Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 544.67 PTS
+0.33 %
6 544.5
+0.09 %
SBF 120 PTS
5 066.28
+0.29 %
DAX PTS
13 694.51
-0.05 %
Dow Jones PTS
33 336.67
+0.08 %
13 291.99
-0.65 %
1.031
-0.09 %

Les indices hésitent à Wall Street

| Boursier | 362 | Aucun vote sur cette news

La prudence reste de mise à New York

Les indices hésitent à Wall Street
Credits Reuters

Les marchés hésitent ce mardi à Wall Street, au lendemain d'une séance difficile. Après une séquence en hausse, les indices évoluent désormais en baisse, à l'exception du Dow Jones, qui résiste un peu mieux. La saison des résultats trimestriels - qui entrera dans le vif du sujet jeudi avec les grandes banques américaines - et la publication mercredi de donnés importantes sur l'inflation aux Etats-Unis incitent les investisseurs à la prudence, sur fond de craintes de récession.

Le Dow Jones gagne 0,33% à 31.283 points mais le S&P 500, plus large, affiche un léger retrait de 0,08% à 3.851 points. Le Nasdaq perd 0,27% à 11.343 points.

Les Bourses européennes hésitent également mais ont globalement repris de la hauteur. À Paris, le CAC 40 est repassé dans le vert et gagne 0,55% à 6.029 points à 17 heures. À Francfort, le Dax avance de 0,17% et à Londres, et le Footsie est désormais stable. Madrid et Milan perdent du terrain.

Le bal des résultats a démarré

La saison des résultats commencera sérieusement jeudi avec les grandes banques américaines qui doivent publier leurs performances du deuxième trimestre. Le géant des boissons PepsiCo a ouvert le bal mardi, en relevant sa prévision de chiffre d'affaires annuel dans un contexte de demande soutenue pour ses sodas et autres "snacks", malgré la hausse des prix. Les fabricants d'aliments conditionnés ont jusqu'à présent peu ressenti l'impact de l'inflation sur la demande, notamment aux États-Unis, où les consommateurs préfèrent dépenser pour les repas à domicile plutôt qu'au restaurant.

Les entreprises ont revu à la baisse leurs perspectives pour le trimestre, mais les investisseurs s'inquiètent toujours de savoir si elles seront en mesure d'y répondre et plus important encore, de découvrir leurs perspectives à court terme dans un contexte de hausse des taux d'intérêt et de flambée des prix de l'énergie. Les bénéfices globaux du S&P 500 devraient augmenter de 5,7% sur la période d'avril à juin, selon les données de Refinitiv, en baisse par rapport aux 6,8% prévus au début du trimestre.

La prudence est également de mise avant la publication mercredi de nouvelles données sur les prix à la consommation aux Etats-Unis. Le dernier rapport sur l'emploi aux Etats-Unis, plus robuste que prévu, a renforcé les attentes d'une deuxième hausse consécutive des taux de la Réserve fédérale de 75 points de base lors de sa prochaine réunion les 26 et 27 juillet. Ces mesures agressives de la banque centrale font craindre que l'économie bascule dans une récession.

Le dollar se stabilise, pression sur le pétrole

Le dollar est quasiment stable face à un panier de devises de référence (+0,05%) après avoir touché un nouveau plus haut depuis octobre 2002. L'euro, toujours sous pression, a presque frôlé en séance la parité avec le dollar, à 1,00005, son plus bas niveau depuis décembre 2002, avant de se redresser à 1,0054 (+0,15%), en raison des incertitudes sur les taux de la BCE et du risque de récession en zone euro. La baisse de la devise européenne a d'ailleurs été accélérée ce matin par la publication d'un très mauvais indice allemand ZEW du moral des investisseurs.

Les cours pétroliers sont affectés par la vigueur du dollar et la perspective d'une baisse de la demande au regard de la situation sanitaire en Chine et du risque d'une récession mondiale. L'Opep prévoit une croissance ralentie de la demande de pétrole en 2023, dans son rapport mensuel publié mardi.

Le baril de Brent cède 6,6% et retombe sur les 100 dollars et celui du brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) plonge de 6,8% à 97 dollars.

La Chine reste sous surveillance

Plusieurs villes chinoises ont adopté de nouvelles restrictions pour tenter d'arrêter la propagation du sous-variant BA.5 Omicron du virus COVID-19, particulièrement contagieux. Près de 30 millions de personnes sont actuellement soumises dans le pays à une forme ou une autre de restrictions de déplacement.

Les valeurs

Pepsico prend 1% à la faveur du relèvement mardi de sa prévision de chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'année.

Gap chute de plus de 6%, après un avertissement sur ses marges au deuxième trimestre en raison de la hausse des coûts et l'annonce du départ de sa directrice générale Sonia Syngal.

Apple gagne 1,2%. Un tribunal moscovite a infligé mardi au groupe américain une amende de deux millions roubles (33.867 euros) pour avoir refusé d'héberger les données des citoyens russes sur le territoire russe, a rapporté l'agence de presse Interfax.

Twitter reprend 2,4% après sa chute de plus de 11% lundi. Le groupe a rejeté lundi soir les accusations d'Elon Musk concernant le non-respect de ses obligations contractuelles. Pour le réseau social, le milliardaire a "sciemment" enfreint l'accord de rachat du réseau social pour 44 milliards de dollars (43,9 milliards d'euros).

American Express est stable, alors que Jefferies et Credit Suisse ont abaissé leurs objectifs de cours sur la valeur.

Peloton Interactive bondit de plus de 3% après avoir déclaré qu'il allait cesser de produire lui-même ses vélos et tapis de course afin de simplifier ses opérations et de réduire ses coûts.

Dollar General gagne 0,3%. Le groupe de grande distribution a annoncé mardi le départ de son directeur général Todd Vasos.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 septembre 2022

CODE OFFRE : SUMMER22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 11/08/2022

La Bourse de New York a fini en nette hausse, les investisseurs étant rassurés par le ralentissement de la hausse de l’inflation en juillet, des données qui pourraient conduire la Fed à être…

Publié le 10/08/2022

Les géants de la "tech" mènent la danse...

Publié le 10/08/2022

Wall Street s'apprête à ouvrir en assez nette progression, la publication des chiffres de l'inflation en juillet semblant montrer que la hausse des...

Publié le 10/08/2022

La Bourse de New York a fini en baisse, plombée par le secteur des semi-conducteurs et la tech, dans un contexte d'attentisme avant la publication de données sur l'inflation aux Etats-Unis qui…

Publié le 09/08/2022

La cote américaine a corrigé mardi, en attendant prudemment les chiffres de l'inflation US qui seront connus mercredi...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/08/2022

Le titre Sanofi (- 3,33% à 84,75 euros) a terminé la séance de jeudi en queue de peloton de l'indice star de la bourse parisienne. Mardi, le laboratoire pharmaceutique a annoncé la suspension du…

Publié le 11/08/2022

Balyo, leader technologique dans la conception et le développement de solutions robotisées innovantes pour les chariots de manutention, annonce la réussite de l'installation et de la remise des…

Publié le 11/08/2022

Innelec Multimedia, spécialiste du divertissement et de la pop-culture, a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 12 %, à 24,6 millions d'euros au titre du premier trimestre de l'exercice…

Publié le 11/08/2022

Delta Drone International Limited a annoncé le 27 juillet 2022 la signature d'un contrat avec Assmang Proprietary Limited pour des services de...

Publié le 11/08/2022

Avec une hauteur de levage s'élevant à 16,8 mètres

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne