprises avaient importé fortement en 2018, avant l'entrée en vigueur de taxes sur certains produits, notamment chinois, ce qui a perturbé les statistiques.

Sur le front des négociations commerciales, les spéculations ont repris sur la date de conclusion d'un accord entre les Etats-Unis et la Chine, qui sera salué par un sommet entre Donald Trump et son homologue chinois Xi Jiping.
Jeudi soir, le président américain avait affirmé qu'il accueillerait "bientôt" son homologue chinois Xi Jinping à la Maison-Blanche, sans plus de précisions. Selon le quotidien chinois 'South China Morning Post', le président chinois Xi Jinping pourrait rencontrer Trump à Washington en juin. "Le mois de juin est une option mais cela pourrait être plus tard", a cependant nuancé le quotidien en citant une source anonyme. La conclusion d'un accord mettrait un terme à un conflit commercial pesant depuis près d'un an sur l'économie mondiale, à coups de sanctions douanières réciproques entre Washington et Pékin.

Le pétrole a bu la tasse vendredi, après des propos de Donald Trump affirmant avoir réclamé à l'Opep une baisse des prix du brut... Les cours de l'or noir avaient rebondi d'environ 40% depuis le début de l'année pour atteindre ces derniers jours leurs plus hauts niveaux depuis près de 6 mois.
Le président américain a ainsi affirmé avoir appelé l'Opep à faire baisser les prix du baril de pétrole, ce qui aurait déjà eu, selon lui, pour effet de faire reculer le coût de l'essence. "Les prix de l'essence sont en train de baisser. J'ai appelé l'OPEP et leur ai dit, +vous devez les faire baisser +", a affirmé le locataire de la Maison-Blanche devant des journalistes. Le Brent pointe ce lundi sur les 72$ le baril.
On surveillera ce lundi aux Etats-Unis l'Indice manufacturier de la Fed de Dallas à 16h30.

VALEURS A SUIVRE

* Anadarko Petroleum : Nouvelle surprise dans le secteur ! Après avoir accepté courant avril de se vendre à Chevron pour 33 milliards de dollars, Anadarko a annoncé lundi qu'elle allait reprendre les discussions avec Occidental Petroleum qui lui a soumis une contre-offre plus intéressante !
Occidental Petroleum recule de 1% dans les échanges avant-Bourse.

* Boeing va tenir ce lundi son assemblée générale sous haute tension, alors que le PDG du groupe Dennis Muilenburg est évidemment très attendu sur l'épineux dossier des 737 MAX, cloués au sol depuis la mi-mars et les deux accidents dramatiques des appareils.

* Tesla reprend 2% avant l'ouverture du marché. Elon Musk a conclu un accord avec la SEC, le gendarme de la Bourse US, sur ses déclarations publiques qu'il soumettra désormais à l'approbation préalable d'un avocat lorsqu'il s'exprimera sur les finances du groupe et d'autres sujets sensibles...

* Visa / Mastercard : La Commission européenne a accepté lundi la proposition des deux groupes américains de réduire les taux des commissions qu'ils perçoivent pour les paiements effectués avec des cartes émises hors de l'Union européenne afin d'éviter une amende et clore une enquête antitrust...

* Spotify gagne 4% avant-Bourse après avoir annoncé une progression de 33%, plus forte que prévu, de son chiffre d'affaires au premier trimestre. Le numéro un mondial de la musique en ligne a vu le nombre d'abonnés à son service premium grimper de 32% à 100 millions !

* Target : +2% après le relèvement de recommandation de Barclays à "surpondérer" contre "pondération en ligne" avec un objectif de cours revu de 85 à 115$.

* Adobe gagne 1% en pré-séance, après le relèvement de la recommandation de Morgan Stanley à "surpondérer", contre un avis à "pondération en ligne" avec un cours-cible relevé à 340 dollars contre 282$.

* Walt Disney gagne 1,5% dans les échanges en avant-Bourse. Le film de super-héros "Avengers: Endgame" a rapporté 1,2 milliard de dollars pour son premier week-end d'exploitation, battant des records au box-office dans des dizaines de pays dont les Etats-Unis et la Chine.

* Alphabet publiera ses résultats trimestriels après la clôture. Les analystes prévoient en moyenne un bénéfice par action en hausse de 20% à 10,53 dollars, sur un chiffre d'affaires en progression à 37,33 milliards de dollars contre 31,15 milliards un an plus tôt...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 30 juin 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/05/2019

Retour d'Assemblée générale...

Publié le 20/05/2019

Le nouveau capital de la société qui prend immédiatement effet s'élève à 2.356.672.158,50 euros, divisé en 428.485.847 actions au nominal de 5,50 euros entièrement libérées...

Publié le 20/05/2019

Les premières conséquences concrètes du décret anti-Huawei de Donald Trump se manifestent parmi les sociétés américaines, à commencer par Google (Alphabet).

Publié le 20/05/2019

LNA proposera à ses actionnaires la distribution d'un dividende de 0,38 euro par action...

Publié le 20/05/2019

Cet avion est le 12e A220 livré à Delta Air Lines depuis octobre 2018. L'entrée en service des A220 de Delta a débuté en février 2019. Airbus a livré son 1er avion, un A300B2, à Air France en…