En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 126.82 PTS
-0.89 %
5 127.00
-0.86 %
SBF 120 PTS
4 110.48
-0.74 %
DAX PTS
11 694.30
-0.70 %
Dowjones PTS
25 570.76
-0.88 %
7 236.94
-0.54 %
1.154
-0.30 %

Pré-ouverture Wall Street : au sommet, avec les 'fusacqs' et la réforme fiscale

| Boursier | 399 | Aucun vote sur cette news

Wall Street est attendu encore en assez forte progression avant bourse ce lundi...

Pré-ouverture Wall Street : au sommet, avec les 'fusacqs' et la réforme fiscale
Credits Reuters

Wall Street est attendu encore en assez forte progression avant bourse ce lundi. Le DJIA et le S&P500 s'adjugent 0,4% en pré-séance, tandis que le Nasdaq gagne 0,5%. La cote américaine devrait donc débuter la journée sur de nouveaux records...

L'optimisme domine donc, les opérateurs misant avec quasi-certitude sur la promulgation de la législation de réforme fiscale, qui devrait très certainement intervenir dans les jours prochain, et en toute logique avant la fin de l'année. En particulier, le taux d'imposition sur les bénéfices des entreprises passerait à 21%, les Américains les plus riches profitant aussi d'un taux amélioré.

Évidemment, Wall Street "achetant" la nouvelle depuis des mois, il se peut que cet effet de relance fiscale se tasse quelque peu durant la semaine...

La cote américaine est par ailleurs stimulée, une fois de plus, ce jour, par l'actualité des fusions et acquisitions (offre du groupe Hershey sur Amplify Snack, OPA de Campbell sur Synder's-Lance, offre de Penn National sur Pinnacle Entertainment, petite acquisition d'Oracle...).

L'indice du marché immobilier américain pour le mois de décembre, mesuré par la National Association of Home Builders, sera communiqué à 16 heures (consensus 70).

LES VALEURS

Twitter s'est accordé 5,4% vendredi soir, profitant des spéculations après une rencontre de son patron et du dirigeant de Goldman Sachs. Lloyd Blankfein, CEO de Goldman, a mesuré sa puissance boursière la semaine dernière en publiant sur le réseau social Twitter une photo de lui et de Jack Dorsey. Il n'en a pas fallu plus pour alimenter les rumeurs d'OPA sur le groupe Twitter...

Ce lundi, c'est JP Morgan qui fait s'envoler l'oiseau bleu de 5% avant bourse. Les analystes du broker viennent de revoir leur recommandation de 'neutre' à 'achat' sur la valeur. L'équipe de Doug Anmuth salue les améliorations 'produit' actuellement en cours chez Twitter. En particulier, JP Morgan évoque l'accent mis sur la vidéo 'live', ainsi que le perfectionnement de l'interface utilisateur. Pour le courtier, la plateforme Twitter repose plus sur l'information en temps réel que sur l'aspect purement social. JP Morgan se montre également confiant concernant la trajectoire financière de Twitter, avec un retour attendu de la croissance des revenus en 2018. Mieux encore, le broker pense que Twitter sera en mesure d'afficher son premier exercice de rentabilité GAAP en 2018 ! L'objectif de cours est porté de 20 à 27$.

Oracle abandonnait 3,8% vendredi soir, sur la cote US. Le géant des logiciels d'entreprises a surtout déçu par ses revenus 'cloud'. Les revenus trimestriels totaux ont progressé de 6% en glissement annuel, à 9,6 Mds$. Les profits ont augmenté de 10% à 2,2 Mds$, faisant ressortir un bénéfice par action de 0,52$. En non-GAAP, le bpa a grimpé de 14% à 0,70$...

Oracle vient par ailleurs d'annoncer un accord de 1,2 Md$ pour l'acquisition de l'Australien Aconex.

CSX. Le CEO (directeur général) du groupe, Hunter Harrison, vient de décéder, suite aux complications inattendues d'une récente maladie. Jim Foote avait pris l'intérim opérationnel, et devra donc gérer désormais le plan de redressement de la compagnie ferroviaire américaine. Le titre devrait souffrir aujourd'hui. Harrison était en effet un patron réputé pour ses talents de 'redresseur'.

Penn National Gaming, opérateur de casinos, a annoncé son inteiton d'acquérir Pinnacle Entertainment dans le cadre d'une opération d'un montant de 2,8 Mds$. La prime offerte ressort à 5% sur les cours de vendredi soir à Wall Street.

The Hershey Co va s'offrir Amplify Snack, dont le titre s'enflamme de près de 70% avant bourse sur la cote américaine. L'opération atteint 1,6 Md$.

Campbell Soup, de son côté, rachète Synder's-Lance pour près de 4,9 milliards de dollars.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/10/2018

La signature de ce contrat entre les deux groupes est qualifiée de "historique" par Thierry Ehrmann...

Publié le 17/10/2018

Les deux organisations collaboreront de manière rapprochée pour lutter contre les menaces de cybersécurité Mons, 17 octobre, 2018 - Atos, leader international de la transformation…

Publié le 17/10/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 17/10/2018

(La reprise de cotation a été demandée à Euronext pour l'ouverture de la séance du jeudi 18 octobre 2018.) Après sept années de travail en commun,…

Publié le 17/10/2018

Air France KLM grimpe de 1,9% à 8,1 euros en milieu d'après-midi à Paris...