Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 571.29 PTS
+0.23 %
5 565.5
+0.29 %
SBF 120 PTS
4 405.03
+0.15 %
DAX PTS
13 289.80
-0.02 %
Dow Jones PTS
29 872.47
-0.58 %
12 152.22
+0.6 %
1.191
-0.01 %

Le vaccin anti-Covid pourrait faire bondir le S&P 500 de 20% (Goldman Sachs)

| Boursier | 1162 | 5 par 1 internautes

Les stratégistes de Goldman Sachs tablent sur une reprise économique vigoureuse aux Etats-Unis, soutenue par une campagne de vaccination massive au cours du 1er semestre 2021.

Le vaccin anti-Covid pourrait faire bondir le S&P 500 de 20% (Goldman Sachs)
Credits Reuters

Les stratégistes de Goldman Sachs sont décidément particulièrement optimistes pour les marchés d'actions en 2021, s'appuyant sur l'espoir d'une vaccination massive des populations à partir du 1er semestre de l'an prochain, notamment aux Etats-Unis.

La banque d'affaires américaine, qui a publié mercredi des prévisions haussières pour les marchés d'actions européens, se montre aussi "bullish" sur les Etats-Unis, où elle voit l'indice S&P 500 atteindre les 4.300 points fin 2021, ce qui constituerait une hausse de 20% par rapport à ses niveaux actuels (environ 3.570 pts). Fin décembre 2020, le S&P 500 aurait encore une petite marge de progression, et atteindrait 3.700 pts (+3,6%), selon l'équipe de GS menée par David Kostin, dans une note publiée mercredi. Fin 2022, l'indice des 500 principales valeurs américaines pourrait ensuite se hisser à 4.600 pts.

Le vaccin anti-Covid, un catalyseur plus puissant que la politique de Biden

Pour l'équipe de David Kostin, la thématique du vaccin contre le coronavirus est un catalyseur plus important pour l'économie et la Bourse américaines que les futures politiques du président élu Joe Biden.

"La campagne électorale source de division n'était que la toile de fond de l'événement principal : une crise de santé publique qui a dramatiquement pris 240.000 vies depuis son début (aux Etats-Unis : ndlr). Toutefois, en moins d'un an, un vaccin a été mis au point", écrit Goldman Sachs, faisant allusion à l'annonce, le 9 novembre par les laboratoires Pfizer et BioNTech de résultats très prometteurs de leur candidat vaccin, jugé efficace à 90%.

D'autres laboratoires actuellement en Phase 3 de leurs tests sur un futur vaccin sont aussi jugés proches de bons résultats, dont AstraZeneca, Sanofi allié à GlaxoSmithKline, Janssen Pharmaceutica, Johnson & Johnson, CureVac, Novavax et Moderna. En Russie, le vaccin Spoutnik V a été jugé mercredi fiable à 92% par les autorités russes.

Bénéfices et PIB américains revus en hausse pour 2021

Les stratégistes de GS s'attendent à ce que le vaccin de Pfizer, et peut-être d'autres groupes, reçoive une autorisation d'utilisation en urgence aux Etats-Unis d'ici à la fin janvier 2021, avec des doses de vaccins disponibles en grand nombre au 1er semestre 2021 pour la population américaine.

Si ce scénario se confirme, GS prévoit une croissance du PIB des Etats-Unis de 5,3% l'an prochain, contre 3,8% pour le consensus actuel des économistes. La banque a revu à la hausse ses prévisions de bénéfices pour le S&P 500 dans les trimestres à venir, s'appuyant sur un 3e trimestre 2020 bien moins mauvais que ce que redoutaient initialement les investisseurs.

GS anticipe aussi un dollar relativement faible et un marché de l'emploi encore en phase de convalescence, ce qui devrait entretenir la hausse des ventes et des marges des entreprises du S&P 500.

Privilégier le rattrapage des secteurs "Value"

Les stratégistes de Goldman Sachs ne s'inquiètent pas outre mesure de la forte valorisation des valeurs internet, ni du poids important des "Gafam" dans le S&P 500. Il reste que ces valeurs de croissance, qui ont profité cette année des mesures de confinement prises pour lutter contre la pandémie, pourraient sous-performer en 2021, tandis que les secteurs "value" (cycliques, bancaires...) devraient accélérer leur rattrapage après avoir été massacrés cette année.

GS souligne que même si les cours des 5 géants d'internet (Alphabet, Facebook, Amazon, Apple et Microsoft) stagnaient sur 12 mois, et que les 495 autres valeurs du S&P 500 grimpaient de 12%, le S&P 500 progresserait encore de 9%. Et l'indice bondirait de 16% si les Gafam gagnaient 5% et que les 495 autres valeurs flambaient en moyenne de 20%, souligne la banque d'affaires.

Des taux d'intérêts toujours historiquement bas

Goldman Sachs affirme donc continuer d'aimer les valeurs de croissance tout en tablant sur la "value", en estimant que tous les secteurs profiteront dans diverses proportions du retour de la croissance économique mondiale et de taux d'intérêts maintenus historiquement bas, grâce à des politiques monétaires toujours très accommodantes des banques centrales, à commencer par la Fed américaine.

En Europe, la banque d'affaires table sur une hausse de 11% de l'indice Stoxx 600 sur les 12 prochains mois, et privilégie les titres "value", dont les bancaires, l'énergie, l'automobile, les ressources de base et la construction et les matériaux de base.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/11/2020

Orange a d'autres vues pour ses 2,2 MdsE...

Publié le 25/11/2020

Cybergun s'est engagé à ne plus utiliser sa ligne de financement en OCEANE, à compter du 1er décembre 2020...

Publié le 25/11/2020

Le cours de Palantir a désormais été multiplié par 4 par rapport au prix de référence de son entrée sur le Nyse, il y a moins de 2 mois.

Publié le 25/11/2020

Abionyx Pharma fait part de l'excellente tolérance de CER-001. Abionyx observe un effet potentiellement modificateur de la progression d'une maladie rénale sans traitement existant...

Publié le 25/11/2020

Ce franchissement de seuil résulte d'une acquisition d'actions Touax SCA sur le marché.

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne