5 273.45 PTS
+0.12 %
5 265.00
+0.03 %
SBF 120 PTS
4 212.62
+0.02 %
DAX PTS
12 603.24
+0.07 %
Dowjones PTS
22 296.09
-0.24 %
5 867.35
+0.00 %
Nikkei PTS
20 330.19
-0.33 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Clôture de Wall Street : nouveaux records avec le pétrole

| Boursier | 107 | Aucun vote sur cette news

Les trois indices phares américains ont une nouvelle fois terminé à leur plus haut historique. Et ce malgré le repli d'Apple, dont les annonces d'iPhones ont un peu déçu.

Clôture de Wall Street : nouveaux records avec le pétrole
Credits Reuters

A l'issue d'une séance hésitante, Wall Street a signé mercredi une troisième journée de hausse, qui a porté ses trois indices phares à de nouveaux records, malgré un recul d'Apple (-0,75%), pénalisé après la présentation de ses nouveaux iPhones. Les cours du pétrole ont bondi de plus de 2% après des prévisions d'experts optimistes pour la demande en 2017 et 2018. Les espoirs d'adoption de la réforme fiscale tant attendue aux Etats-Unis avant la fin de l'année ont aussi soutenu la cote.

L'indice Dow Jones a fini en légère progression de 0,18% à 22.158 points, tandis que l'indice large S&P 500 a gagné 0,08% pour atteindre 2.498 pts, et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a pris 0,09% à 6.460 pts, trois nouveaux records absolus pour ces indices.

Le rééquilibrage du marché pétrolier se poursuit, la demande se renforce

Les pétrolières ont bondi dans le sillage du cours du brut, soutenues par les derniers rapports mensuels de l'Agence Internationale de l'Energie (AIE) et de l'Opep, qui ont relevé leurs prévisions de demande mondiale d'or noir. En outre, selon des sources proches de l'Opep, le cartel pétrolier étudierait une prolongation de plus de 3 mois de ses mesures de réduction de production, qui devaient arriver à échéance en mars 2018.

Le cours du baril de pétrole léger américain (WTI ou light sweet crude) a bondi de 2,2% à 49,30$, approchant le seuil psychologique des 50$, qu'il n'a plus franchi depuis la fin juillet. Le Brent de la Mer du Nord a progressé de 1,64% à 55,16$ le baril. Depuis le 30 août dernier, le WTI a regagné près de 7%, notamment soutenu par les perturbations de la production au Texas après le passage de l'ouragan Harvey.

Mercredi, la progression des cours s'est produite malgré une hausse plus importante que prévu des stocks hebdomadaires de pétrole aux Etats-Unis (+5,9 millions de barils à 468,2 millions, au lieu de +3,2 millions attendus). En revanche, dans un contexte perturbé par les suites du cyclone Harvey, les stocks d'essence ont chuté de 8,4 millions de barils, contre -2 mb attendu, et les stocks de produits distillés (gazole et fioul de chauffage) ont diminué de 3,2 millions (-1,5 mb anticipé).

Le dollar et les taux à la hausse dans l'espoir de baisse des impôts

Sur le marché des changes, l'indice du dollar a rebondi de 0,6% à 92,42. L'euro a cédé 0,66% face au billet vert, retombant à 1,1887$. Côté obligations, le rendement du T-Bond à 10 ans a encore grimpé de 3 points de base à 2,19%, ce qui porte son gain à 15 pdb depuis lundi !

La hausse des taux et du dollar s'est déroulée sur fond d'espoir que la réforme fiscale promise par Donald Trump sera adoptée avant la fin de l'année. Les baisses d'impôts sont de nature à soutenir la croissance et l'inflation, ce qui pourrait inciter la Fed à poursuivre ses hausses de taux directeurs.

Mardi, le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin a en effet mis du baume au coeur des investisseurs en déclarant qu'il espérait voir le projet adopté avant fin décembre. Il a même laissé entendre que cette réforme, qui prévoit des baisses d'impôts significatives, pourrait être rétroactive pour prendre effet début 2017.

LES VALEURS

Les pétrolières se sont distinguées dans le sillage de la hausse des cours de l'or noir : ExxonMobil a progressé de 0,4%, Chevron a bondi de 1,5%, Transocean a flambé de 4,8% et Schlumberger a pris 0,7%.

Les investisseurs ne semblent en revanche pas impressionnés par les multiples annonces d'Apple mardi, concernant de nouveaux produits, dont trois iPhones. L'action de la firme à la pomme a cédé 0,75% en clôture, après avoir déjà lâché 0,4% mardi soir.

