En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 090.15 PTS
-0.11 %
5 085.00
-0.19 %
SBF 120 PTS
4 067.46
-0.25 %
DAX PTS
11 558.17
+0.30 %
Dowjones PTS
25 339.99
+1.15 %
7 157.21
+0.00 %
1.159
+0.24 %

Pré-ouverture Wall Street : la correction se poursuit

| Boursier | 367 | Aucun vote sur cette news

Wall Street consolide encore lourdement en pré-séance ce mercredi, toujours plombé par les difficultés du projet de réforme fiscale outre-Atlantique...

Pré-ouverture Wall Street : la correction se poursuit
Credits Reuters

Wall Street consolide encore lourdement en pré-séance ce mercredi, toujours plombé par les difficultés du projet de réforme fiscale outre-Atlantique. Le S&P500 régresse de 0,4% avant bourse, alors que le Nasdaq cède 0,3%. Sur le Nymex américain, le baril de brut se tasse de 1,1% désormais à 55$ (contrat de décembre).

Les ventes de détail aux USA pour le mois d'octobre 2017 sont ressorties en augmentation de 0,2% en comparaison du mois antérieur, contre +0,1% de consensus et +1,9% pour la lecture révisée du mois antérieur. Hors automobile, les ventes ont progressé de 0,1%, contre +0,2% de consensus et +1,2% au mois de septembre. Hors automobile et essence, enfin, les ventes de détail s'établissent en hausse de 0,3%, alors que le consensus était de +0,4%.

Conformément au consensus de place, l'indice des prix à la consommation aux États-Unis pour le mois d'octobre 2017 a augmenté de 0,1% en comparaison du mois antérieur. L'indice CPI hors alimentaire et énergie est en hausse de 0,2% par rapport au mois précédent, ce qui ressort ici encore en ligne avec les attentes.

L'indice manufacturier régional dit 'Empire State' de la Fed de New York est ressorti à 19,4 pour le mois de novembre 2017, contre 26 de consensus de place et 30,2 un mois auparavant. Ainsi, cet indicateur traduit un fort ralentissement de l'expansion de l'industrie manufacturière dans la région considérée.

L'indice des anticipations d'inflation de la Fed d'Atlanta pour le mois de novembre sera publié à 16 heures (précédent : +1,8%).

Les stocks et ventes des entreprises pour le mois de septembre seront annoncés à la même heure (consensus +0,1% en comparaison du mois antérieur pour les stocks).

Enfin, le rapport hebdomadaire du Département américain à l'énergie concernant les stocks pétroliers domestiques, pour la semaine close au 10 novembre, sera publié à 16h30 (consensus -2,1 millions de barils pour les stocks de brut hors réserve stratégique).

Target a publié ses comptes trimestriels avant bourse à Wall Street ce jour. Cisco Systems et L Brands annonceront après la clôture ce soir.

LES VALEURS

Target a dévoilé ses comptes du troisième trimestre. Les bénéfices sont de 480 M$ (0,88$ par action), contre 608 M$ (1,06$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 0,91$. Les revenus progressent de 1,4% à 16,67 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,86$, pour des revenus de 16,6 Mds$. A magasins comparables, les ventes sont en croissance de 0,9%, contre 0,4% de consensus.

Sur le quatrième trimestre, le groupe vise un bpa entre 1,05 et 1,25$ (contre une consensus proche de 1,27$), pour une croissance des ventes comparables entre 0 et +2%. Sur l'exercice, le bpa est désormais attendu entre 4,40 et 4,60$, contre une précédente fourchette de 4,34/4,54$.

IBM devrait subir des prises de profits à Wall Street ce jour. La firme Berkshire Hathaway du légendaire Warren Buffett vient de réduire sa participation d'un tiers au capital du géant des services technologiques. Généralement, les investisseurs ont tendance à suivre le mouvement lors des déclarations de Berkshire.

Snap, la maison-mère de Snapchat, pourrait également décliner aujourd'hui en bourse, le Soros Fund et T. Rowe Price ayant réduit leurs participations.

Apple. George Soros s'est également 'délesté' sur le dossier Apple, mais a renforcé ses participations sur les valeurs Amazon ou Microsoft. Ces éléments ressortent des déclarations de la firme de Soros à la Securities & Exchange Commission, gendarme boursier US, au titre du trimestre écoulé. On y constate également que Soros Fund Management a vendu des titres Facebook ou Twitter sur la période.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/10/2018

Lundi 15 octobre 2018Aucune publication d'entreprise n'est attendue.Mardi 16 octobre 2018HAULOTTELe spécialiste des matériels d'élévation de personnes et de charges publiera (après Bourse) son…

Publié le 15/10/2018

Lundi 15 octobre14h30 aux Etats-UnisIndice manufacturier "Empire State" d'octobreVentes au détail de septembre16h00 aux Etats-UnisStocks des entreprises d'aoûtMardi 16 octobre11h00 en…

Publié le 15/10/2018

Total vient d'inaugurer sa nouvelle usine de dernière génération pour la production de lubrifiants, localisée dans la Région de Kaluga en Russie...

Publié le 15/10/2018

D'un point de vue graphique, le titre rebondit sur le support majeur des 30.94 euros, soit la borne haute du trou de cotation haussier du 13 septembre. En outre, les cours ont également dépassé une…

Publié le 15/10/2018

En hausse de 0,8% à 11,78 euros, Engie signe l'une rares progressions du CAC 40 soutenu par Bernstein. Le broker a initié le suivi du titre à Surperformance. L'énergéticien pourrait également…