5 453.58 PTS
-
5 420.50
+1.04 %
SBF 120 PTS
4 351.13
-
DAX PTS
12 500.47
+0.63 %
Dowjones PTS
24 322.34
+0.99 %
6 649.65
+2.08 %
Nikkei PTS
22 359.35
+0.18 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Pré-ouverture Wall Street : en progression malgré la Corée du Nord

| Boursier | 444 | Aucun vote sur cette news

Après les records de la veille et une clôture historique de l'indice Nasdaq sur la barre des 7.000

Pré-ouverture Wall Street : en progression malgré la Corée du Nord
Credits Reuters

Après les records de la veille et une clôture historique de l'indice Nasdaq sur la barre des 7.000 points, la cote américaine s'affiche encore légèrement dans le vert avant bourse ce jour. Le DJIA et le Nasdaq sont attendus en progression de 0,2%.

Dans l'actualité économique américaine ce mercredi, les opérateurs suivront à 16 heures l'indice ISM manufacturier du mois de décembre (consensus 58), ainsi que les dépenses de construction pour le mois de novembre (+0,6% en comparaison du mois antérieur).

Les Minutes de la dernière réunion monétaire de la Fed, quant à elles, seront dévoilées à 20 heures ce soir. Rappelons qu'à l'issue de cette réunion monétaire de décembre, la Banque centrale américaine avait relevé le taux des fonds fédéraux d'un quart de point et ajusté par ailleurs en hausse ses estimations économiques. Selon l'outil FedWatch du CME Group, les probabilités d'une nouvelle hausse des taux en mars sont de plus de 56%.

Wall Street ne semble par ailleurs toujours pas réagir aux échanges musclés entre Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un. Intervenant sur le réseau social Twitter, Trump a expliqué avoir lui aussi un bouton nucléaire, "bien plus gros et plus puissant" que celui de Kim Jong-un. "Et mon bouton fonctionne !", a insisté le président américain.

Ce tweet répondait aux menaces de Jong-un, qui avait précédemment affirmé qu'il utiliserait si nécessaire le 'bouton nucléaire'. Le dirigeant nord-coréen assure que ce bouton est 'en permanence sur son bureau'.

Dans le même temps, Kim Jong-un a toutefois laissé entendre qu'il pourrait discuter avec la Corée du Sud, évoquant la participation éventuelle du pays aux Jeux Olympiques d'hiver du Sud.

LES VALEURS

Dominion Energy vient d'annoncer son intention de racheter Scana pour un montant de 14,6 milliards de dollars en tenant compte de la dette. Les actionnaires de Scana recevront 0,669 titre Dominion par action, ce qui représente 55,35$ par titre sur la base des derniers cours, ou encore une prime de 42%.

MoneyGram corrige avant bourse à Wall Street ce jour. Les États-Unis entendent en effet bloquer la cession du groupe au Chinois Ant Financial. Un panel gouvernemental américain évoque des questions de sécurité nationale, justifiant cette décision. Il s'agit d'un coup dur pour Jack Ma, le patron d'Alibaba, qui détient Ant avec certains autres dirigeants du géant chinois du e-commerce. L'opération potentielle était chiffrée à 1,2 Md$.

Amazon a annoncé hier soir avoir livré plus de 5 milliards d'articles dans le monde, via son service sur abonnement 'Prime', durant l'année 2017. En outre, le groupe dit avoir enregistré une forte hausse des abonnements. Amazon Prime poursuit également son développement international. Le service est désormais disponible dans 16 pays.

IBM bénéficie d'une recommandation de RBC Capital Markets, qui vient de relever sa notation à 'surperformance' et son objectif à 180$. Le broker évoque en particulier les moteurs cycliques.

Oracle. Morgan Stanley a rehaussé son conseil de 'pondération en ligne' à 'surpondérer' sur la valeur à Wall Street. Morgan juge le dossier sous-évalué, après les relatives déceptions concernant les résultats du groupe dans le 'cloud' durant les derniers trimestres.

American Express. Deutsche Bank a initié son suivi de la valeur à l'achat, relevant notamment les bénéfices de la réforme fiscale américaine. Le courtier a également émis un conseil acheteur sur Discover Financial Services.

American Airlines et Southwest Airlines ont annoncé leur intention de donner aux employés un bonus de 1.000$, du fait de la nouvelle législation fiscale américaine promulguée en toute fin d'année dernière par Trump. Southwest va également renforcer ses investissements.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/04/2018

Selon 'Challenges' et plusieurs autres journaux, François Pérol a annoncé sa démission au conseil de surveillance de BPCE. Il présidait le groupe bancaire depuis 2009, das le sillage de la crise…

Publié le 26/04/2018

Retour d'Assemblée générale...

Publié le 26/04/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 26/04/2018

Suite à l'augmentation de capital réservée...

Publié le 26/04/2018

Retour d'Assemblée générale...