5 361.37 PTS
+0.16 %
5 361.50
+0.06 %
SBF 120 PTS
4 282.74
-0.04 %
DAX PTS
12 995.06
-0.07 %
Dowjones PTS
22 997.44
+0.18 %
6 122.61
+0.13 %
Nikkei PTS
21 336.12
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Pré-ouverture Wall Street : les tensions avec Pyongyang pèsent encore

| Boursier | 163 | Aucun vote sur cette news

Wall Street fléchit de nouveau, sans panique toutefois en pré-séance ce jeudi, avec l'affrontement verbal entre Washington et Pyongyang...

Pré-ouverture Wall Street : les tensions avec Pyongyang pèsent encore

Wall Street fléchit de nouveau, sans panique toutefois en pré-séance ce jeudi, avec l'affrontement verbal entre Washington et Pyongyang. Le S&P500 abandonne prudemment 0,4% avant bourse, alors que le Nasdaq cède 0,6%.

Avant-hier, Donald Trump avait fait son petit effet en promettant à la Corée du Nord "feu et fureur", si elle venait à menacer les USA. Pyongyang a répliqué - via l'agence centrale officielle KCNA - en évoquant la "perte de raison" de Trump, avec qui un dialogue "ne serait pas possible". "Seule la force fonctionne avec lui", aurait affirmé le général Kim Rak-gyom, selon des propos relayés par l'agence. La Corée du Nord entendrait même tirer quatre missiles vers l'île américaine de Guam (une base militaire US), dans l'Océan Pacifique, afin d'adresser un avertissement majeur aux États-Unis. L'armée devrait présenter ce mois son projet d'attaque à Kim Jong-un, selon les commentaires du général Rak-gyom...

L'indice des prix à la production aux États-Unis pour le mois de juillet 2017 est ressorti en recul de 0,1%, alors que le consensus était de +0,1% en comparaison du mois antérieur. Hors alimentaire et énergie cette fois, le 'PPI' a également affiché un déclin inattendu de 0,1%, contre un consensus de +0,2%. En glissement annuel, le PPI augmente de 1,9% (+1,8% hors alimentation et énergie).

Le Département US au Travail vient d'annoncer que les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage, sur un rythme ajusté des variations saisonnières, ont légèrement progressé de 3.000 la semaine passée à 244.000. Le consensus tablait sur 240.000.

La moyenne à quatre semaines atteint 241.000 pour la période terminant le 05 août. Un chiffre en repli de 1.000 sur une semaine.

Le taux de chômage indemnisé lors de la semaine close le 29 juillet atteint 1,4%, inchangé par rapport à la semaine précédente. Le nombre de chômeurs indemnisés sur la même période s'établit à 1,95 million, en repli de 16.000 par rapport à la semaine antérieure.

Enfin, la balance budgétaire du mois de juillet sera communiquée dans la soirée, à 20 heures (consensus -61 Mds$).

Parmi les publications financières trimestrielles du jour à Wall Street, Coca-Cola European Partners, Kohl's ou Macy's, annoncent avant bourse. Nvidia et Snap publient après la clôture.

LES VALEURS

Charter Communications. Le câblo-opérateur américain s'est adjugé 2,9% hier soir à Wall Street sur des rumeurs d'intérêt du groupe Altice. L'opération semble toutefois moyennement crédible si l'on observe que Charter pèse actuellement quatre fois plus qu'Altice en bourse. La consolidation sectorielle devrait toutefois se poursuivre quant à elle à coups de milliards.

Kohl's a dévoilé ses comptes du second trimestre. Les ventes baissent de 0,9% à 4,14 Mds$. Les ventes à magasins comparables reculent quant à elles de 0,4%. Les bénéfices s'élèvent à 208 M$, contre 140 M$ un an plus tôt. Le bénéfice par action est ainsi de 1,24$, contre 0,77$ il y a un an. En base ajustée, le bpa s'affiche aussi à 1,24$, contre 1,22$ un an avant. Les analystes anticipaient un bpa trimestriel de 1,19$, pour des revenus de 4,13 Mds$.

Ambac Financial a annoncé ses comptes du second trimestre. Les bénéfices sont de 7,1 M$, faisant ressortir un bénéfice par action de 0,16$, contre une perte de 125,4 M$ (2,77$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action s'élève à 1,54$, contre une perte par action de 2,01$ sur la même période de l'exercice précédent, et 0,92$ de consensus. Les revenus ressortent à 173 M$, contre 126 M$ un an plus tôt, et 127 M$ de consensus.

