5 494.83 PTS
-
5 488.0
-0.13 %
SBF 120 PTS
4 394.92
-
DAX PTS
13 281.43
-
Dowjones PTS
26 017.81
-0.37 %
6 811.38
+0.00 %
Nikkei PTS
23 808.06
+0.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Clôture de Wall Street : triple record avec la réforme fiscale !

| Boursier | 183 | Aucun vote sur cette news

Les principaux indices boursiers américains ont atteint de nouveaux sommets vendredi, alors que les derniers obstacles à la réforme fiscale semblent être levés au Congrès américain.

Clôture de Wall Street : triple record avec la réforme fiscale !
Credits Reuters

La Bourse américaine a fini la semaine en grande forme, les trois principaux indices inscrivant de nouveaux records historiques. Après des réticences de la part de deux sénateurs, jeudi, sur la réforme fiscale américaine, un accord semble avoir été désormais trouvé, qui devrait permettre un vote du texte par les deux chambres du Congrès dès la semaine prochaine.

A la clôture, le Dow Jones a gagné vendredi 0,58% à 24.651 points, tandis que l'indice large S&P 500 a progressé de 0,90% à 2.675 pts et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a bondi de 1,17% à 6.936 pts. Sur l'ensemble de la semaine, les trois indices ont gagné respectivement 1,3%, 0,9% et 1,4%.

La séance n'a pas été trop chahutée, malgré la journée des Quatre Sorcières, qui a consisté vendredi en l'expiration simultanée de quatre produits dérivés (options sur indices, contrats à terme, options sur actions et contrats à terme sur actions).

La réforme fiscale devrait être bouclée la semaine prochaine

Sur le marché des changes, le dollar a progressé après l'annonce que l'influent sénateur républicain Marco Rubio a trouvé un accord avec ses collègues sur l'amélioration de certains avantages fiscaux pour les familles. La voie semble donc libre à une adoption de la réforme fiscale, qui prévoit notamment une baisse de 35% à 21% de l'impôt sur les sociétés dès janvier prochain.

Une fois que le projet de loi aura été adopté dans les mêmes termes par le Sénat et la Chambre de représentants, sans doute la semaine prochaine, il pourra être promulgué par le président Donald Trump.

L'indice du dollar, qui mesure son évolution face à un panier de 6 devises de référence (dont l'euro, le franc suisse et le yen) a gagné vendredi 0,47% à 93,93. L'euro a cédé 0,10% à 1,1756$, au lendemain de la réunion de la BCE au cours de laquelle son président, Mario Draghi, a confirmé la poursuite du programme de rachat d'actifs "au moins" jusqu'à la fin septembre 2018.

Sur les marchés obligataires américains, les taux d'intérêts ont peu évolué vendredi : le rendement du T-Bond à 10 ans est resté stable à 2,35%. Mercredi, la Fed a relevé, comme l'attendaient les marchés, son principal taux directeur d'un quart de point, pour le porter dans une fourchette de 1,25% à 1,50%. Il s'agit de la troisième hausse cette année, et de la dernière avant le remplacement de Janet Yellen par Jerome Powell à la tête de l'institution, début février, même si une réunion (sans conférence de presse) se déroulera les 30 et 31 janvier.

Le pétrole en légère hausse, la production industrielle déçoit

Les cours du pétrole ont fini en légère hausse, vendredi. Le baril de brut léger américain WTI a gagné 0,46%, à 57,30$ (contrat à terme de janvier sur le Nymex) et le Brent de la mer du Nord a avancé de 0,16% à 63,22$ (contrat à terme de février).

Les données macro-économiques publiées ce vendredi n'ont pas bouleversé les modèles des économistes. La production industrielle a été un peu moins vigoureuse que prévu en novembre, progressant de 0,2% sur un mois, contre un consensus de +0,3%. La production manufacturière est également en hausse de +0,2%, contre 0,3% de consensus. Enfin, le taux d'utilisation des capacités de production est ressorti à 77,1%, contre 77,2% de consensus.

