5 399.45 PTS
-0.51 %
5 399.0
-0.53 %
SBF 120 PTS
4 304.48
-0.47 %
DAX PTS
13 125.64
-0.44 %
Dowjones PTS
24 643.96
+0.57 %
6 403.71
+0.31 %
Nikkei PTS
22 758.07
-0.47 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Pré-ouverture Wall Street : en retrait avec la géopolitique

| Boursier | 225 | Aucun vote sur cette news

Wall Street fléchit en pré-séance ce lundi, avec l'incertitude géopolitique...

Pré-ouverture Wall Street : en retrait avec la géopolitique
Credits Reuters

Wall Street fléchit en pré-séance ce lundi, avec l'incertitude géopolitique. Le S&P500 recule de 0,1%, alors que le Nasdaq perd 0,4% avant bourse. Sur le Nymex, le baril de brut (contrat de novembre) progresse de 1,1% à 51,2$.

Dans l'actualité économique américaine ce lundi, l'indice d'activité nationale de la Fed de Chicago pour le mois d'août 2017 est ressorti négatif à -0,31 (consensus +0,11). L'indice ressort au plus bas niveau depuis août 2016. La moyenne à trois mois s'établit à -0,04, second score négatif de l'année. Rappelons qu'une lecture négative de cet indicateur signale une croissance économique inférieure à la normale...

L'indice d'activité manufacturière régionale de la Fed de Dallas pour le mois de septembre 2017 sera pour sa part dévoilé à 16h30 (consensus +12 pour l'indice d'activité générale).

William Dudley, président de la Fed de New York, Charles Evans, dirigeant de la Fed de Chicago, et Neel Kashkari, patron de la Fed de Minneapolis, interviennent par ailleurs durant la journée.

Red Hat et Versar publient leurs derniers résultats financiers trimestriels après bourse à Wall Street ce jour. Cintas, Darden Restaurants, Micron ou Nike, annonceront demain...

LES VALEURS

Colgate-Palmolive. Morgan Stanley a revu sa recommandation de 'pondération en ligne' à 'surpondérer' sur la valeur du géant des produits de consommation. L'objectif de cours est par ailleurs révisé en hausse à 84$, contre 75$ auparavant. D'après le courtier, la valorisation actuelle fournit une belle opportunité.

General Motors. Deutsche Bank a relevé son conseil sur le dossier du constructeur automobile de Detroit de 'conserver' à 'achat'. D'après le broker, GM devrait bénéficier d'un déploiement bien plus rapide que prévu des véhicules autonomes. En outre, DB explique que la valorisation des activités de mobilité de General Motors est 'trop importante pour être ignorée'.

AIG restera sous supervision fédérale, selon le 'Wall Street Journal', qui explique que l'assureur portera toujours le label d'entreprise "d'importance systémique". Une réunion a eu lieu à ce sujet entre responsables américains, afin d'étudier l'avenir de l'ex-colosse des assurances. En outre, AIG a annoncé des changements organisationnels. Le groupe se concentrera en particulier sur les segments General Insurance et Life & Retirement.

Transocean. UBS a revu son conseil de 'neutre' à 'achat' sur le dossier. Le courtier espère une amélioration à moyen terme pour ce fournisseur de services pétroliers.

Facebook. Le leader californien des réseaux sociaux a abandonné ses plans visant à la création d'une catégorie supplémentaire d'actions. L'initiative aurait permis à Mark Zuckerberg, fondateur et dirigeant de Facebook, de conserver le contrôle du groupe grâce aux droits de vote, tout en finançant ses efforts philanthropiques. Zuckerberg constate que le titre Facebook a suffisamment progressé depuis les plans initiaux.

Procter & Gamble. Trian Fund Management maintient la pression sur Procter. Le fonds activiste a adressé une lettre aux actionnaires de P&G, leur demandant d'élire Nelson Peltz au conseil d'administration.

General Electric a cédé ses activités Industrial Solutions au Suisse ABB pour 2,6 Mds$. ABB prévoit de réaliser 200 M$ de synergies annuelles et s'attend à un effet relutif sur son bénéfice par action dès la première année entière de consolidation. En parallèle, les deux entreprises ont signé un accord de long terme pour sécuriser l'approvisionnement de GE en produits d'électrification. La transaction devrait être finalisée au cours du premier semestre 2018.

Genuine Parts, concepteur d'équipements automobiles, se porte acquéreur d'Alliance Automotive Group, second distributeur sectoriel en Europe. Genuine va racheter Alliance auprès de fonds de private equity gérés par Blackstone et des fondateurs de la firme. L'opération atteint 2 Mds$, dette comprise.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2017

En attendant la Fed et la BCE...

Publié le 13/12/2017

  COMMUNIQUE DE PRESSE   Tremblay-en-France, le 13 décembre 2017     Aéroports de Paris SA Mise à disposition du prospectus de l'émission obligataire du 13 décembre…

Publié le 13/12/2017

Ce contrat concerne 125 abris voyageurs

Publié le 13/12/2017

Le chiffre d'affaires de Zodiac Aerospace est ressorti en recul de 6,9% en organique au cours du premier trimestre de l'exercice 2017/2018 (septembre...

CONTENUS SPONSORISÉS