En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 382.66 PTS
-0.80 %
5 377.50
-0.67 %
SBF 120 PTS
4 261.07
-0.88 %
DAX PTS
11 603.89
-1.57 %
Dowjones PTS
25 745.67
-0.55 %
7 380.75
+0.43 %
1.143
+0.04 %

Dow Jones et Nasdaq débutent mars dans le vert

| Boursier | 4416 | 2 par 1 internautes

Le Dow Jones monte de 0,20% à 25.967 pts, le Nasdaq progresse de 0,50% à 7.570 pts, et le S&P500 gagne 0,38% à 2.795 pts...

Dow Jones et Nasdaq débutent mars dans le vert
Credits Reuters

Wall Street s'affiche en territoire positif ce vendredi soir à trois heures de la clôture, porté, d'une part, par les espoirs persistants concernant la fin du conflit commercial sino-américain et, d'autre part, par un indicateur manufacturier chinois moins déprimé que prévu. Sur le front des valeurs, Gap s'envole après l'annonce de son projet de scission, tandis que Tesla chute, alors que le groupe a annoncé la commercialisation d'une version "grand public" de sa berline Model 3. Le Dow Jones monte de 0,20% à 25.967 pts, le Nasdaq progresse de 0,50% à 7.570 pts, et le S&P500 gagne 0,38% à 2.795 pts.

Dans l'actualité économique outre-Atlantique ce jour, les revenus et les dépenses personnelles des ménages pour le mois de décembre 2018 ont surpris. Les revenus ont grimpé de 1% en comparaison du mois antérieur, contre +0,4% de consensus et +0,3% pour la lecture révisée du mois antérieur. Les dépenses ont quant à elles régressé de 0,5% par rapport au mois de novembre, contre -0,3% de consensus et +0,6% un mois plus tôt. L'indice des prix 'core-PCE' est comme prévu ressorti en hausse de +0,2%. Les revenus personnels de janvier 2019, également annoncés aujourd'hui, se sont repliés de 0,1%, contre un consensus de +0,3%.

Les deux indicateurs manufacturiers du jour ont déçu outre-Atlantique, faisant ressortir un moindre rythme de progression de l'activité. L'ISM manufacturier du mois de février est ainsi ressorti à 54,2, contre 55 de consensus de place et 56,6 un mois avant. Cet indice signale un ralentissement de l'expansion en février 2019.

L'indice PMI manufacturier final du mois de février s'est établi pour sa part à 53 aux Etats-Unis, contre 54,9 un mois auparavant et 53,7 pour sa lecture initiale. Le consensus était également logé à 53,7 concernant la lecture finale.

Enfin, l'indice du sentiment des consommateurs américains de l'Université du Michigan pour le mois de février 2019 s'est élevé à 93,8 pour sa lecture révisée, contre 95,7 de consensus et 95,5 pour la lecture préliminaire. Cet indice déçoit donc également.

L'activité manufacturière chinoise (PMI manufacturier calculé par Caixin/Markit) s'est encore contractée en février, plombée notamment par les exportations sur fond de conflit commercial avec les Etats-Unis. L'indice, qui reste sous la barre des 50 (zone de contraction), ressort à 49,9 en février, contre 48,3 en janvier, et 48,5 de consensus (selon Reuters).

De son côté, le président de la Fed Jerome Powell a constaté hier que la croissance de la productivité laissait une marge d'appréciation aux salaires sans risque d'accélération de l'inflation. La Fed aurait donc toute latitude, les prochains mois, pour maintenir une politique de statu quo du point de vue des taux directeurs.

VALEURS A SUIVRE

Tesla (-8%) a annoncé la commercialisation d'une version 'grand public' à 35.000$ de sa berline Model 3, tenant la promesse faite en 2016 lors du lancement initial. Le groupe d'Elon Musk, pour parvenir à ses fins, ne vendra plus qu'en ligne aux Etats-Unis et fermera de nombreux magasins. "Nous sommes incroyablement heureux d'annoncer que le Model 3 standard, avec une autonomie de 220 miles, une vitesse de pointe de 130 mph et une accélération 0-60 mph de 5,6 secondes, est désormais disponible à 35.000$! Bien que son coût soit moins élevé, il est conçu pour obtenir la même note parfaite de sécurité cinq étoiles que la version à plus longue autonomie (...)", commente le constructeur californien. "En outre, nous présentons le Model 3 Standard Range Plus, qui offre une autonomie de 240 miles, une vitesse maximale de 140 mph, une accélération de 0 à 60 km/h de seulement 5,3 secondes et la plupart des caractéristiques intérieures haut de gamme proposées à 37.000$ avant incitations. Pour 6% d'argent en plus, vous bénéficiez d'une autonomie 9% supérieure, d'une puissance accrue et d'un intérieur amélioré", se félicite le groupe de Musk. Le transfert de toutes les ventes en ligne et d'autres économies de coûts en cours permettront de baisser les prix de tous les véhicules d'environ 6% en moyenne. En revanche, Musk, cité par CNBC, ne s'est pas montré très optimiste concernant la rentabilité du groupe pour le début de l'exercice. Le CEO de Tesla, qui s'est de nouveau 'embrouillé' avec la Securities & Exchange Commission plus tôt dans la semaine, a confié à CNBC qu'il ne s'attendait pas à ce que Tesla puisse enregistrer un bénéfice au premier trimestre. Évoquant des charges non récurrentes et d'autres engagements financiers, le directeur général du constructeur a donc laissé entendre que son groupe allait ressortir déficitaire au premier trimestre, avant de renouer avec les profits au second trimestre.

