5 382.48 PTS
+0.56 %
5 374.00
+0.50 %
SBF 120 PTS
4 280.10
+0.45 %
DAX PTS
12 998.05
-0.13 %
Dowjones PTS
23 526.18
-0.27 %
6 386.12
+0.12 %
Nikkei PTS
22 523.15
+0.48 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Pré-ouverture Wall Street : stop ou encore ?

| Boursier | 180 | Aucun vote sur cette news

Légère baisse ce jeudi en pré-séance après les records d'hier...

Pré-ouverture Wall Street : stop ou encore ?
Credits Reuters

Wall Street, qui a fini sa course sur de nouveaux sommets historiques hier soir malgré des prises de bénéfices sur le dossier Apple, s'affiche en légère baisse ce jeudi en pré-séance. L'actualité microéconomique est assez réduite pour le moment, en attendant les résultats d'Oracle ce soir, après la clôture. Le pétrole, en net rebond hier, reste pour sa part à proximité de la barre des 50$ pour le baril WTI (49,8$ désormais). Sur le front économique US, les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage s'affichent en baisse surprise, tandis que l'indice des prix à la consommation progresse un peu plus que prévu...

Le Département US au Travail vient d'annoncer que les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage, sur un rythme ajusté des variations saisonnières, ont baissé de 14.000 la semaine passée, à 284.000. Le consensus tablait sur 302.000 inscriptions.

L'indice des prix américains à la consommation pour le mois d'août 2017 (CPI) est ressorti en augmentation de +0,4% en comparaison du mois antérieur, contre un consensus de +0,3%. Hors alimentaire et énergie, le CPI a augmenté de +0,2%, en ligne avec le consensus. Le CPI progresse de +1,9% en comparaison de l'an dernier (+1,7% hors alimentation et énergie).

La Banque d'Angleterre vient de maintenir le statu quo sur ses taux et sur son programme de rachat d'actifs, à l'issue de sa réunion du 13 septembre. Sur les huit votants, deux ont encore prôné une hausse de taux d'un quart de point, mais ils n'ont pas été suivis puisque les six autres ont voté pour le maintien à 0,25%. Les décisions sur les programmes de rachat ont été prises à l'unanimité.

VALEURS A SUIVRE

United Natural Foods, le spécialiste américain indépendant de la distribution de produits alimentaires, a publié ses résultats du quatrième trimestre fiscal. Les ventes sont en croissance de 5,7% à 2,34 Mds$. Les bénéfices s'affichent à 38,9 M$ (0,76$ par action), contre 34,7 M$ (0,69$ par action) un an plus tôt. Le bénéfice par action ajusté ressort à 0,72$, contre 0,70$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,69$, pour des revenus de 2,37 Mds$. Sur l'exercice 2018, le groupe vise des ventes comprises entre 9,63 et 9,81 Mds$ (contre 9,27 Mds$ en 2017), pour un bpa entre 2,67 et 2,77$ (contre 2,56$ en 2017).

Apple. La Bourse de New York ne semble pas impressionnée par les multiples annonces de la firme concernant ses nouveaux produits, dont trois iPhones. Mercredi soir à la clôture de Wall Street, l'action de la firme à la pomme a reculé de 0,75% (et a même chuté de 1,1% en séance). Le titre avait déjà cédé 0,4% mardi soir, après la conférence de rentrée d'Apple. Certains analystes évoquaient des prises de bénéfices assez logiques, après un parcours impressionnant cette année, l'action Apple ayant flambé de 37% depuis le 1er janvier. D'autres citaient une relative déception concernant notamment l'iPhone X (prononcer iPhone Ten ou Dix) qui coïncide avec le 10ème anniversaire de la création de l'iPhone.

Oracle publiera ce soir, après la clôture de Wall Street, les résultats de son premier trimestre fiscal 2018. Les analystes anticipent en moyenne un bénéfice par action de 0,60$, pour des revenus de 9 Mds$. Un an avant, sur la même période, l'éditeur de logiciels d'entreprises avait enregistré un bénéfice par action de 0,55$, et des revenus de 8,6 Mds$.

Facebook. L'optimisation fiscale pratiquée par les groupes américains Facebook et Google constitue un manque à gagner de taille pour l'Union européenne. Ces mesures ont entraîné une perte de 5,4 milliards d'euros en impôts entre 2013 et 2015, selon le rapport de l'eurodéputé socialiste Paul Tang, qui est favorable à une réforme pour contraindre les "GAFA", ces grands groupes internet, à payer davantage d'impôts. Le document, que dévoile l'agence de presse Reuters, sera publié aujourd'hui, avant la réunion de deux jours des ministres des Finances de l'UE à Tallinn où le sujet sera évoqué.

Tenet healthcare. D'après les informations de Reuters, le groupe hospitalier aurait mandaté des banques pour l'aider à explorer des options stratégiques, y compris une possible vente.

Pfizer. Le titre est bien orienté en pré-séance ce jeudi, soutenu par l'atteinte d'un objectif en essai clinique du Xtandi, un traitement du cancer de la prostate.

Boeing. L'avionneur américain a décidé de porter la production de son 787 à 14 appareils par mois en 2019, contre 12 actuellement. "C'est une étape importante pour nous et un autre signe de la vigueur du marché", a déclaré Dennis Muilenberg, le directeur général de Boeing, au cours d'une conférence Morgan Stanley. Ce projet d'accélérer la production du Dreamliner avait été auparavant suspendu le temps d'évaluer la demande pour les avions à fuselage large. Alors que les ventes de la plupart des gros porteurs ont chuté l'année dernière en raison des bas prix du pétrole et d'un afflux de modèles d'occasion peu coûteux, la demande pour le 787, le premier avion commercial fabriqué principalement à partir de fibres de carbone, est nettement repartie cette année. Boeing a ainsi enregistré 78 commandes nettes pour l'appareil en 2017, soit davantage qu'au cours des trois dernières années.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/11/2017

Atos a tenu le Conseil scientifique d''Atos Quantum', premier programme industriel d'informatique quantique en Europe...

Publié le 23/11/2017

Paris, 23 novembre 2017 - Atos, leader international de la transformation digitale, a tenu aujourd'hui le Conseil scientifique d' « Atos Quantum », le premier programme…

Publié le 23/11/2017

Bryan Garnier maintient son conseil 'neutre' et sa fair value de 21 euros sur Veoila après un roadshow au Luxembourg...

Publié le 23/11/2017

La visibilité se dégage

Publié le 23/11/2017

First Data, un leader mondial dans les services de commerce et de paiement électroniques, a annoncé avoir conclu un accord stratégique avec AccorHotels pour mettre en œuvre les paiements de tous…

CONTENUS SPONSORISÉS