En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 116.79 PTS
-0.55 %
5 099.50
-0.87 %
SBF 120 PTS
4 103.77
-0.48 %
DAX PTS
11 589.21
-1.07 %
Dowjones PTS
25 351.27
-1.38 %
7 109.93
-2.32 %
1.146
-0.37 %

Pré-ouverture Wall Street : pas de rebond avec la Chine et l'Europe

| Boursier | 142 | Aucun vote sur cette news

Wall Street s'affiche dans le rouge en pré-séance, en ce "Columbus day"...

Pré-ouverture Wall Street : pas de rebond avec la Chine et l'Europe
Credits Reuters

Séance relativement calme en perspective à Wall Street en ce "Columbus day" aux Etats-Unis, jour férié qui commémore la date d'arrivée de Christophe Colomb dans le Nouveau Monde en 1492. La cote américaine restera tout de même ouverte ce lundi...

Après deux séances consécutives de correction, Wall Street s'affiche une nouvelle fois dans le rouge en pré-séance actuellement, dans le sillage des places chinoises et européennes.

Du côté des sociétés, il faudra attendre la semaine prochaine pour suivre réellement le début de la saison des résultats outre-Atlantique, avec notamment les comptes des grands groupes bancaires.

Sur le front macro-économique, aucune statistique US ne sera publiée aujourd'hui...

Rappelons par ailleurs que le rendement du T-Bond à 10 ans a continué à flamber en fin de semaine dernière, atteignant 3,23%, son plus haut niveau depuis juin 2011. Le marché obligataire américain sera fermé ce lundi.

Enfin, en ce qui concerne le pétrole, les prix sont à la baisse, avec un baril WTI qui retombe sur les 73,4$.

En pleine guerre commerciale avec les Etats-Unis, la Chine, par l'intermédiaire de la banque centrale chinoise, a annoncé ce weekend une nouvelle réduction du taux des réserves obligatoires des banques afin de les encourager à accorder davantage de crédits et réduire les coûts de financement des entreprises. Les réserves obligatoires des banques, actuellement comprises en 15,5 et 13,5% selon la taille des établissements, seront abaissées de 1 point de pourcentage à la mi-octobre. Un mouvement interprété par les marchés comme une crainte d'un ralentissement de l'économie dans le contexte de pression commerciale montante, mettant en lumière une certaine nervosité des banquiers centraux chinois... C'est la quatrième fois cette année que la Chine procède à une telle mesure.

A la Bourse de Shanghai, l'indice composite a terminé en recul de 3,7% ce lundi après une semaine de fermeture pour cause de fête nationale chinoise...

Nouvelle victoire pour Donald Trump. Le juge Brett Kavanaugh, 53 ans, a prêté serment et a été intronisé samedi à la Cour suprême malgré des accusations d'inconduite sexuelle portées contre lui. Il a ainsi obtenu 50 voix en faveur de sa nomination, pour 48 "contre", lors du vote en séance plénière du Sénat. Donald Trump, qui avait réitéré ces dernières semaines son soutien à Kavanaugh malgré la polémique, en sort donc renforcé.

En Europe, l'Italie reste au coeur des préoccupations comme en témoigne la nouvelle progression du rendement à 10 ans italien (+5% actuellement, à 3,6), alors que la Commission européenne demeure critique sur le budget italien.

VALEURS A SUIVRE

Apple a déclaré au Congrès américain n'avoir décelé aucune trace du supposé piratage chinois révélé la semaine dernière par Bloomberg BusinessWeek. Le vice-président d'Apple pour la sécurité de l'information, George Stathakopoulos, a ainsi affirmé que le groupe n'avait observé aucun échange suspect. Apple n'a pas non plus d'éléments permettant d'affirmer qu'une quelconque attaque aurait permis un piratage de la 'supply chain'. Stathakopoulos a livré une lettre à ce sujet aux comités du Sénat et de la Chambre des représentants. Il y précise qu'Apple a enquêté à plusieurs reprises et n'a donc trouvé aucune preuve corroborant les éléments de l'investigation de Bloomberg BusinessWeek.