Gap (+18% !) a présenté ses résultats du quatrième trimestre. Les revenus s'élèvent à 4,62 Mds$, contre 4,78 Mds$ un an plus tôt. Les bénéfices s'affichent à 276 M$ (0,72$ par action), contre 205 M$ (0,52$ par action) un an avant. A magasins comparables, les ventes sont en baisse de 1% (stables pour Old Navy Global, -5% pour Gap Global, et -1% pour Banana Republic). Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action de 0,69$, pour des revenus de 4,7 Mds$. Sur 2019, le groupe vise un bpa compris entre 2,40 et 2,55$, pour des ventes "comparable" stables ou en légère hausse. Le groupe annonce par ailleurs sa volonté de se scinder en deux sociétés cotées distinctes : Old Navy (environ 8 Mds$ de revenus annuels) d'une part, et NewCo (nom qui reste à définir, avec environ 9 Mds$ de revenus annuels) d'autre part, qui regroupera les marques Gap, Athleta, Banana Republic, Intermix et Hill City. Selon le groupe, cette scission permettra à chaque entreprise d'être plus flexible tout en optimisant ses investissements et ses coûts. Le CEO actuel, Art Peck, conservera cette même fonction au sein de NewCo. Sonia Syngal restera de son côté CEO de Old Navy. L'opération devrait être finalisée en 2020.

Dell Technologies (+2%) a publié ses résultats du quatrième trimestre. La perte nette ressort à 287 M$, contre une perte de 133 M$ un an avant. Les revenus s'élèvent à 23,84 Mds$, contre 21,96 Mds$ un an plus tôt. En non-GAAP, les revenus montent de 8% à 24 Mds$. Le résultat opérationnel est quant à lui de 331 M$, contre une perte opérationnelle de 69 M$ il y a un an. En non-GAAP, le résultat opérationnel s'affiche à 2,65 Mds$, contre 2,37 Mds$ sur le T4 de l'année précédente. Les profits non-GAAP sont enfin de 1,59 Md$, contre 1,27 Md$ un an avant.

VMware (+3%) a annoncé ses résultats du quatrième trimestre. Les bénéfices sont de 502 M$ (1,21$ par action), contre une perte de 387 M$ (0,96$ par action) un an avant. En base ajustée, le bpa ressort à 1,98$, contre 1,60$ un an plus tôt. Les revenus s'élèvent à 2,59 Mds$, contre 2,23 Mds$ il y a un an. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,88$, pour des revenus 2,5 Mds$.

Autodesk (-1%) a annoncé ses comptes du quatrième trimestre. Les profits s'affichent à 64,7 M$ (0,29$ par action), contre une perte de 173 M$ (0,79$ par action) un an avant. En base ajustée, le bpa ressort à 0,46$, contre une perte par action de 0,09$ il y a un an. Les revenus s'élèvent à 737 M$, contre 554 M$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,42$, pour des revenus de 707 M$. Sur le T1, le groupe vise des revenus compris entre 735 et 745 M$, pour un bpa de 0,44-0,48$.

Nordstrom (-1%) a présenté ses résultats du quatrième trimestre. Les bénéfices sont de 248 M$ (1,48$ par action), contre 151 M$ (0,89$ par action) un an avant. Les ventes s'élèvent à 4,5 Mds$, contre 4,7 Mds$ un an plus tôt. A magasins comparables, les ventes montent de 0,1%. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,42$, pour des revenus de 4,6 Mds$. Sur 2019, le groupe vise un bpa compris entre 3,65 et 3,90$, (contre 3,32$ en 2018), pour des ventes en hausse de 1 à 2%.

Edison International (stable) a annoncé ses comptes du quatrième trimestre. La perte nette ressort à 1,43 Md$ (4,39$ par action), contre une perte de 545 M$ (1,66$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action s'élève à 0,94$, contre 1,10$ un an plus tôt. Les revenus sont de 3 Mds$, contre 3,2 Mds$ sur la même période de l'exercice précédent.

Foot Locker (+5%) a publié ses résultats du quatrième trimestre. Les bénéfices sont de 158 M$ (1,39$ par action), contre une perte de 49 M$ (0,40$ par action) un an avant. En non-GAAP, le bpa ressort à 1,56$, contre 1,14$ un an plus tôt. Les ventes s'affichent à 2,27 Mds$, contre 2,21 Mds$. A magasins comparables, les ventes grimpent de 9,7%. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action de 1,39$, pour des revenus de 2,2 Mds$ et une croissance "comparable" des ventes de 4,5%. Pour 2019, le groupe vise des ventes en hausse d'environ 5% et un bpa en progression à deux chiffres.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 2
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/03/2019

Le Conseil d'administration de Foncière Euris proposera à l'Assemblée générale du 16 mai le versement d'un dividende de 2,15 euros...

Publié le 20/03/2019

Sa nouvelle mission consistera à développer et amplifier dans le monde, les excellents résultats obtenus en Asie...

Publié le 20/03/2019

Elior Group est entré en discussions exclusives...

Publié le 20/03/2019

Lors de l'Assemblée générale qui se tiendra le 20 juin, il sera proposé le versement d'un dividende de 0,06 euro par action....

Publié le 20/03/2019

Coheris dispose d'environ 8 ME de déficits fiscaux reportables...