En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

Clôture de Wall Street : nouveaux records pour le DJIA et le S&P 500

| Boursier | 284 | Aucun vote sur cette news

La Bourse américaine a progressé lundi, avant les réunions des banques centrales américaine et européenne cette semaine. Le pétrole a signé sa troisième hausse consécutive.

Clôture de Wall Street : nouveaux records pour le DJIA et le S&P 500
Credits Reuters

Wall Street a signé lundi une troisième séance de hausse consécutive, les indices Dow Jones et S&P 500 terminant à de nouveaux records historiques. Les investisseurs ont retrouvé le goût du risque à l'approche des réunions de la Fed, mardi et mercredi, et de la BCE, jeudi. La banque centrale américaine devrait relever ses taux pour la 3ème fois cette année, et est attendue sur ses projets pour 2018. Quant à la BCE, un statu quo est anticipé sur les taux, mais toute indication sur l'évolution de son programme de rachat d'actifs sera analysée en détail. L'annonce d'une tentative d'attentat à Manhattan, lundi après-midi, n'a pas affecté durablement les marchés d'actions.

Le Bitcoin vole la vedette aux autres marchés

A la clôture, le Dow Jones a gagné lundi 0,23% à 24.386 points, tandis que l'indice large S&P 500 a progressé de 0,32% à 2.660 pts et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a avancé de 0,51% à 6.875 pts. La semaine dernière, le DJIA et le S&P 500 avaient progressé respectivement de 0,40%, 0,35% et le Nasdaq avait cédé 0,1% en 5 séances.

Sur le marché des changes, le dollar a avancé pour la 6ème séance consécutive, au plus haut depuis environ 3 semaines. L'indice du dollar, qui mesure son évolution face à un panier de 6 devises de référence (dont l'euro, le franc suisse et le yen) a légèrement progressé lundi de 0,04% à 93,94, et a repris 1% en 6 séances. Le billet vert parie sur un accord entre le Sénat et la Chambre des représentants sur la réforme fiscale, qui pourrait être définitivement adoptée avant la fin de l'année.

La vedette du jour a été le Bitcoin, qui a fait ses premiers pas indirectement sur un marché officiel. Les premiers contrats à terme sur la cryptomonnaie ont été cotés lundi sur le CBOE de Chicago, où le contrat de janvier s'est envolé à plus de 18.500$. Sur la plateforme BitStamp, le Bitcoin s'échangeait au comptant à 16.781$ lundi soir, en hausse de 14%...

Les cours du pétrole ont poursuivi leur rebond pour la 3ème séance consécutive, soutenus notamment par la fermeture pour réparations d'un l'oléoduc en mer du Nord. Par ailleurs, des sources pétrolières font état d'une annonce en juin par l'Opep de sa stratégie de sortie de son accord de réduction de la production.

Lundi soir, le cours du baril de brut léger américain WTI a gagné 1,1%, à 57,99$ (contrat à terme de janvier sur le Nymex), tandis que l'échéance de février sur le Brent de Mer du Nord a avancé de 2,03% à 64,69$ le baril.

La Fed attendue sur ses projections de taux pour 2018

Sur les marchés obligataires américains, les taux d'intérêts se sont légèrement tendus, le rendement du T-Bond à 10 ans progressant lundi soir d'un point de base, à 2,39%. Les investisseurs s'attendent à ce que la Fed, qui se réunira ce mardi et mercredi, procède à une nouvelle hausse d'un quart de point de ses taux directeurs, pour les porter dans une fourchette de 1,25% à 1,50%. La Fed sera surtout très attendue sur ses projections pour 2018, qui faisaient état jusqu'à présent de 3 nouveaux coups de pouce sur les taux directeurs l'an prochain. Toutefois, la faiblesse persistante de l'inflation a semé le doute, certains membres de la Fed préconisant désormais un retour à la prudence, en attendant d'observer une accélération des prix.

La publication, vendredi, des chiffres de l'emploi américain en novembre n'a pas apporté d'éléments susceptibles de modifier ces anticipations. Le mois dernier, l'économie américaine a créé 228.000 emplois, contre 200.000 attendus et après 244.000 en octobre. Toutefois, le salaire horaire n'a progressé que de 0,2% sur un mois contre 0,3% attendu par les analystes. La faiblesse des hausses de salaires entretient celle de l'inflation, qui reste bloquée sous l'objectif de 2% par an de la Fed depuis plus de 5 ans...

VALEURS A SUIVRE

Apple, première capitalisation boursière au monde, a bondi de 1,95% ce lundi. Le groupe de Cupertino pèse désormais près de 900 Mds$, fort du succès de son iPhone X. La firme vient par ailleurs de mettre la main sur l'application musicale Shazam. Le montant de l'opération est évalué à environ 400 M$.

Casey's General Stores (-2,8%) publiera ses comptes après bourse ce soir à Wall Street. VeriFone Systems annoncera demain. La période est extrêmement calme du point de vue des publications financières.

Alphabet (+0,25%). D'après CNBC, qui cite des sources anonymes, Google et Microsoft s'opposeraient au rachat de 130 Mds$ de Qualcomm par Broadcom. Lors de discussions privées, Google (Alphabet) et Microsoft auraient ainsi informé les dirigeants de Qualcomm de leurs positions respectives.

Microsoft (+1,3%) et Google auraient expliqué à Qualcomm que sa fusion potentielle avec Broadcom pourrait lui nuire, évoquant notamment de possibles concessions à Apple dans le cadre de la bataille légale actuelle.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...