5 421.07 PTS
+0.64 %
5 416.5
+0.56 %
SBF 120 PTS
4 316.83
+0.50 %
DAX PTS
13 151.52
+0.21 %
Dowjones PTS
24 495.22
+0.45 %
6 392.86
-0.02 %
Nikkei PTS
22 866.17
-0.32 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Pré-ouverture Wall Street : timide hausse, avant l'audition de Powell

| Boursier | 91 | Aucun vote sur cette news

Wall Street s'affiche en timide progression avant bourse ce mardi...

Pré-ouverture Wall Street : timide hausse, avant l'audition de Powell
Credits Carlos Barria / Reuters

Wall Street s'affiche en timide progression avant bourse ce mardi. Le S&P500 et le Nasdaq sont attendus en hausse de 0,1% en pré-séance, en attendant l'audition de confirmation de Jerome Powell, futur président de la Fed. Sur le Nymex, le baril de brut (contrat de janvier) se replie de 0,6% à 57,7$.

Dans l'actualité économique américaine ce mardi, la balance du commerce international de biens pour le mois d'octobre 2017 est ressortie déficitaire de 68,3 Mds$, contre un consensus de -65 Mds$.

L'indice FHFA (Federal Housing Finance Agency) des prix américains des logements pour le mois de septembre (consensus +0,6% en comparaison du mois antérieur) et l'indicateur S&P Corelogic Case-Shiller (consensus +0,4% pour le '20-city' ajusté des variations saisonnières), seront publiés à 15 heures.

L'indice de confiance des consommateurs américains pour le mois de novembre, mesuré par le Conference Board, sera communiqué à 16 heures (consensus 124,5, après un sommet de 17 ans en octobre).

L'indice de confiance des investisseurs institutionnels selon State Street sera également publié vers 16 heures.

L'indice manufacturier de la Fed de Richmond pour le mois de novembre, pour finir, est lui aussi attendu à 16 heures (consensus 15).

Jerome Powell, le futur président de la Fed, est entendu dans l'après-midi par le Comité du Sénat pour la banque, le logement et les affaires urbaines, plus communément appelé Comité bancaire du Sénat. Le gouverneur Powell, qui doit succéder à Janet Yellen à la tête de la Banque centrale, tient là son audition de confirmation.

Les opérateurs restent par ailleurs attentifs aux développements concernant le projet de réforme fiscale aux États-Unis. Le Sénat devrait voter jeudi sur le sujet. Les Républicains espèrent valider la nouvelle législation avant la fin de l'année.

LES VALEURS

Emerson Electric. Le groupe a retiré son offre d'acquisition de Rockwell Automation, son concurrent ayant repoussé par deux fois ses avances. Emerson se dit déçu que le conseil d'administration de Rockwell ait refusé de discuter de la possible combinaison des deux groupes. Emerson réconfortera ses actionnaires en accélérant ses rachats d'actions. Le groupe entend racheter jusqu'à 1 Md$ de titres dans les 12 prochains mois. La dernière offre d'Emerson sur Rockwell atteignait 29 Mds$, 225$ par titre.

Buffalo Wild Wings. Roark Capital Group a accepté de racheter la chaîne de restauration Buffalo Wild Wings pour un montant voisin de 2,4 Mds$ (hors dette assumée). La firme de private equity détient déjà les chaînes Arby's et Cinnabon. Roark veut croquer Buffalo pour 157$ par titre. L'offre initiale d'acquisition était chiffrée à 150$ par action.

UnitedHealth a mis à jour ses estimations pour l'exercice 2018. D'après les perspectives délivrées, le groupe envisage sur la période une croissance bénéficiaire allant de 5,5 à 8,5%. L'assureur-santé a livré ces estimations à l'occasion de sa réunion d'investisseurs du jour.

Hormel, le groupe alimentaire américain, a annoncé la finalisation de l'acquisition de Columbus Manufacturing. Hormel en profite pour doper ses anticipations financières annuelles 2018. Les nouvelles prévisions fournies par Hormel Foods sont supérieures aux attentes de marché.

Nike. HSBC se montre prudent sur le dossier du géant américain des chaussures et accessoires de sport. Ainsi, le broker dégrade la valeur d''achat' à 'conserver'. D'après HSBC, la valorisation actuelle de Nike n'est pas si attractive, au regard de la croissance affichée et aux niveaux actuels se cours.

Thor Industries, l'un des géants américains des véhicules de loisirs, a annoncé pour le trimestre clos un bénéfice par action de 2,43$, alors que le consensus pour la période n'était que de 1,84$ par titre. Les revenus du groupe ont également dépassé les prévisions d'analystes.

Microsoft a conclu avec l'Allemand SAP un bel accord destiné à renforcer l'usage de leurs solutions et services 'cloud' (dans le nuage) respectifs.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2017

Manque de punch

Publié le 12/12/2017

Sycomore Asset Management, agissant pour le compte de fonds dont elle assure la gestion, a déclaré, à titre de régularisation, avoir franchi en...

Publié le 12/12/2017

La Commission européenne a autorisé sans conditions, en vertu du règlement de l'Union européenne sur les concentrations, le projet d'acquisition de certains actifs d'Air Berlin par easyJet. Elle a…

Publié le 12/12/2017

311 magasins dont 33 hypermarchés.

Publié le 12/12/2017

Le 12 décembre 2017   Offre publique d'achat visant les actions de la sociétéI.G.E.+X.A.O. Initiée par Schneider Electric Industries SAS filiale du groupeSchneider…

CONTENUS SPONSORISÉS