Eastman Kodak a présenté ses résultats du second trimestre. Les bénéfices sont de 4 M$, contre 8 M$ un an avant. Les revenus s'élèvent à 381 M$, contre 423 M$ un an plus tôt. Les ventes sont ainsi de 306 M$, contre 342 M$ il y a un an, tandis que les services ressortent à 75 M$, contre 81 M$ sur la même période de l'exercice précédent. Le résultat des opérations poursuivies est quant à lui de 7 M$, contre 9 M$ sur le second trimestre 2016.

Twenty-First Century Fox a publié ses résultats du quatrième trimestre fiscal. Les revenus s'élèvent à 6,75 Mds$, contre 6,65 Mds$ un an plus tôt. Les bénéfices s'élèvent à 476 M$ (0,26$ par action), contre 567 M$ (0,30$ par action) il y a un an. Le bpa ajusté ressort à 0,36$, contre 0,45$ un an avant. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,37$, pour des revenus de 6,77 Mds$.

Vantiv. Stifel Nicolaus a relevé son opinion de 'conserver' à 'achat' sur le dossier à Wall Street, confiant concernant l'impact de l'acquisition du Britannique Worldpay. Le broker porte son objectif de cours de 63$ à 85$ sur Vantiv.

Tesla. Le groupe d'Elon Musk devrait tester un camion électrique autonome, selon l'agence Reuters. L'objectif de Tesla serait de permettre à ces camions de voyager en convois. Ainsi, Tesla pourrait entrer en concurrence directe avec Waymo (Alphabet) ou Uber (qui a racheté Otto dans ce domaine).

Live Nation a dépassé les attentes de profit sur le trimestre clos, avec un bpa de 29 cents par titre. Le promoteur de concerts a également battu le consensus de revenus sur la période, avec des ventes de billets en forte croissance.

Canada Goose. La marque canadienne de vêtements d'extérieur et de luxe a affiché pour le trimestre clos une perte moins lourde qu'attendu, ainsi que des revenus supérieurs aux attentes de marché. Sur le 1er trimestre fiscal, le groupe a amélioré ses ventes de marchandises sur ses diverses plateformes.

Perrigo. Le groupe pharmaceutique a dégagé sur le troisième trimestre fiscal un bénéfice ajusté par action de 1,22$, ce qui dépasse largement le consensus, de plus de 10%. Les revenus ont dépassé également les attentes. Les prévisions annuelles de profits sont meilleures que prévu.

Jack In The Box. Le groupe a raté le consensus sur le trimestre écoulé, avec un bpa ajusté de 99 cents. La chaîne américaine de restauration a également manqué le consensus en termes de ventes. A comparable, les ventes des restaurants Jack In The Box sont toutefois en très légère croissance de 0,1% en glissement annuel, alors que les analystes tablaient sur un modeste repli.

Macy's a publié ses résultats du second trimestre. Les ventes s'élèvent à 5,55 Mds$, en baisse de 5,4% en glissement annuel. A magasins comparables, les ventes reculent de 2,8%. Les profits grimpent à 116 M$, contre 11 M$ un an plus tôt. Le bpa ajusté ressort à 0,48$, contre 0,54$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,46$, pour des revenus de 5,52 Mds$. Le groupe réaffirme ses objectifs 2017, tablant sur des ventes en recul de 3,2 à 4,3% (-2,2 à -3,3% à comparable), pour un bpa logé entre 2,90 et 3,15$.

Dillard's a dévoilé ses comptes du second trimestre. La perte ressort à 17,1 M$ (0,58$ par action), contre un bénéfice de 12,1 M$ (0,35$ par action) un an avant. Les ventes s'élèvent à 1,43 Md$, contre 1,45 Md$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,18$, pour des ventes de 1,44 Md$. Les ventes à magasins comparables reculent de 1%.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 10/08/2017

Wall Street fléchit de nouveau ce jeudi, avec l'affrontement verbal entre Washington et Pyongyang...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/10/2017

South Park : l'Annale du Destin est disponible au prix public conseillé de 59,99 euros...

Publié le 17/10/2017

La cotation de Les Toques Blanches du Monde sur le marché Euronext Access va reprendre...

Publié le 17/10/2017

Areas proposera 2 nouveaux concepts de restauration : 42 RAW et le Bar Jacobsen...

Publié le 17/10/2017

ESI Group obtient ce prix pour la 2e année consécutive...

Publié le 17/10/2017

Le Gaïa Index permet de déterminer l'engagement des valeurs moyennes françaises dans les critères extra financiers...

CONTENUS SPONSORISÉS