5 379.54 PTS
-
5 384.00
+0.19 %
SBF 120 PTS
4 281.93
-
DAX PTS
13 008.55
-
Dowjones PTS
23 526.18
-0.27 %
6 386.12
+0.00 %
Nikkei PTS
22 550.85
+0.12 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Pré-ouverture Wall Street : en progression, après de solides 'stats'

| Boursier | 926 | Aucun vote sur cette news

Wall Street progresse avant bourse ce mardi, après de bons chiffres de la consommation américaine et un excellent indice manufacturier...

Pré-ouverture Wall Street : en progression, après de solides 'stats'
Credits Reuters

Wall Street progresse avant bourse ce mardi, après de bons chiffres de la consommation américaine et un excellent indice manufacturier. Le S&P500 est attendu en hausse de 0,2%. Le Nasdaq affiche un gain comparable en pré-séance. Les opérateurs semblent donc mettre de côté leurs récentes craintes géopolitiques liées aux tensions entre États-Unis et Corée du Nord.

Consommation robuste

D'après le rapport du jour, les ventes de détail aux États-Unis pour le mois de juillet 2017 ont augmenté de 0,6% en comparaison du mois antérieur, contre +0,3% de consensus et +0,3% pour la révision du mois de juin 2017. Hors automobile cette fois, les ventes de détail du mois de juillet sont ressorties en expansion de 0,5%, contre 0,3% de consensus. Enfin, hors automobile et essence, les ventes ont progressé de 0,5%, contre +0,4% de consensus.

Rebond de l'indice 'Empire State'

L'indice manufacturier 'Empire State' de la Fed de New York a bondi de 15 points en août, pour atteindre un sommet de près de 3 ans, à 25,2. Le consensus tablait sur une stabilité de l'indice à 9,8 pts.

L'indice des prix américains à l'import pour le mois de juillet 2017 est ressorti en augmentation de 0,1% en comparaison du mois précédent, en ligne avec le consensus de place, tandis que l'indicateur des prix à l'export a progressé de 0,4% (consensus +0,2%). En glissement annuel, les prix à l'import s'affichent en hausse de 1,5% (+0,8% pour l'export).

Les stocks et ventes des entreprises pour le mois de juin 2017 seront connus à 16 heures (consensus +0,4% en comparaison du mois antérieur pour les stocks).

Enfin, l'indice du marché immobilier américain mesuré par la National Association of Home Builders pour le mois d'août sera annoncé à 16 heures (consensus de 65).

Encore une hausse des taux cette année ?

Hier, les investisseurs ont été attentifs aux commentaires monétaires de William Dudley, président de la Fed de New York. Dudley anticipe une nouvelle hausse des taux de la Fed cette année - qui serait donc la troisième pour 2017 -, à condition que l'économie américaine se tienne bien. En outre, ce membre influent de la Banque centrale US pense que la Fed ne va pas tarder à se débarrasser de certains actifs obligataires.

LES VALEURS

Home Depot, le géant américain de la distribution de produits d'ameublement, a délivré ce jour de solides trimestriels assortis d'une 'guidance' rehaussée. Pour le second trimestre clos fin juillet 2017, le bénéfice net a atteint 2,67 Mds$ et 2,25$ par titre, contre 2,44 Mds$ un an auparavant. Les revenus ont augmenté de 6,2% à 28,1 Mds$, au plus haut historique. Le consensus était logé à 2,22$ de bpa pour 27,8 Mds$ de facturations.

Pour l'exercice en cours, Home Depot table désormais sur une croissance des ventes de 5,3% (+5,5% à comparable) et un bénéfice par action de 7,29$. Le groupe envisageait auparavant une progression des revenus de 4,6% et un bpa de 7,15$ par action.

Coach trébuche avant bourse à Wall Street. Le groupe a publié pour son quatrième trimestre fiscal un bénéfice net de 152 M$ soit 53 cents par titre, contre 81 M$ et 29 cents par action un an avant. Hors éléments, le spécialiste américain de la maroquinerie de luxe a dégagé un bpa trimestriel de 50 cents, alors que le consensus était de 49 cents. Les revenus ont par contre déçu, à 1,13 Md$ contre 1,15 Md$ un an avant. Le consensus était de 1,15 Md$ sur la période.

