5 393.84 PTS
-0.10 %
5 390.50
-0.17 %
SBF 120 PTS
4 296.01
-0.17 %
DAX PTS
13 141.59
-0.09 %
Dowjones PTS
24 329.16
+0.49 %
6 344.57
+0.00 %
Nikkei PTS
22 938.73
+0.56 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Pré-ouverture Wall Street : profite du calme des sommets...

| Boursier | 143 | Aucun vote sur cette news

Wall Street s'affiche proche de l'équilibre ce jeudi en pré-séance...

Pré-ouverture Wall Street : profite du calme des sommets...
Credits Reuters

Wall Street, qui a enregistré de nouveaux sommets hier soir (pour le Dow Jones et le S&500), après une réunion de la Fed sans grande surprise, s'affiche à l'équilibre ce jeudi en pré-séance.

Le statu quo de la Réserve fédérale sur ses taux était largement anticipé par les investisseurs. La Fed a par ailleurs annoncé qu'elle débuterait la normalisation de son bilan à partir du mois prochain et a, en outre, rehaussé sa prévision de croissance US pour 2017. La Banque centrale américaine a enfin laissé entendre qu'une nouvelle hausse des taux restait à l'agenda avant la fin de cette année...

Du côté des sociétés, l'actualité est assez réduite aujourd'hui. Les opérateurs surveilleront tout de même le dossier Apple au lendemain d'une séance mouvementée.

Sur le front macroéconomique américain ce jeudi, les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage affichent une baisse surprise, tandis que l'indice 'Philly Fed' ressort supérieur aux attentes. L'indice immobilier FHFA ainsi que l'indice des indicateurs avancés du Conference Board seront quant à eux dévoilés dans l'après-midi...

L'indice manufacturier régional de la Fed de Philadelphie est ressorti à 23,8 pour le mois de septembre 2017, contre un consensus de 18 et un niveau de 18,9 un mois avant.

Le Département US au Travail vient d'annoncer que les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage, sur un rythme ajusté des variations saisonnières, ont reculé de 23.000 la semaine passée, à 259.000. Le consensus tablait sur 303.000 nouvelles inscriptions sur la période.

La banque centrale américaine a laissé mercredi ses taux d'intérêts directeurs inchangés, dans la fourchette de 1% à 1,25%, une décision qui était attendue. Par ailleurs, elle a annoncé qu'elle entamerait dès octobre la réduction de son énorme bilan (4.500 Md$), et a aussi laissé entendre qu'une nouvelle hausse des taux restait à l'agenda avant la fin de cette année, alors que beaucoup d'investisseurs s'attendaient à une pause jusqu'en 2018. Par ailleurs, le produit intérieur brut (PIB) américain devrait progresser de 2,4% en 2017 en glissement annuel (+0,2 point par rapport aux prévisions de juin), selon les nouvelles projections du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC).

Standard & Poor's a abaissé jeudi 21 septembre au matin d'un cran, de "AA-" à "A+", la notation souveraine chinoise, qui bénéficie désormais d'une perspective d'évolution "stable". La note court terme passe de "A-1+" à "A-1". "L'abaissement reflète notre analyse selon laquelle une période prolongée de forte croissance du crédit a accru les risques économiques et financiers de la Chine", explique l'agence américaine, qui a bien noté les efforts entamés par les autorités pour réduire l'endettement des entreprises, ce qui devrait contribuer à stabiliser le risque financier à moyen terme. "Cependant, nous anticipons que la croissance du crédit au cours des deux ou trois prochaines années restera à des niveaux qui augmenteront graduellement le risque financier", poursuit S&P.

Les cours du baril de pétrole léger américain WTI sont remontés mercredi au-dessus du seuil psychologique des 50$, un niveau qu'ils n'avaient plus atteint en clôture depuis la fin juillet dernier. Les investisseurs espèrent que la réunion prévue vendredi à Vienne entre l'Opep et d'autres pays extérieurs au cartel permettra de prolonger leur accord de contrôle de la production, au-delà de son échéance de mars 2018, afin de rééquilibrer le marché qui souffre encore d'un excès d'offre.

VALEURS A SUIVRE

Alphabet. Google annonce un accord avec HTC selon lequel certains employés du taïwanais vont rejoindre la filiale d'Alphabet dans le cadre du développement des smartphones Pixel. HTC va en échange recevoir 1,1 Milliard de dollars en numéraire, tandis que Google acquerra une licence non-exclusive de la propriété intellectuelle d'HTC. L'accord témoigne, selon le groupe, de la relation stratégique à long terme entre HTC et Google pour le développement de smartphones haut de gamme. L'opération, si elle est validée par les autorités de la concurrence, devrait être finalisée au début de l'année prochaine.

Apple a été malmenée mercredi à Wall Street après des informations de presse faisant état de problèmes de connexion pour la nouvelle Apple Watch Series 3, qui doit être commercialisée dès ce vendredi. Le titre de la firme à la pomme a perdu plus de 2% en séance, avant de finir en recul de 1,7% à 156,07$ la clôture de Wall Street, affichant au passage la plus forte baisse de l'indice Dow Jones. Le titre gagne toutefois encore près de 35% depuis le début de l'année. Apple a précisé travailler à mettre au point un correctif logiciel, mais on ignore si celui-ci sera prêt à temps pour la livraison des premières montres, prévue vendredi.

Boeing. Japan Airlines (JAL) s'offre quatre 787-8 Dreamliners supplémentaires. Boeing, qui avait jusqu'ici attribué cette commande à un client anonyme, indique que le contrat est évalué à plus de 900 millions de dollars au prix catalogue. La compagnie nippone opère actuellement la deuxième flotte la plus importante de 787 dans le monde avec 34 appareils.

General Mills. D'après nos informations, le broker RBC Capital, au lendemain de la publication trimestrielle du groupe, maintient sa recommandation "performance de secteur" sur le titre à Wall Street, mais abaisse, de 62 à 58$, son objectif de cours.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2017

      Information mensuelle relative au nombre total d'actions et de droits de vote de Neopost SA   Etabli en application de l'article 223.11 du Règlement…

Publié le 11/12/2017

Le groupe prévoit 60 GW de capacités en 2035...

Publié le 11/12/2017

Le PDG et premier actionnaire de Canadian Solar, Shawn Qu, a l'intention de retirer la société spécialisée dans l'énergie solaire de la cote. Pour cela il propose 18,47 dollars par action soit…

Publié le 11/12/2017

Le bras de fer peut-il prendre fin entre les deux groupes ?

Publié le 11/12/2017

  Communiqué de presse 11 décembre 2017         Le groupe EDF se mobilise et lance le Plan Solaire pour développer 30 GW d'énergie solaire en…

CONTENUS SPONSORISÉS