Par ailleurs, l'indice manufacturier "Empire State" de la Fed de New York pour le mois de décembre 2017 est ressorti à 18, en ligne avec le consensus de place, contre un niveau de 19,4 rapporté un mois auparavant. Enfin, l'indice des anticipations d'inflation de la Fed d'Atlanta pour le mois de décembre 2017 (publié avec du retard ce vendredi) est ressorti à +2,1%, contre +2% un mois auparavant. Cet indicateur mesure les anticipations d'inflation à un an, du point de vue des entreprises.

VALEURS A SUIVRE

Plusieurs entreprises ont présenté leurs comptes trimestriels ce vendredi, dont Oracle, dont les performances dans le "cloud" ont déçu. A l'inverse, les chiffres d'Adobe, Jabil ou encore Costco ont été accueillis positivement en Bourse.

Oracle (-3,7%) publie ses résultats du second trimestre fiscal. Les revenus montent de 6% en glissement annuel, à 9,6 Mds$. Les revenus "cloud" s'envolent de 44% à 1,5 Md$ et les revenus "SaaS" s'élèvent à 1,1 Md$, en croissance de 55%. Les profits progressent de 10% à 2,2 Mds$, faisant ressortir un bénéfice par action de 0,52$. En non-GAAP, le bpa grimpe de 14% à 0,70$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,68$, pour des revenus de 9,5 Mds$. Les revenus "cloud" et "SaaS" ressortent en revanche sous les attentes des analystes.

Jabil (+1,5%) a présenté ses résultats du premier trimestre fiscal. Les bénéfices sont de 64 M$ (0,35$ par action), contre 87 M$ (0,47$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 0,80$. Les revenus s'élèvent à 5,6 Mds$, contre 5,1 Mds$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,79$, pour des ventes de 5,5 Mds$. Sur le trimestre actuel, le groupe vise des revenus entre 4,75 et 5,05 Mds$, pour un bpa entre 0,50 et 0,74$.

Costco Wholesale (+3,3%) présente ses résultats du premier trimestre fiscal 2018. Les revenus grimpent à 31,8 Mds$, contre 28,1 Mds$ un an avant. A magasins comparables, les ventes progressent de 10,5%. Les bénéfices s'élèvent à 640 M$ (1,45$ par action), contre 545 M$ (1,24$ par action) un an plus tôt. Le bpa ajusté s'affiche à 1,36$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,35$, pour des revenus de 31,5 Mds$.

Adobe Systems (+1,4%) a dévoilé ses comptes du quatrième trimestre fiscal. Les bénéfices sont de 501,5 M$ (1$ par action), contre 399,6 M$ (0,80$ par action) un an avant. Le bénéfice par action ajusté s'élève à 1,26$. Les revenus s'affichent à 2,01 Mds$, contre 1,61 Md$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,16$, pour des revenus de 1,95 Md$.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2018

Pourtant encouragé par la croissance plus élevée qu’attendu de la Chine (+ 1,6 % au 4ème trimestre et + 6,8 % en 2017), le marché parisien a fini proche de l’équilibre.

Publié le 19/01/2018

Framatome (ex-Areva NP) va acquérir l’activité nucléaire de contrôle-commande de Schneider Electric. Les deux entreprises ont récemment signé un accord d’achat précisant les conditions de…

Publié le 19/01/2018

IntegraGen a annoncé le lancement de deux solutions Big Data disponibles en mode SaaS, Sirius et Mercury, permettant une exploration ultra-performante des données génomiques à large échelle, afin…

Publié le 19/01/2018

Le chiffre d'affaires de Lexibook au troisième trimestre a atteint 12,2 millions d'euros, en recul de 14,7%. En cumul depuis le début de l'année fiscale, l'activité a reculé de 15,8% à 25.5…

Publié le 19/01/2018

Auplata souhaite réaliser une levée de fonds en cryptomonnaie dont les jetons pourraient être garantis par le potentiel en or des sites miniers de la société. Le groupe a ainsi engagé des…

CONTENUS SPONSORISÉS