Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 985.43 PTS
+2.16 %
6 980.00
+2.12 %
SBF 120 PTS
5 402.87
+2.13 %
DAX PTS
15 449.78
+2.15 %
Dow Jones PTS
34 297.73
-0.19 %
14 149.12
-2.48 %
1.128
-0.19 %

Nasdaq : le dégonflement de la bulle des "technos" va déjà bon train

| Boursier | 1289 | Aucun vote sur cette news

Non moins de 40% des quelque 2.238 valeurs composant l'indice large Nasdaq Composite ont déjà perdu plus de 50% de leur valeur par rapport à leurs plus hauts depuis un an !

Nasdaq : le dégonflement de la bulle des "technos" va déjà bon train
Credits Reuters

La correction de l'indice Nasdaq composite s'est accélérée depuis le début 2022, portant ce lundi à près de 8% sa chute par rapport au dernier record, en novembre 2021. L'indice riche en valeurs technologiques approche de la zone de correction technique, à savoir une baisse supérieure à 10% sur les récents sommets. Mais si l'on examine les détails, on constate que les géants du secteur ont relativement bien résisté jusqu'à présent, mais qu'une grande partie des valeurs moyennes ont déjà subi un brutal dégonflement de leur valeur, qui avait amené l'an dernier les experts à mettre en garde contre une bulle spéculative.

Des chutes supérieures à 50% déjà encaissées

Ainsi, à ce jour, non moins de 40% des quelque 2.238 valeurs composant l'indice large Nasdaq Composite ont déjà perdu plus de 50% de leur valeur par rapport à leurs plus hauts depuis un an, selon une note publiée par Sundial Capital Research. Ce plongeon a coïncidé avec les spéculations de durcissement monétaire de la Fed, qui vont se matérialiser en 2022.

Or, les valeurs de croissance, en particulier les technologiques, sont valorisées par les analystes financiers selon la méthode de l'actualisation des flux de trésorerie à venir, qui dépend du niveau des taux d'intérêts. Plus ces derniers sont élevés, plus les valeurs de croissance paraissent chères aux yeux des investisseurs.

En outre, des taux plus élevés découragent la spéculation, qui se fait souvent avec des capitaux empruntés. La politique monétaire ultra-accommodante de la Fed menée depuis la crise du Covid de 2020 a ainsi fourni des torrents d'argent facile aux spéculateurs, qui devraient se tarir progressivement à partir de 2022.

Les géants de la "tech" ont mieux résisté à la correction

Les géants du secteur ont jusqu'ici assez bien résisté à la correction, à l'instar d'Apple (-6% seulement par rapport aux sommets), Microsoft (-9%) et Amazon (-14%). Ces trois "Gafa" sont les trois plus grandes capitalisations boursières du Nasdaq composite, et représentent respectivement 9,9%, 8,6% et 7,5% de son poids, soit environ un quart du total de sa capitalisation boursière.

En revanche, de nombreuses autres valeurs qui avaient explosé à partir de 2020 en profitant notamment des confinements sanitaires liés au coronavirus ont rencontré en 2021 des problèmes de croissance et de chaîne d'approvisionnement, qui ont plombé leurs comptes et leurs cours de Bourse. C'est notamment le cas du fabricant de vélos d'appartement connectés Peloton Interactive (-76% sur ses plus hauts) ou du logiciels de téléconférences Zoom Vidéo (-49%).

Forte volatilité sur les véhicules électriques et les "meme stocks"

L'engouement spéculatif pour les start-up dans le secteur des véhicules autonomes et électriques est aussi brutalement retombé, notamment sur Plug Power (piles à combustible à hydrogène -53%), Nikola (camions à hydrogène, -38%), Luminar Technologies (capteurs pour véhicules autonomes, -50%) ou encore le constructeur chinois NIO (-50%), alors que le leader Tesla Motors s'en sort mieux malgré un recul de 20% sur ses sommets.

Les "meme" stocks comme Gamestop et AMC Entertainment, qui ont vécu un épisode euphorique début 2021 grâce aux investisseurs individuels présents sur les réseaux sociaux boursiers, évoluent désormais très loin de leurs records de 2021, même s'ils sont encore en très forte hausse par rapport à la fin 2020.

Parmi les autres secteurs spéculatifs ayant déjà beaucoup reculé figurent aussi les jeux vidéo, les logiciels de travail collaboratif, les valeurs liées aux crypto-monnaies et à la blockchain et les valeurs cannabis. Les producteurs de cannabis Canopy Growth (-73%), Tilray (-48%) et Aurora Cannabis (-47%) sont ainsi retombés très loin de leurs plus hauts de 2021.

Valeurs "crypto" et blockchain liées à la volatilité du bitcoin

Quant aux valeurs liées aux cryptomonnaies et à la blockchain, elles ont connu des pics en avril et en novembre 2021, au moment où les cours du bitcoin s'envolaient, avant de connaître une dégringolade ces derniers mois. Le courtier sur mobile Robinhood, très prisé de la nouvelle génération d'investisseurs individuels, a abandonné 60% par rapport à son cours d'introduction de 38$ en juillet dernier, et la plateforme d'échange de "cryptos" Coinbase, introduite à 250$ en avril, a bondi jusqu'à près de 360$, avant de rechuter autour de 222$ (-38%). Marathon Digital Holdings (-28% sur 3 mois) et Riot Blockchain (-21% sur trois mois) évoluent aussi en terrain baissier.

Parmi les éditeurs de jeux vidéo, Take-Two Interactive (-35% sur ses récents plus hauts), Activision Blizzard (-30%) et Zynga (-37% au cours de vendredi dernier) ont tous périclité par rapport à leurs sommets de l'année 2021. Un plongeon des cours qui vient d'être mis a profit par Take-Two Interactive qui a annoncé lundi le rachat de Zynga pour 12,7 milliards de dollars. Cela a entraîné une envolée de plus de 40% du titre Zynga ce lundi à Wall Street, mais une chute de 15% pour Take-Two.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

Plus que quelques jours pour bénéficier de notre offre Assurance vie

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 janvier 2021 inclus.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/01/2022

Fortement secoué depuis le début de l'année en Bourse, Valneva s'offre un copieux rebond ce mercredi...

Publié le 26/01/2022

L’équipe de TradingSat.com entrevoit un potentiel baissier sur l'action CARREFOUR qui constituera le sous-jacent d’un turbo Put parfaitement adapté (KD1EB). Ce produit dérivé réactif, émis…

Publié le 26/01/2022

En 2021, Airbus Helicopters a enregistré 419 commandes brutes (nettes : 414), montrant de solides signes de reprise par rapport à la situation du...

Publié le 26/01/2022

Renault s'offre une deuxième séance de forte hausse en ce milieu de semaine, sur un gain de 6% à 35,4 euros...

Publié le 26/01/2022

Valneva continue de jouer aux montagnes russes. Le spécialiste des vaccins bondit de 9,64% à 15,58 euros après avoir cédé 14% lors des trois séances précédentes. Le groupe, qui attend toujours…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne