En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 909.45 PTS
-
4 892.0
-
SBF 120 PTS
3 901.62
-
DAX PTS
10 929.43
+1.38 %
Dowjones PTS
24 527.27
+0.64 %
6 763.96
+0.89 %
1.137
-0.01 %

Clôture de Wall Street : rebond des "technos" avant Thanksgiving

| Boursier | 184 | Aucun vote sur cette news

Wall Street a terminé en légère hausse mercredi, à la veille d'un jour férié pour la fête de Thanksgiving. Le Nasdaq a repris près de 1%, mais le DJIA a stagné à la clôture.

Clôture de Wall Street : rebond des "technos" avant Thanksgiving
Credits Reuters

La Bourse de New York a regagné mercredi un peu du terrain perdu ces derniers jours grâce à un rebond des valeurs technologiques et pétrolières. Cependant, les principaux indices ont fini loin de leurs plus hauts niveaux de la séance, l'indice Dow Jones terminant même tout juste à l'équilibre, après avoir progressé de 0,8% en séance. L'action Apple a tenté un rebond, mais à fini en recul de 0,11%. Les cours du pétrole ont rebondi après leur plongeon de 6,5% mardi.

A la clôture, l'indice Dow Jones a terminé à 24.465 points, stable par rapport à la veille. Mardi, l'indice avait plongé de 2,2% et lundi, il avait perdu 1,56%. L'indice large S&P 500 a repris mercredi 0,3% à 2.649 pts (-1,8% mardi et -1,66% lundi), tandis que l'indice Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques a regagné mercredi 0,92% à 6.972 Pts (après -1,7% mardi et -3% lundi). En séance, le Nasdaq avait repris jusqu'à 1,7%, avant de réduire ses gains.

Depuis le début de l'année, le Dow Jones cède 1%, le S&P 500 lâche 0,2% et le Nasdaq gagne encore un petit 1%. Les investisseurs ont limité les prises de risques à la veille de Thanksgiving : les marchés américains seront en effet fermés jeudi, et ils ne seront ouverts vendredi que pour une demi-séance, généralement très calme.

Donald Trump fait fluctuer les cours du pétrole

Mercredi, les grandes valeurs internet et technologiques se sont reprises, même si Apple n'est pas parvenu à finir dans le vert (-0,11%). Amazon (+1,4%), Facebook (+1,8%), Alphabet (+1,2%), Microsoft (+1,4%) et IBM (+1,17%) ont retrouvé des couleurs, mais Netflix (-1,8%) a encore cédé du terrain.

Les cours du pétrole ont rebondi mercredi sur le marché new-yorkais Nymex après leur chute de 6,5% la veille, mais les inquiétudes sur le déséquilibre du marché mondial persistent. Le cours du baril de brut léger américain (WTI) a regagné 2,25% à 54,63$ (après un plongeon de 6,59% mardi) à la clôture du Nymex, pour le contrat à terme de décembre. Au moment de la clôture du Nyse, le baril de Brent reprenait 1,52% à 63,48$ pour le contrat à terme de janvier.

Les traders digéraient les derniers propos de Donald Trump, incitant l'Opep à ne pas réduire sa production et se félicitant de la baisse récente des cours du brut. "Les prix du pétrole baissent. Super!" a tweeté le président américain. "Comme une Grosse Réduction d'Impôt pour l'Amérique et le Monde. Appréciez! 54$, il était à 82$. Merci à l'Arabie saoudite, mais allons encore plus bas!".

Les valeurs pétrolières se sont redressées dans le sillage des cours du brut, à l'instar d'ExxonMobil (+0,77%), Chevron (+1,2%), ConocoPhillips (+2,3%), Transocean (+3,2%), Halliburton (+1,5%) ou encore Devon Energy (+3,9%).

Rumeurs d'une pause dans les hausses de taux de la Fed

Sur le marché des changes, le dollar a légèrement reculé : l'indice du dollar (qui mesure son évolution face à un panier de 6 devises, dont l'euro et la livre) a cédé 0,1% à 96,73 points. De son côté, l'euro a progressé de 0,1% à 1,1382$. Sur les marchés obligataires, le rendement du T-Bond à 10 ans est resté quasi-stable à 3,06% mercredi soir.

La baisse du dollar a été entretenue par un article de l'agence 'Market News International' estimant que la Fed pourrait mettre fin à son cycle de hausse des taux dès le printemps prochain. 'MNI', qui cite des "hauts responsables de la Fed" sans les nommer, déclare que la banque centrale envisage "au moins une pause dans le cycle de hausse des taux". La hausse du mois de décembre resterait garantie, mais les décisions seraient ensuite davantage discutées, selon ces sources.

Des indicateurs macro-économiques mitigés

En outre, plusieurs indicateurs macro-économiques sont ressortis mitigés mercredi, suggérant un possible ralentissement de la croissance aux Etats-Unis. Les commandes de biens durables ont chuté de 4,4% en octobre sur un mois, contre -2,5% de consensus et -0,1% pour la lecture révisée (en baisse) en septembre. Les inscriptions hebdomadaires au chômage sont ressorties plus nombreuses que prévu, à 224.000, contre 215.000 de consensus et 221.000 pour la lecture révisée (en hausse) de la semaine antérieure.
L'indice final du sentiment des consommateurs américains pour le mois de novembre 2018, mesuré par l'Université du Michigan, est ressorti à 97,5, contre 98,3 de consensus et 98,3 pour la lecture initiale.

