5 340.45 PTS
+0.00 %
5 335.00
+0.01 %
SBF 120 PTS
4 251.42
+0.00 %
DAX PTS
13 058.66
-
Dowjones PTS
23 430.33
+0.31 %
6 308.61
+0.00 %
Nikkei PTS
22 438.97
+0.80 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Clôture de Wall Street : nouveaux records avec les résultats d'entreprises

| Boursier | 154 | Aucun vote sur cette news

L'optimisme a dominé lundi à New York, où les financières et les pétrolières ont soutenu la cote. Après la clôture, Netflix a publié des résultats supérieurs aux attentes.

Clôture de Wall Street : nouveaux records avec les résultats d'entreprises
Credits Reuters

En attendant une salve de publications trimestrielles, Wall Street a commencé la semaine d'un bon pied, signant de nouveaux records. Netflix a publié après la clôture des comptes meilleurs que prévu pour le 3ème trimestre, tandis que mardi, le rythme des trimestriels s'accélérera avec Comerica, Cree, CSX, Goldman Sachs, Morgan Stanley, Harley-Davidson, Johnson & Johnson ou encore UnitedHealth.

Lundi soir, les trois principaux indices boursiers américains ont donc terminé sur de nouveaux plus hauts historiques. L'indice Dow Jones a progressé de 0,37% à 22.957 points, tandis que l'indice large S&P 500 a avancé de 0,18% à 2.557 pts. Le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a gagné 0,28% à 6.624 pts.

La semaine dernière, les trois baromètres boursiers américains avaient gagné respectivement 0,4% pour le DJIA, 0,15% pour le S&P 500 et 0,22% pour le Nasdaq. Pour les deux premiers, il s'agissait de la 5ème semaine de hausse consécutive, tandis que le Nasdaq a grimpé sur 4 des 5 dernières semaines.

Lundi, la cote a été soutenue notamment par les valeurs financières et pétrolières. Les premières profitent du ton prudemment haussier de la Réserve Fédérale, tandis que les secondes réagissent à la vigueur des prix du pétrole sur fond de tensions au Kurdistan irakien. Ce week-end, Janet Yellen, la présidente de la Fed, a estimé que l'inflation devrait accélérer l'an prochain aux États-Unis, ce qui justifie selon elle la poursuivre d'une hausse graduelle des taux.

Sur le marché des changes, le dollar a progressé de 0,25% lundi face à un panier de devises de référence, l'indice du dollar finissant vendredi à 93,31. Sur les marchés obligataires américains, les taux se sont tendus : le rendement du T-Bond à 10 ans a ainsi regagné 3 points de base à 2,31% lundi soir.

Les cours du pétrole soutenus par les perturbations de la production irakienne

Sur les marchés pétroliers, le cours du pétrole WTI a encore gagné lundi 0,82%, à 51,87$ le baril sur le Nymex (contrat à terme de novembre), après avoir bondi de 4,5% la semaine dernière. Lundi, ce sont les tensions en Irak qui ont fait grimper les cours, les forces irakiennes ayant entrepris de reprendre le contrôle de la région de Kirkouk, tenue par les forces du Kurdistan irakien depuis trois ans. Lundi, un haut responsable du ministère du Pétrole irakien a indiqué que le pompage avait cessé dans les deux principaux champs pétroliers de Kirkouk.

Les analystes envisagent désormais que le pipeline exportant le pétrole du Kurdistan irakien vers la Turquie soit fermé à court terme, en raison des opérations militaires en cours. A Wall Street, les valeurs pétrolières ont progressé lundi, dont ExxonMobil (+0,5%), Chevron (+0,8%) et Transocean (+1,75%).

Seule statistique de taille publiée lundi, l'indice manufacturier régional dit 'Empire State' de la Fed de New York est ressorti bien supérieur aux attentes, à 30,2 en octobre contre 20 de consensus de place et 24,4 un mois auparavant.

LES VALEURS

Netflix (+1,6%) a publié après la clôture de Wall Street des résultats meilleurs que prévu pour le troisième trimestre, tant pour le bénéfice net et le chiffre d'affaires que pour le nombre de nouveaux abonnés. Le titre gagnait encore 1,9% en cotations post-séance.

Tesla (-1,4%), le leader californien de l'automobile électrique, supprime plusieurs centaines de postes après avoir finalisé ses revues annuelles de performance. Dans le même temps, le groupe d'Elon Musk entend toujours accélérer la production de son 'Model 3' grand public. Le groupe de Palo Alto a admis des coupes récentes dans ses effectifs, sans préciser le nombre exact de postes supprimés. Le 'San Jose Mercury News', qui a interrogé des employés de Tesla, estime que Tesla aurait supprimé 400 à 700 postes, essentiellement à des fonctions commerciales ou administratives. Les coupes ne concerneraient donc pas la production ou l'ingénierie.

Apple (+1,8%) a été dopé par un conseil favorable de la firme KeyBanc Capital. KeyBanc estime qu'une transition du modèle du groupe vers une stratégie 'sur abonnement' pourrait permettre de compenser la stagnation relative de la croissance sur les iPhones. Ainsi, le broker relève sa recommandation à 'surpondérer' sur Apple, contre 'pondération de secteur'. L'objectif de cours de la firme de recherche est fixé à 187$ dans le cadre du scénario de base, ce qui représente un potentiel proche de 18%.

Goldman Sachs (+1,6%) annoncera mardi, avant l'ouverture de Wall Street, ses résultats du troisième trimestre. Les analystes anticipent en moyenne un bénéfice par action de 4,17$, pour des revenus de 7,5 Mds$. Un an avant, sur la même période, le géant bancaire américain avait enregistré un bénéfice par action de 4,88$ et des revenus de 8,2 Mds$.

Morgan Stanley (+1,3%) publiera également mardi, avant l'ouverture, ses résultats du troisième trimestre. Les analystes anticipent en moyenne un bénéfice par action de 0,81$, pour des revenus de 9 Mds$. Un an avant, sur la même période, le géant bancaire américain avait enregistré un bénéfice par action de 0,81$ et des revenus de 8,9 Mds$.

Nordstrom (-5,3%) a plongé à Wall Street, le détaillant américain ayant temporairement suspendu l'exploration d'une sortie de la cote. Le groupe évoque des difficultés dans l'obtention d'un financement par la dette. Néanmoins, la famille Nordstrom entend reprendre ses efforts après la saison des fêtes. Le management reste quant à lui concentré sur la cruciale période de fin d'année.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2017

L'analyste réduit son objectif de cours...

Publié le 20/11/2017

  COMMUNIQUE DE PRESSE   Paris, le 20 novembre 2017   Evolution du capital de Direct Energie    Cession par EBM Trirhena AG d'une partie de sa participation Environ 4,7% du…

Publié le 21/11/2017

S&P pense que l'aciériste a le potentiel pour revenir en catégorie d'investissement...

Publié le 20/11/2017

   Communiqué de Presse   Paris, le 20 Novembre 2017   Informations relatives au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital…

CONTENUS SPONSORISÉS