5 319.17 PTS
-0.32 %
5 307.50
-0.41 %
SBF 120 PTS
4 234.88
-0.39 %
DAX PTS
12 993.73
-0.41 %
Dowjones PTS
23 358.24
-0.43 %
6 314.51
-0.39 %
Nikkei PTS
22 396.80
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Clôture Paris : les 5.500 points sont là !

| Boursier | 207 | Aucun vote sur cette news

Légère progression pour le CAC40 malgré la baisse des bancaires...

Clôture Paris : les 5.500 points sont là !
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40, après avoir débuté la semaine sur une note stable, a regagné 0,18% ce mardi, lui permettant d'afficher une clôture à plus de 5.500 pts (5.503 pts) sur ses niveaux de la fin de l'année 2007 ! Du côté des valeurs, les résultats de BNP Paribas, première grande banque française à publier, sont sanctionnés, ce qui influence négativement les autres banques. A l'inverse, Airbus se place en première position des progressions du CAC40 ce mardi. Outre-Atlantique, Wall Street évolue en légère hausse actuellement, dans le calme, en attendant le communiqué monétaire de la Fed demain soir (statu quo attendu), les résultats d'Apple jeudi et les chiffres de l'emploi US vendredi.

ECO/DEVISES

Le PIB, corrigé des variations saisonnières, a augmenté de 0,6% dans la zone euro au troisième trimestre, contre +0,7% au trimestre précédent. En glissement annuel, la croissance atteint en revanche 2,5% après +2,3% sur les trois mois clos fin juin, et contre une hausse de 2,1% attendue. Il s'agit de la plus forte croissance de la zone depuis début 2011.

Le taux d'inflation annuel de la zone euro est estimé à 1,4% en octobre 2017, contre 1,5% en septembre selon une estimation rapide publiée par Eurostat. Le consensus tablait sur un maintien à 1,5%. L'inflation 'core' ressort à 0,9% après +1,1% en septembre et contre 1,1% attendu. C'est la première fois depuis cinq mois que l'inflation 'core' tombe sous la barre des 1%. Une mauvaise nouvelle pour la BCE qui a le plus grand mal à faire croître les prix vers son objectif de 2% en dépit de taux d'intérêt au plus bas et d'un programme significatif de rachat d'actifs.

La consommation des ménages a rebondi en septembre en France. Selon les données de l'Insee, les dépenses de consommation ont progressé de 0,9% sur la période après une baisse de 0,2% en août. Le consensus tablait sur une hausse limitée à 0,5%. Les dépenses en énergie accélèrent tandis que les achats alimentaires rebondissent. Sur l'ensemble du troisième trimestre, les dépenses en biens accélèrent légèrement (+0,7% après +0,6%), portées par les dépenses en énergie, habillement et équipement du logement.

L'inflation a légèrement accéléré en octobre en France. Sur un an, les prix à la consommation augmenteraient de 1,1%, après +1,0 % le mois précédent selon l'estimation initiale de l'Insee. Cette troisième hausse consécutive de l'inflation résulterait d'une accélération des prix de l'alimentation et d'une baisse moins prononcée des prix des produits manufacturés. Les prix de l'énergie ralentiraient légèrement après deux mois de hausse très soutenue. Les prix des services croîtraient au même rythme que le mois précédent. Sur un mois, les prix à la consommation se redresseraient légèrement (+0,1%), après un repli modéré en septembre. L'indice des prix à la consommation harmonisé aux normes européennes croîtrait de nouveau un peu plus vite, à +1,2% après +1,1 % en septembre. Sur un mois, il rebondirait à +0,1% après un repli de 0,2% le mois précédent.

La croissance du PIB français a atteint 0,5% au troisième trimestre 2017, selon la première estimation rendue publique ce matin par l'Insee. Ce niveau est conforme aux prévisions des économistes. La croissance du second trimestre a dans le même temps été réévaluée de 0,5 à 0,6%. Au 3ème trimestre, la demande intérieure hors stocks a apporté 0,6 point au PIB, grâce à la consommation des ménages (+0,5%) et à la formation brute de capital fixe (+0,8%). Le solde extérieur coûte en revanche -0,6 point de PIB, à cause d'une accélération de l'import et d'un ralentissement de l'export. La variation positive des stocks (+0,5 point) contribue elle aussi à la croissance. Par rapport au même trimestre de l'année précédente, le PIB est en hausse de 2,2%, un rythme qui n'avait plus été atteint depuis 2011.