En revanche, les reventes de logements existants sont restées solides en octobre, avec 5,22 millions d'unités vendues, contre 5,21 millions de consensus et après 5,15 millions en septembre. Ainsi, les reventes ressortent en progression de 1,4% en comparaison du mois précédent, mais elle régressent de 5,1% en glissement annuel.

Enfin, l'indice des indicateurs avancés du Conference Board a progressé de 0,1% en octobre sur un mois, en ligne avec le consensus de place, après un gain de +0,6% en septembre.

VALEURS A SUIVRE

Apple (-0,11%) s'est stabilisé après sa chute de près de 5% la veille. Le dossier, qui valait près de 1.100 milliards de dollars début octobre, a abandonné désormais 24% de sa valeur depuis les pics historiques. La capitalisation actuelle se monte à 845 milliards de dollars... Goldman Sachs a revu mardi en baisse son objectif de cours sur Apple, à 182$, tout en réitérant son avis 'neutre'. L'analyste Rod Hall, justifiant sa décision, a évoqué les rapports de presse évoquant les coupes de production, ainsi que le manque d'enthousiasme plus général entourant l'iPhone XR... La semaine dernière, le titre pâtissait déjà des ajustements de ce même Goldman Sachs, après avoir trébuché suite aux avertissements de Lumentum et Japan Display. GS avait alors abaissé de 13% son objectif de cours sur Apple, à 209$ contre 240$ auparavant.

BJ's Wholesale Club (BJ WHSL CL HLDG, +11,2%) a publié ses comptes du troisième trimestre. Les revenus grimpent de 4,5% à 3,22 Mds$. A magasins comparables, les ventes sont en croissance de 1,9%. Les bénéfices s'élèvent à 54,4 M$ (0,39$ par action), contre 22,8 M$ (0,25$ par action) un an plus tôt. Le bpa ajusté ressort à 0,39$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,34$, pour des revenus de 3,2 Mds$. Sur l'exercice, le groupe rehausse ses objectifs de revenus et de bpa.

Gap (+4,6%) a présenté ses résultats du troisième trimestre. Les profits sont de 266 M$ (0,69$ par action), contre 229 M$ (0,58$ par action) un an avant. Les revenus montent à 4,1 Mds$, contre 3,8 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,67$, pour des ventes de 4 Mds$. A magasins comparables, les ventes sont en croissance de 4% pour Old Navy, en baisse de 7% pour Gap, et en hausse de 2% pour Banana Republic. Sur 2018, le groupe vise un bpa compris entre 2,55 et 2,60$ (contre une précédente fourchette de 2,55/2,70$), pour des ventes "comparables" stables ou en légère hausse.

Foot Locker (+15%) a dévoilé ses comptes du troisième trimestre. Le résultat net ressort à 130 M$ (1,14$ par action), contre 102 M$ (0,81$ par action) un an avant. Le bpa ajusté s'affiche à 0,95$. Les revenus sont de 1,86 Md$, contre 1,87 Md$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,92$, pour des revenus de 1,85 Md$. A magasins comparables, les ventes sont en croissance de 2,9%.

Autodesk (+9,7%) a publié ses résultats du troisième trimestre. La perte nette ressort à 23,7 M$ (0,11$ par action), contre une perte de 119,8 M$ (0,55$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action s'affiche à 0,29$. Les revenus s'élèvent à 661 M$, contre 515 M$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,27$, pour des revenus de 641 M$. Sur le quatrième trimestre, le groupe vise un bpa compris entre 0,40 et 0,44$, pour des revenus entre 700 et 710 M$. Autodesk annonce par ailleurs un accord pour le rachat de PlanGrid, un fournisseur de logiciels de productivité de la construction, pour la somme de 875 M$.

Deere (+2,4%) a présenté ses résultats du quatrième trimestre fiscal. Les bénéfices sont de 785 M$ (2,42$ par action), contre 510 M$ (1,57$ par action) un an avant. En base ajustée, le bpa ressort à 2,30$. Les revenus montent de 17% à 9,42 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 2,44$, pour des revenus de 9,6 Mds$. Sur l'exercice 2019, le groupe vise des revenus en hausse de 7%, pour un résultat net de 3,6 Mds$.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2018

Cette facilité modifie et proroge l'ouverture de crédit syndiqué signée par le groupe Nexans en 2015...

Publié le 12/12/2018

Dominico de Carvalho est nommé représentant permanent de la société Aviva France...

Publié le 12/12/2018

Les économies d'énergies réalisées par Gazonor au travers de ces nouveaux moteurs vont contribuer à l'amélioration de la rentabilité

Publié le 12/12/2018

L'assemblée générale ordinaire des actionnaires de Maurel & Prom, réunie sur 2e convocation, s'est tenue le 12 décembre (9h30) au Cercle National des...

Publié le 12/12/2018

  Paris, le 12 décembre 2018 N° 17-18   Compte rendu des Assemblées Générales  du mercredi 12 décembre 2018             Établissements Maurel &…