Certains analystes évoquaient des prises de bénéfices assez logiques, après un parcours impressionnant cette année, l'action Apple ayant flambé de 37% depuis le 1er janvier dernier. D'autres citaient une relative déception concernant notamment l'iPhone X (prononcer iPhone Ten ou Dix) qui coïncide avec le 10ème anniversaire de la création de l'iPhone.

En outre, la commercialisation de l'iPhone X sera plus tardive (pas avant le 3 novembre) que celle des iPhones 8 et 8 Plus dévoilés eux aussi mardi (en vente dès le 22 septembre), ce qui pourrait nuire aux ventes de l'iPhone haut de gamme. Certains clients pourraient en effet opter pour d'autres modèles moins onéreux à l'approche de la saison cruciale des fêtes de fin d'année. L'année fiscale d'Apple s'achevant fin septembre, l'iPhone X n'aura pas d'impact sur l'exercice comptable en cours, ce qui a déçu certains analystes.

American Airlines (+1,5%) a progressé malgré une révision en baisse de sa prévision de croissance de sa recette unitaire pour le trimestre en cours en raison des ouragans Irma et Harvey. Le transporteur ne table plus que sur une hausse comprise entre 0 et 1%, contre une progression de 0,5 à 2,5% espérée fin août. Très présente dans les Caraïbes et en Floride, notamment à Miami, la compagnie a dû annuler plus de 5.000 vols suite à la tempête Irma. Conséquence de coûts du carburant en hausse, AA a également réduit sa prévision de marge opérationnelle ajustée avant impôts dans une fourchette comprise entre 8,5 et 10,5%, contre 10 à 12% auparavant.

Nordstrom (+6%). Le détaillant américain se rapproche d'un accord pour une reprise du groupe, selon les sources de 'CNBC'. La famille Nordstrom serait notamment en négociation avec la firme de private equity Leonard Green...

Amazon.com (+1,7% à 999,60$). Loop Capital a initié une recommandation d'achat sur la valeur du leader américain du commerce en ligne, avec un objectif de cours de 1.200$. Le courtier juge qu'Amazon dispose de perspectives de solide croissance pour plusieurs années.

Square (+0,8%), acteur du marché des paiements mobiles, bénéficie d'une initiation de couverture à 'surpondérer' de Cantor Fitzgerald, qui évoque notamment la pénétration accrue de marché du groupe et l'amélioration des marges.

Walt Disney (+0,9%). La sortie de 'Star Wars: Episode IX' est repoussée de sept mois. C'est par ailleurs J.J. Abrams qui prendra les commandes de ce nouveau projet et volet de la saga. Le film devrait sortir en salles fin décembre 2019, alors qu'il était auparavant attendu fin mai.

Finish Line (+9%). Susquehanna a revu son conseil de 'neutre' à 'positif' sur la valeur du détaillant américain en chaussures et vêtements de sport. Le broker estime que la probabilité est plus importante, d'une acquisition de Finish Line par son principal actionnaire, le détaillant britannique Sports Direct.

Micron Technology (+0,8%) profite d'une note de l'incontournable Goldman Sachs, qui vient de passer de 'neutre' à 'achat' sur le dossier. GS évoque en particulier la potentielle hausse des prix des 'puces' mémoires durant le quatrième trimestre.

Centene (+8%) se porte acquéreur de l'assureur-santé new-yorkais Fidelis Care, dans le cadre d'une opération de 3,75 Mds$. Centene espère une finalisation de l'opération envisagée durant le 1er trimestre 2018. La transaction est attendue relutive en termes de profits dès la première année.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 02/08/2017

La progression de 4,28% d’Apple à 156,45 dollars, soit un nouveau record, a permis au Dow Jones de franchir pour la première fois la barre symbolique des 22 000 points. Le fabricant de l’iPhone…

Publié le 01/08/2017

Wall Street a terminé sur de nouveaux sommets ce mardi soir, pour le Dow Jones et le S&P500...

Publié le 25/07/2017

Le Nasdaq et le S&P500 en direction de nouveaux sommets...

Publié le 19/07/2017

Le DJIA gagne actuellement 0,05% à 21.586 pts, le Nasdaq monte de 0,35% à 6.367 pts et le S&P500 progresse de 0,21% à 2.466 pts...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/09/2017

CAC 40 (LC7MS) : encore de la consolidation Le Cac 40 poursuit sa consolidation au-dessus du gap haussier ouvert après la réunion de la Fed. Le support à 5257 points est…

Publié le 26/09/2017

Résultats trimestriels...

Publié le 26/09/2017

Matériel de transport, de protection et de rangement...

Publié le 26/09/2017

L'heure de vérité approche

CONTENUS SPONSORISÉS