L'indice de confiance des consommateurs américains (Conference Board) pour le mois d'octobre 2017 est ressorti à 125,9 (plus haut niveau depuis près de 17 ans !), contre un consensus de place de 121 et un niveau révisé à la hausse de 120,6 en septembre.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1647$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 54,2$ et le Brent s'affiche à 61,2$.

VALEURS EN HAUSSE

* Nexans gagne 5%. Goldman Sachs est passé de neutre à acheter sur le dossier, en relevant son objectif de cours de 52 à 64 euros.

* Airbus gagne 3,6%, nouveau sommet pour le titre. Le groupe a publié ce matin des résultats sur neuf mois marqués par un troisième trimestre moins favorable, à cause des soucis de livraison sur le programme A320neo. Les objectifs ont été réitérés mais le cap des 200 A320neo remis à leurs utilisateurs ne devrait pas être atteint cette année. Le groupe assure par ailleurs de sa collaboration dans les enquêtes en cours, en révélant de nouvelles découvertes aux Etats-Unis...

* Safran remonte de 1,9% après avoir cédé 2,7% hier.

* Publicis gagne 1,7% proche des 56 Euros.

* Vivendi monte encore de 1,4% après avoir déjà rebondi de 2,2% hier.

* Engie progresse de 1,1%. Kepler Cheuvreux a démarré le suivi d'Engie à l'achat en visant 16,50 euros.

* Carrefour (+0,4%) et les opticiens Atol s'associent pour développer une nouvelle activité sous l'enseigne 'Carrefour Optique et Audition' en France. Les premiers magasins verront le jour en 2018

VALEURS EN BAISSE

* Nanobiotix (-13,9%). Le placement privé annoncé hier a permis de lever 27,2 millions d'euros, via l'émission d'un peu plus de 1,94 million d'actions à 14 euros pièce. Les actions nouvelles représentent environ 11% du capital.

* Eurofins recule de 4%. La société a bouclé ce matin un placement privé auprès d'investisseurs institutionnels, pour un total de 299 ME. Le réseau de laboratoires a placé 550.000 actions à 543 euros pièce, soit une légère décote de 3% par rapport au prix de clôture du titre hier soir. La forte demande des investisseurs a permis à la société d'accroître la taille de son placement de 10%.

* TF1 perd 3,6%. L'objectif 2019 de marge opérationnelle courante à deux chiffres a été confirmé hier en marge de la publication des comptes sur neuf mois, marqués par un net redressement des résultats. UBS a abaissé sa recommandation d'acheter à neutre sur la valeur.

* BNP Paribas perd 2,6%. La banque s'est laissée porter par le courant au 3ème trimestre, qui se solde par des résultats en hausse malgré une légère baisse du produit net bancaire due aux effets de change. Les frais sont en retrait et le coût du risque poursuit sa décrue, ce qui a permis au bénéfice net d'atteindre 2,04 milliards d'euros, supérieur aux attentes du consensus (1,91 MdE), en hausse de 8,3% sur un an. Le ratio CET1 a grappillé 0,1 point par rapport au 30 juin pour monter à 11,8%. Pas assez cependant pour enthousiasmer les analystes. La performance de BNP Paribas fait un peu d'ombre à Société Générale (-1,3%) et Crédit Agricole (-1,5%).

* ArcelorMittal recule de 2% sous les 25 Euros.

* Seb cède 1,7%. Les comptes sur neuf mois permettent à la société de confirmer ses objectifs 2017, soit notamment une croissance organique de ses ventes supérieure à 7% et un résultat opérationnel d'activité ajusté en croissance d'au moins 30%.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/11/2017

Affine a acquis auprès de la société belge Banimmo (dont elle détient 49,5 %), le marché Vaugirard, situé à Paris 15ème face à la gare Montparnasse. Cette galerie commerciale, ouverte sur le…

Publié le 17/11/2017

Gaussin Manugistique, spécialisée dans l'audit des process de manutention, a annoncé la réception usine par son distributeur Blyyd de 2 véhicules ATM (Automotive Trailer Mover) Full Elec. Les ATM…

Publié le 17/11/2017

Résultats trimestriels...

Publié le 17/11/2017

Article L. 233-8-II du Code de commerce et article 223-16 du Règlement général de l'AMF Dénomination sociale de l'émetteur :             Atos SE Name and…

Publié le 17/11/2017

Conformément à la réglementation relative aux rachats d'actions, Atos SE déclare ci-après les opérations d'achats d'actions propres pour un montant de 13,8 millions…

CONTENUS SPONSORISÉS