5 265.53 PTS
-0.46 %
5 264.0
-0.44 %
SBF 120 PTS
4 222.75
-0.39 %
DAX PTS
12 382.11
-0.85 %
Dowjones PTS
24 964.75
-1.01 %
6 779.69
+0.00 %
Nikkei PTS
21 970.81
+0.21 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Pré-ouverture Wall Street : grand rendez-vous entre Teton Range et Gros Ventre

| Boursier | 205 | Aucun vote sur cette news

A trois jours désormais du symposium de Jackson Hole - entre la cordillère de Teton Range et celle de Gros Ventre dans le Wyoming -, qui réunit les...

Pré-ouverture Wall Street : grand rendez-vous entre Teton Range et Gros Ventre
Credits Reuters

A trois jours désormais du symposium de Jackson Hole - entre la cordillère de Teton Range et celle de Gros Ventre dans le Wyoming -, qui réunit les grands argentiers mondiaux, les opérateurs devraient rester prudents outre-Atlantique.

Pour l'heure, le S&P500 est attendu en retrait de 0,06%, alors que le Nasdaq pointe en repli de 0,02%. Sur le Nymex, le baril de brut (contrat d'octobre) fléchit de 0,3% à 48,5$.

L'indice d'activité nationale de la Fed de Chicago passe dans le rouge en juillet 2017, à -0,01 contre un consensus de place de 0,22. L'indicateur du mois de juin a par ailleurs été révisé à 0,16, contre 0,13 précédemment. Rappelons qu'un niveau négatif de l'indice traduit une croissance inférieure à la normale.

Il n'y aura pas de publications trimestrielles marquantes aux États-Unis ce jour. Notons tout de même qu'AngloGold annonce avant bourse, alors que BHP Billiton publie après la clôture de Wall Street. Le groupe minier sud-africain et le géant australo-britannique sont cotés à Wall Street.

LES VALEURS

Nike. Jefferies a dégradé la valeur d''achat' à 'conserver' à Wall Street, réduisant par ailleurs son objectif de cours de 75$ à 60$. Le titre avait déjà souffert en fin de semaine dernière, dans le sillage du dossier Foot Locker. Jefferies pense que Nike devra faire face à une pression accrue sur ses marges et sa croissance, ce qui remettrait en question sa prime de valorisation.

Sempra Energy a annoncé un accord pour l'acquisition de la firme Oncor, dans le cadre d'une opération de 9,45 Mds$ en numéraire. Sempra prendra 60% au capital d'Energy Future Holdings, la maison-mère d'Oncor. Rappelons que la firme de Warren Buffett, Berkshire Hathaway, avait proposé 9 Mds$ pour prendre le contrôle d'Oncor.

Starbucks pourrait profiter d'un avis favorable publié dans le 'Barron's', selon lequel le dossier afficherait sa valorisation la plus basse depuis des années. Un potentiel de 20% sur 12 mois est évoqué pour le titre.

Fiat Chrysler a démenti avoir été approché par le Chinois Great Wall Motor en vue d'une éventuelle acquisition de Jeep ou de tout autre sujet relatif à son activité. FCA se dit pleinement engagé dans son plan 2014-2018, ayant atteint chacun des objectifs à ce jour, à six trimestres de la finalisation.

ADP. Le conseil d'administration du fournisseur de solutions d'externalisation professionnelle a voté unanimement contre la nomination des trois candidats de la firme Pershing Square au 'board'. ADP estime qu'aucun de ces candidats n'apporte de compétence ou d'expérience utile au conseil. Pershing, firme de l'investisseur activiste Bill Ackman, détient 8,3% d'ADP et veut notamment faire remplacer son directeur général...

Herbalife a discuté avec un investisseur de son possible rachat. Le distributeur de produits de santé annonce par ailleurs avoir débuté une enchère modifiée 'à la hollandaise' pour racheter jusqu'à 600 M$ de ses propres titres en cash. Herbalife précise que les discussions récentes avec un investisseur, concernant une opération de sortie de la cote, se sont terminées le 16 août. Les actionnaires qui apporteront à l'offre partielle recevront entre 60 et 68$ par titre, ainsi qu'un éventuel paiement additionnel en cas de sortie de la cote. Carl Icahn, a accepté de ne pas augmenter sa participation au capital au-delà de 50%, à moins qu'il n'accepte de racheter la totalité des parts.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2018

L'AMF répond favorablement à la demande de Premier Investissement

Publié le 21/02/2018

Les principales hausses du jour sont en effet liées à des publications, en particulier Eramet, M6, Nexity et Accorhotel

Publié le 21/02/2018

Lloyds Banking (+1,92% à 69,15 pence) affiche l’une des plus fortes hausses de l’indice FTSE 100, le plan stratégique faisant passer à l’arrière-plan des résultats inférieurs aux attentes.…

Publié le 21/02/2018

Le groupe a élargi sa palette par des acquisitions...

Publié le 21/02/2018

Plus forte baisse de l’indice CAC 40, Atos perd 3,53% à 117,45 euros en raison d’une croissance organique et de perspectives 2018 décevantes. L’année dernière, la SSII a enregistré une…

CONTENUS SPONSORISÉS