5 405.35 PTS
+0.34 %
5 403.0
+0.31 %
SBF 120 PTS
4 305.19
+0.23 %
DAX PTS
13 139.01
+0.12 %
Dowjones PTS
24 386.03
+0.23 %
6 393.89
+0.78 %
Nikkei PTS
22 866.17
-0.32 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Pré-ouverture Wall Street : au plus haut, avant les indices manufacturiers

| Boursier | 155 | Aucun vote sur cette news

Dans l'actualité économique américaine ce lundi, l'indice IHS Markit PMI manufacturier US du mois de septembre 2017 sera communiqué à 15h45 (consensus...

Pré-ouverture Wall Street : au plus haut, avant les indices manufacturiers

Wall Street est attendu en légère progression, sur ses sommets historiques avant bourse ce lundi. Le S&P500 s'adjuge ainsi 0,1% en pré-séance. Le Nasdaq affiche une hausse indicative assez comparable, de +0,1%. Sur le Nymex américain, le baril de brut (contrat de novembre) consolide de 2% à 50,5$.

Dans l'actualité économique américaine ce lundi, l'indice IHS Markit PMI manufacturier US du mois de septembre 2017 sera communiqué à 15h45 (consensus 53), alors que l'indice ISM manufacturier du même mois sera annoncé à 16 heures (consensus 58).

Les dépenses de construction du mois d'août 2017 seront dévoilées à 16 heures (consensus +0,3% en comparaison du mois antérieur).

Parmi les responsables de la Fed, Robert Kaplan, dirigeant de l'antenne de Dallas, interviendra ce soir à El Paso, Texas.

Cal-Maine Foods publie ses trimestriels ce jour, avant bourse à Wall Street. Lennar et Paychex annoncent demain en pré-séance.

LES VALEURS

Cal-Maine a raté le consensus sur le 1er trimestre fiscal. Le groupe alimentaire américain a affiché pour la période un bpa inférieur aux attentes à -0,33$, pour des revenus également moins bons que prévu, à 263 M$ (+10%). La perte nette ressort à 16 M$, contre 31 M$ sur la période comparable de l'an dernier.

PepsiCo. Jefferies a dégradé le dossier d''achat' à 'conserver' à Wall Street ce jour. Le broker abaisse par ailleurs son objectif de cours de 133$ à 108$. Jefferies évoque une baisse des multiples sectoriels et l'exposition du groupe à un environnement US difficile.

Nordstrom. Les plans de sortie éventuelle de la cote du détaillant américain sembleraient tourner court, si l'on en croit les derniers éléments fournis par le 'New York Post'.

MGM Resorts détient le Mandalay Bay Resort & Casino, où était localisé l'auteur de la fusillade de masse de Las Vegas la nuit dernière.

AIG. Les régulateurs américains ont voté le retrait de la désignation d'établissement financier 'd'importance systémique', qui était attribuée à l'assureur US depuis la crise récente.

General Electric. Le géant industriel et financier américain a finalisé la cession au Français Suez de sa division GE Water, pour un montant totalisant 3,4 Mds$.

Walt Disney. Le colosse américain des médias et du divertissement s'est accordé avec Altice. ESPN, ABC et les autres chaînes Disney resteraient ainsi sur Optimum (Altice USA). Disney aurait obtenu des hausses de redevances, après avoir menacé de retirer ses chaînes.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2017

Le groupe conserve une force de frappe conséquente pour des acquisitions...

Publié le 12/12/2017

Le 8ème Investor Summit organisé hier par Cegedim a été l'occasion pour Gilbert Dupont de faire un point sur la société, ses activités et son plan de...

Publié le 12/12/2017

"3M délivre une performance robuste en 2017 et est bien positionné pour construire sur cette dynamique en 2018, incluant une forte croissance organique et une amélioration de la rentabilité",…

Publié le 12/12/2017

Le projet d’OPA d’Atos sur Gemalto de 4,3 milliards d'euros est accueilli favorablement par le marché, l’acquéreur potentiel gagnant 5,02% à 130,85 euros et la cible 32,78% à 45 euros. Le…

Publié le 12/12/2017

La transaction ne va pas affaiblir le profil du groupe...

CONTENUS SPONSORISÉS