Apple, Amazon et une trentaine d'autres firmes technologiques américaines auraient pourtant été potentiellement espionnées par la Chine à l'aide de 'puces' retrouvées dans leur matériel, d'après Bloomberg BusinessWeek. Selon les éléments révélés jeudi par Bloomberg, des équipements de centres de données d'Amazon Web Services et d'Apple auraient pu ainsi subir ces dernières années la surveillance du gouvernement chinois, grâce à ces minuscules 'puces' qui auraient été insérées dans les équipements durant leur phase de production. Bloomberg affirme que les 'puces' en question auraient même fait l'objet d'une enquête 'top secrète' du gouvernement américain ayant débuté en 2015. L'objectif aurait été, pour la Chine, d'amasser des données de propriété intellectuelle et des secrets commerciaux des géants technologiques américains les plus enviés.

Walgreens Boots Alliance publiera ses résultats trimestriels (quatrième trimestre fiscal) jeudi 11 octobre. Les analystes anticipent en moyenne un bénéfice par action de 1,45$, pour des revenus de 33,8 Mds$. Un an avant, le groupe avait enregistré un bénéfice par action de 1,31$, pour des revenus de 30,15 Mds$. Lors de la publication des comptes du T3 fiscal, Walgreens Boots Alliance avait annoncé viser, sur l'exercice, un bpa compris entre 5,90 et 6,05$.

Tesla. David Einhorn, le Président de Greenlight Capital, qui s'était fait remarquer en alertant à propos de la sous-capitalisation de la banque d'affaires américaine Lehman Brothers avant qu'elle ne fasse faillite en septembre 2008 et accompagne l'une des plus graves crises financières de l'histoire, juge que Tesla affiche des similitudes avec l'ex-géant new-yorkais de l'investissement. Les commentaires d'Einhorn ont sans doute accentué la chute du titre du constructeur de véhicules électriques vendredi soir. Le gestionnaire de 'hedge-fund' juge qu'il existe plusieurs similarités entre les deux groupes. Dans une lettre adressée à ses clients, Einhorn analyse : "Lehman avait menacé les vendeurs à découvert, refusé de lever des capitaux (ils rachetaient même des actions), et le management suggérait publiquement qu'ils allaient sortir de la cote. Des mois plus tard, les actionnaires, créanciers, employés, et l'économie globale, avaient payé le prix fort, le comportement téméraire du management ayant mené le groupe à la faillite". Einhorn estime par ailleurs que l'effondrement de Lehman aurait pu être évité, si les autorités avaient sévi contre le groupe quelques années auparavant.

Delta Air Lines dévoilera ses comptes trimestriels jeudi 11 octobre. Les analystes anticipent en moyenne un bénéfice par action de 1,76$, pour des revenus de près de 12 Mds$. Un an avant, la compagnie aérienne américaine avait enregistré un bénéfice par action de 1,57$, pour des revenus de 11,06 Mds$. Lors de la publication des comptes du second trimestre, le groupe avait annoncé viser, sur 2018, un bénéfice par action compris entre 5,35 et 5,70$ (entre 1,65 et 1,85$ sur le troisième trimestre). Les revenus annuels sont quant à eux attendus en hausse de 7 à 8%.

Supervalu annoncera ses résultats trimestriels mercredi 10 octobre. Les analystes anticipent en moyenne un bénéfice par action de 0,37$, pour des revenus de 3,6 Mds$. Un an avant, la chaîne de supermarchés avait enregistré un bénéfice par action de 0,46$, pour des revenus de 3,8 Mds$. Pour mémoire, United Natural Foods a annoncé en juillet dernier un accord pour le rachat du groupe. Le prix de l'opération s'élève à 32,50$ par action en numéraire, soit un total d'environ 2,9 Milliards de dollars (dette comprise). L'opération devrait être finalisée au quatrième trimestre.

Fastenal publiera ses résultats trimestriels mercredi 10 octobre. Les analystes anticipent en moyenne un bénéfice par action de 0,67$, pour des revenus de 1,27 Md$. Un an avant, le spécialiste américain des fournitures industrielles avait enregistré un bénéfice par action de 0,50$, pour des revenus de 1,13 Md$.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2018

La nouvelle offre commune s'appuiera sur la plateforme Moovapps, adaptée aux spécificités métier de Fives dans le cadre du programme Your Platform de Visiativ....

Publié le 18/10/2018

Le montant de l'investissement total s'élève à 41 ME...

Publié le 18/10/2018

L'objet de cette joint-venture est de développer et commercialiser une plateforme phygitale communautaire...

Publié le 18/10/2018

                                                                   Communiqué de…

Publié le 18/10/2018

Des entrepreneurs investisseurs pour les entrepreneursUn club de Business Angels créé par des entrepreneurs et dirigeants d'entreprises,...