Pour l'exercice fiscal 2018 juste entamé, le groupe envisage des revenus (Kate Spade inclus) allant de 5,8 à 5,9 Mds$, pour un bpa en croissance de 10-12% (2,35 à 2,40$). Le consensus est actuellement de 2,40$ de bpa pour 2018.

TJX, le détaillant américain aux chaînes T.J. Maxx et Marshalls, a affiché des revenus supérieurs aux attentes pour le trimestre clos. A comparable, la croissance de l'activité a atteint 3% sur le second trimestre, clos fin juillet 2017. Le bénéfice net trimestriel a totalisé 553 M$, 85 cents par titre, contre 562 M$ un an auparavant. Les revenus consolidés se sont améliorés de 6% en glissement annuel pour atteindre 8,4 Mds$, contre 8,3 Mds$ de consensus.

Synchrony Financial. L'effet Warren Buffett devrait doper la valeur ce jour. La firme de l'investisseur milliardaire, Berkshire Hathaway, a en effet fait état de l'acquisition de 17,5 millions de titres de cet émetteur de cartes de crédit. Notons par contre que Berkshire a réduit sa participation au capital de General Electric, ancienne maison-mère de Synchrony, selon les déclarations de la firme de Buffett à la SEC (autorité américaine de marché).

GoPro. Goldman Sachs vient de revoir son conseil de 'vendre' à 'neutre' sur la valeur à Wall Street. Le broker porte son objectif de cours à 10$, contre 6,75$. Goldman évoque notamment la sortie prochaine de la nouvelle caméra Hero 6 de GoPro.

Intel. Le directeur général du géant des processeurs, Brian Krzanich, a démissionné du 'manufacturing council' de Donald Trump, après les événements de Charlottesville et la réaction controversée du président. Kevin Plank, patron d'Under Armour, a lui aussi démissionné du conseil. Kenneth Frazier, le CEO de Merck, avait déjà quitté ses fonctions de conseiller économique.

Snap. la firme Cantor Fitzgerald a relevé son conseil de 'neutre' à 'surpondérer' sur la valeur de la maison-mère de Snapchat, qui avait lourdement corrigé suite aux derniers résultats financiers (marqués par des pertes accrues). Cantor Fitzgerald estime que l'impact de l'expiration récente de la période de 'lockup' et les risques pesant sur les perspectives sont désormais "dans les cours".

Dick's Sporting Goods, le détaillant américain en équipements de sport, a annoncé pour le trimestre clos un bénéfice ajusté par action de 96 cents, inférieur au consensus des analystes de la place. Les revenus sont également ressortis inférieurs aux attentes, tout comme les prévisions financières annuelles.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/11/2017

Laurent-Perrier a vu son bénéfice net part du groupe chuter de 23,9% au premier semestre, clos fin septembre, pour atteindre 7,9 millions d'euros. Il est fortement impacté par une charge…

Publié le 24/11/2017

Paragon ID (ASK), spécialiste de identification dédié aux marchés de l'e.ID, du Transport & Smart Cities, a enregistré un chiffre d'affaires consolidé de 27,4 millions d'euros au premier…

Publié le 24/11/2017

Paref fait part de la nomination de Julien Renaud-Perret en qualité de Directeur du Développement et d'Antoine Onfray en qualité de Directeur...

Publié le 24/11/2017

Ask (Paragon ID) annonce, au titre de son premier trimestre 2017-2018, un chiffre d'affaires consolidé de 27,4 ME, en progression de +145%...

Publié le 24/11/2017

Figeac Aéro a enregistré un chiffre d'affaires de 169,5 millions d'euros au premier semestre, clos fin septembre, de son exercice 2017/2018. Sa croissance est ressortie à 15,9% avec une évolution…

CONTENUS SPONSORISÉS